• Arial

    (jouée par Feuillee)

    Prénom : Arial

     

    Age : 21 ans

     

    Sexe : femme

     

    Apparence physique : Arial est une fille au cheveux tintés rouge-rousse, aux très beau yeux gris pâles. Elle est fine mais forte et discrète.

     

    Caractère : Arial est dur et froide, elle n'est pas franche du tout et renfermé. Un cocon c'est formé autour d'elle et renforcé par une barrière de ronces. Faire perdre une vie ne lui fait rien, elle est mauvaise perdante et tenace. Têtue et fourbe.

     

    Tout ça n'est qu'apparence car elle est en réalité une vrai douceur, tendre, humaine. Tuer des humains ne lui fais rien mais des animaux ? On y touche pas ou c'est vous qui mourez !

     

    son histoire aide à comprendre

     

    Profession : meurtrière, c'est peut-être pas un métier mais des gens peuvent la payer pour qu'elle le fasse. Mais aussi Espionne ou guerrière. Enfin tout ce qu'on veut du moment qu'elle est payer. Arial n'a donc pas vraiment de partie.  

     

    Histoire (et famille si il y a) : Déjà toute petite, elle aimait magner toute sorte d'armes et s'entrainait avec son père. Mais rien de sérieux. Elle aimait et prenait gout à tout ce qui l'entourait, les fleurs, les arbres, les animaux, les gens, tout quoi. Elle respirait la joie de vivre, la confiance. Entouré d'ami(e)s, elle grandissait et s'épanouissait... Jusqu'à ces 15 ans... un groupe de tueurs avaient parier une belle somme sur la tête de son père, elle ne savait d'ailleurs pas pourquoi... d'accord il n'était pas un grand sage ou responsable et endetté... (la famille pas très riche quoi (sa mère était une simple bergère et son père un marchant mais pas très sein))... enfin... environ quatre homme on débarqué une nuit chez elle et un l'a pris en otage, un autre sa mère et les deux autres se sont occupés de son père. C'était un vrai carnage qui se déroulait devant ces yeux, le sang giclait. Sa mère tenta tout inimaginable pour se libérer et aller le défendre mais elle fut tuer avec... Ce fut un moment très traumatisant... Elle ne sut comment elle s'en sortie mais elle se rappelle s'être réveillé allongé au sol, relevé, elle était couverte de sang et la scène était sous ses yeux... Après c'être enfuit de la maison et courut longtemps en pleurant, elle s'endurcie, se forgea, l'envie de vengeance et de renqueur grandissait en elle. 

     

    Ce fût l'évènement qui fit d'elle ce qu'elle est maintenant.  

     

    Image(s) (facultatif) :  

     

    Arais:   

    Femme humaine assassin:


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :