• Campagnes du Nord

    Irlande.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Décembre 2018 à 18:47
    Campagnes non capagnes
    2
    Mercredi 12 Décembre 2018 à 19:27

    (merci Plume Plume !) 

    3
    Samedi 9 Mars à 16:14

    (aller Fidaè, on reprend notre jolie Swen :D) 

    4
    Samedi 9 Mars à 17:07

    Des jours, et des jours de marches. Que faire ? Ses hommes voulaient trainer des pieds sans le pouvoir. Son cheval marchait calmement. Elle remarqua seulement chez lui une bonne endurance, un bon cœur. Pourquoi pas, ce n'est pas plus mal. Swen Bolton et ses 4000 hommes d'armée (car dans les précédents RP, je me suis rendue compte de mon erreur : 2000 cavaliers et 4000 fantassins)  marchaient maintenant depuis plusieurs jours pour rejoindre Karold. C'était sa première destination. Une famille vassale dont l'armée devait lui revenir, peu importait le moyen. Elle espérait pouvoir faire couler le sang et éteindre cette famille rapidement. 

    Justement, leurs murs se dressaient enfin au loin. Swen s'arrêta afin de faire halte avant de sortir de la forêt. Si les Karstark n'apprenaient pas cette grande venue, ce n'était pas plus mal. 

    - Vous restez ici. Je veux qu'on touche au moins à leur armée, car leurs hommes deviendront vos frères. Je ferais en sorte pour que le sang ne soit pas coulé, mais s'il se doit… Défendez vous. 

    Sur ce, elle se retourna pour se montrer et rejoindre l'entrée. Ses hommes les plus important la suivirent. Ils se dirigèrent vers la porte et des hommes les arrêtèrent, posté en haut du rempart de bois. La porte n'était d'ailleurs pas bien solide. Qui voudrait attaquer cette famille insignifiante de toute manière ? Et pourtant, l'homme se montra plutôt hostile. 

    - Qui êtes vous ? 

    - Swen Bolton. 

    - Que voulez vous ? 

    - Voir les Karstark. 

    L'homme parut vexé et impatienté. C'est à dire que Swen se moquait ouvertement de lui. Le sourire narquois qui se dessinait sur son visage le montrait bien. 

    - Pourquoi ? 

    - Allons, sauvageons, croyez vous que je veux du mal à votre famille? Je sais que les Boltons ont mauvaise réputation mais tout de même, je ne suis pas assez bête pour me montrer personnellement si je le voulais. Ouvre donc, vous m'importunez. 

    L'homme parut réfléchir avant d'ouvrir. Au même moment où une voix s'élevait à l'intérieur 

    - Tout est prévu, ouvre donc abruti ! 

    Swen rentra alors, et disparu à l'intérieur. Là, elle eut un nouveau visage. Heureux, avenant. Tendis que l'homme qui venait à elle se trouvait chaleureux.

    - Bonjour, jeune femme. J'ai reçu un corbeau annonçant votre visite. En quel honneur ? 

    - J'ai quelques mots à vous passer, répondit-elle d'une voix froide, mais pouvons-nous faire cela au chaud ? La route à été ennuyante jusque vous. 

    - Bien sûr. Venez donc. 

    Il attendit qu'elle mette pied à terre et se trouva surpris lorsque c'est un de ses hommes qui reprit le cheval, en refusant de le laisser se rendre dans les écuries. 

    - Donnez lui du foin, et désseller le. 

    Seules ses instructions pour le bien être de l'équidé. Mais Swen ne comptait pas rester, et cela le montrait. Mais d'un autre coté, il était déssellé, montrant qu'elle n'allait pas partir maintenant. Cette incompréhension était voulue, elle voulait provoquer le trouble dans la famille, pour mieux les manipuler après 

    (zut, plus le temps…) 

    5
    Dimanche 10 Mars à 10:43

    (Tu t'es trompée au début : Karold au lieu de Karstark.

    Comment ça "c'est tout ce que je trouve à dire" ? Bah... si je faisais tout le temps des compliments, ça serait lassant non ?)

      • Dimanche 10 Mars à 12:21

        (nan c'est bien a dire ^^" 

        Les compliments sont jamais lassant :D)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :