• Chambre de Iris

    Une chambre aménagée assez agréablement sans tomber dans l’excès. Logique pour une femme représentant le seigneur du Bief tout en étant de naissance roturière. Depuis qu'elle est arrivée, Iris a ajouté quelques touches dans les tons chaud avec des tentures et des coussins.


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Octobre 2018 à 06:21

    (on fera le lendemain ici avec les nanas ?)

    2
    Lundi 8 Octobre 2018 à 06:27

    (Ouaip, c'est possible. Depuis le temps que je te l'avais promise... ouch)

    3
    Lundi 22 Octobre 2018 à 07:09

    (j'ai oublié de la jouer. Je vais faire comme si c'était a l'aube que ça se passe pour ensuite la jouer au donjon dans le temps normal) 

    Les rougeurs matinales décoraient le ciel et ses nuages. Le sommeil avait déjà disparu depuis longtemps chez la mercenaire, qui observait le lointain horizon depuis sa couchette. Elle se leva enfin en entendant le premier mouvement au donjon. Tout était si nouveau, inconnu qu'elle en avait presque peur. C'était comme un autre monde par rapport au reste de la ville, tellement le changement était différent. Ici, leurs soucis -de ce qu'elle a put en voir- était de converser et gausser devant une buffet bien garnis. Tellement qu'il pourrait nourrir bien des souffrants dans les rues sans les affamer. de toute manière, c'est sans surprise. C'est bien ce qu'on raconte. et pourtant, être ici était impensable pour elle. C'était un stade supérieur, quelque chose comme magique. L'enfant en elle en était route toute excitée. 

    Discrètement, elle se leva, se vêtit de la robe prêté par Iris, s'arma de ses dagues en les cachants. Arial observa la dame couchée dans le lit en se demandant si elle pouvait sortir mais l'enfermement n'était pas son fort : elle avait besoin de sortir. Seulement, l'erreur était interdite. La femme rousse passa alors le tout en revue : robe correctement mise, cheveux coiffés (elle les brossa, c'était déjà le bous du monde) et maintien correct. Elle s'essaya même a une ou deux révérence mais c'était guère mieux que la veille. ca viendra avec le temps. se consola t-elle avant de sortir a pas de loup, tel était son fort pour les plusieurs séances d'espionnage déjà passées. 

    Enclanchant lentement la poignée, elle se faufila dans le couloir et referma doucement la porte. Libérée, elle prit le temps d'une inspiration avant de prendre plaisir a se sentir un peu plus libre de ses mouvements et se dire qu'une petite visite de l'extérieur du donjon ne lui ferait pas de mal. 

    4
    Lundi 22 Octobre 2018 à 10:38

    Iris dormait toujours. Couchée tard la veille, sans obligation dans la matinée... Elle savait que tout le donjon devait rester globalement englué dans le sommeil et en profitait. Elle ne se rendit donc pas compte de la sortie de sa "dame de compagnie".

    5
    Mardi 1er Janvier à 22:44

    (Elle est passée où Arial ? Tu veux la jouer pendant son escapade ou on passe à la suite ? J'avoue que j'avais momentanément oublié ces deux là...)

    6
    Mardi 1er Janvier à 23:07

    (je croyais l'avoir faire au jardin non ? Sinon .... On va dire qu'elle est a un endroit)

    7
    Mercredi 2 Janvier à 14:53

    (Ha, oui... Oui, elle est bien passée aux jardins, pardon !)

    Iris se réveilla bien plus tard, alors que le soleil était haut dans le ciel. Lorsqu'elle se rendit compte que la mercenaire était absente, elle pesta tout bas. Mais avant de se lancer à sa recherche, elle devait déjà se vêtir et se coiffer, ce qui en soi prenait un certain temps.

    8
    Samedi 19 Janvier à 17:56

    Les deux femme retournèrent à la chambre. Comme l'avait promit Iris, un petit gâteau ambré reposait sur la table, collant de sucre et saupoudré d'amandes. Iris se saisit du couteau pour couper deux parts à peu près égales et invita la mercenaire à se servir. Elle se doutait bien que la femme des rues n'avait pas dû avoir souvent l'occasion de manger ce genre de met en dehors du donjon.

    9
    Samedi 19 Janvier à 18:05

    Devenue très silencieuse, Arial s'exécutait et hésita à prendre la nourriture avant de répondre à l'invitation et croquer dans la part qui lui était destinée. Son visage ne refléta alors aucun contentement au sujet de la saveur. Ni de dégout. Mais c'était comme la vue des fleurs et leur senteur : Arial ne faisait plus attention et ne savait plus apprécier ce genre de petite chose (tout comme elle n"appréciait" plus grand chose.) Tout lui était égale autour d'elle. 

    10
    Samedi 19 Janvier à 18:17

    Iris avait guetté sa réaction, et si elle fut déçue intérieurement de ne voir aucune réaction, elle ne le montra pas.

    - Bon, soupira-t-elle. J'imagine que qu'il est temps de t'annoncer la couleur ? Et je tiens à préciser que tu auras le droit de refuser, mais pas de me trahir. J'ai des amis influents qui pourraient faire de ta vie un enfer.

    11
    Samedi 19 Janvier à 18:29

    Arial la fixa soudainement dans les yeux, l'air imperceptible et déclara sans prendre le temps de réfléchir 

    - Ca sert à rien de me menacer. Je suis pas encore assez idiote pour faire ce genre de connerie. répondit-elle d'un air détacher en croquant dans sa part, puis l'avalant rapidement, avant de la regarder à nouveau 

    - Je sais que les mercenaires sont mal vu mais il faut bien se faire sa place quand on est une femme, et miser sur la confiance d'une mission menée jusqu'au bous malgré les autres propositions et d'un silence de mort peu importe la somme est un bon moyen pour détrôner les hommes. Chacun son bisness mais je t'assure que le tient restera muet. 

    12
    Samedi 19 Janvier à 18:53

    Iris ne cacha pas sa satisfaction. Tout compte fait, elle ne regrettait pas du tout d'avoir attendu quelques semaines pour une mercenaire de Vivesaigue.

    - Je vais être directe alors. Je souhaiterais que tu voles à la princesse Daenerys un de ses colliers à l'effigie du dragon tricéphale. Je sais qu'elle en possède au moins un, même si elle le porte rarement.

    13
    Samedi 19 Janvier à 19:02

    Arial eu un sourire. Un de ses rares sourires froids. Voilà qui était très intéressant. Voilà quelque chose qu'elle aimait faire. Son visage revint très vite à son expression neutre. 

    - Je peux savoir pourquoi ? 

    Car jusque là, elle ne voyait pas pourquoi ni en quoi ça devait nécessité autant de précautions au point d'être légèrement menacé 

    14
    Samedi 19 Janvier à 19:08

    - Sans vouloir t'offenser, je préfère t'expliquer ça une fois ta mission réussie.

    Même si elle venait d'affirmer le contraire, Iris ne pouvait pas être absolument certaine que la mercenaire ne la trahirait pas au cas où elle se ferait prendre. Et comme on ne peux pas divulguer des informations qu'on a pas...

    15
    Samedi 19 Janvier à 19:10

    Elle haussa alors les épaules. 

    - C'est toujours préférable de savoir mais soit. As-tu des préférences de mise en œuvre ? 

    16
    Samedi 19 Janvier à 19:19

    - Il faut qu'elle conserve ses bijoux dans sa chambre, et que celle-ci est généralement fermée à clé lorsque la princesse ne s'y trouve pas. Et lorsqu'elle s'y trouve, un garde royal est toujours posté devant sa porte. Après, ce n'est pas à moi de donner des conseil sur le vol. Je te fais confiance pour le choix de la technique, mais ne te fais pas prendre.

    17
    Samedi 19 Janvier à 19:23

    - Le principe d'un vol est de repartir victorieux. Je vais voir. Mais je n'ai pas l'habitude de me mouvoir la dedans. Tu ne m'en voudras pas si je revêtis ma tenue habituelle ? Sauf si une autre occasion se présente. 

    Elle avait droit à deux solutions à peaufiner et allait choisir celle qui se présentait le plus surement. 

    18
    Samedi 19 Janvier à 19:29

    - Tu as carte blanche, confirma Iris. Cette tenue n'est utile que pour ta couverture.

    19
    Samedi 19 Janvier à 19:37

    Elle hocha la tête. Bien, il allait falloir qu'elle réfléchisse maintenant 

    20
    Samedi 19 Janvier à 20:46

    - Tu reprendrais bien un peu de gâteau ? proposa Iris pour conclure le tout.

    21
    Samedi 19 Janvier à 20:52

    Elle hocha la tête. Il était bon ce gateau. Le fait qu'elle en reprenne pouvait signifier deux choses : soit elle l'aimait plus que ce qu'elle montrait, soit elle avait faim. 
    mais toutes personnes soucieuses du gout aurait adoré ! (gateau au miel mais mhhh que de plaisir je rêve dans goutter moi !) 

    22
    Samedi 19 Janvier à 23:05

    (Les gâteaux arabes comme les baklavas sont excellents dans le genre ! C'était la minute culinaire)

    Une fois les parts englouties, Iris s'apprêta à libérer Arial, mais se ravisa.

    - Ha, et si tu as besoin de quoi que ce soit pour réaliser ta mission, n'hésite pas à me demander.

    23
    Dimanche 20 Janvier à 08:37

    (Oh les gâteaux arabes c'est trop bon ! La mère de ma tata en fait ! Je sais plus comment ça s'appelle mais c'est en forme de croissant avec une pâte blanche autour. Des cornes de quelque chose je crois. Ou plein de truc comme ça ! Sans parler de leur galette… J'en raffole depuis notre viré à Lyon où il m'en a acheté pour me faire goutter. )

    Elle se leva également afin de se mettre au travail et hocha la tête. Ca c'était rare, qu'un employeur aide son mercenaire.  

    24
    Dimanche 20 Janvier à 09:04

    (De gazelle je dirais. Cornes de gazelle. J'avais totalement oublié le nom, mais en parlant de cornes ça m'est revenu. Les pâtisseries orientales... On ne peut pas ne pas aimer !)

    Iris ne savait pas encore comment elle allait occuper le reste de sa journée, mais il était clair qu'elle allait laisser libre cour à sa "dame de compagnie".

    - On se retrouve ce soir pour le repas.

    A moins qu'elle n'ait spécialement besoin d'agir à cette heure là, auquel cas Iris n'aurait pas de difficulté à inventer une excuse pour l'absence de Lady Elgryn Crow.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :