• Danton Greydjoy

    Prénom : Danton

    Nom : Greydjoy

    Surnom : Le Corbeau-Tempête, un surnom d'abord donné par son équipage pour ses sautes d'humeur imprévisibles et pour l'affluence des volatiles charognards après chaque pillage.

    Age : 30 ans

    Sexe : Masculin

    Apparence physique : De haute stature, plutôt bien fait de sa personne, Danton a une musculature de guerrier, mais surtout de marin, car il passe la majorité de son temps sur un navire. Son visage est buriné par le vent et le sel, sans perdre une certaine élégance à laquelle il tient étrangement. Contrairement à beaucoup de Fer-nés, il tient compte de son apparence et de sa réputation plus que de son honneur une arme à la main.

    Il a des cheveux noirs, mi-longs, et une barbe de quelques jours maximums qu'il taille régulièrement pour en garder juste l'élégance. Ses yeux... enfin : SON œil est d'un bleu-gris qui n'est pas sans rappeler la teinte du ciel avant l'orage. L'autre a été perdu lors d'une bataille, un pillage audacieux qui aurait pu mal tourner pour lui. Enfin, ses lèvres tendent légèrement vers le bleu, depuis son voyage jusqu'à Essos, dit-on.

    Caractère : Danton est le fils aîné de Lord Greydjoy, et héritier du "Trône de Grès"... d'après les lois de Westeros. Les Fers-nés fonctionnent autrement... mais il n'entend pas laisser échapper la place de son père.

    Opportuniste de nature, il se vante pourtant d'être aussi imprévisible qu'une tempête dans les Îles de Fer. Dans ses attaques comme dans ses relations.

    Difficile de savoir ce qu'il a réellement en tête, car il peut autant parler avec franchise et réalisme que de passer brusquement à des sous-entendus et occulter la vérité. Son humeur est facilement changeante elle aussi, autant que le sens du vent dans les voiles. Généralement calme et mielleux, il peut entrer dans des accès de fureur ou de joie hystérique. De façon, on ne le dira jamais assez, parfois très imprévisible.

    Il n'a eut aucune réelle éducation, aucun maître fixe (et d'ailleurs il écrit comme un pied, il est sans doute le seul à savoir se relire). La majorité de ses connaissances viennent de ses voyages, et ils ne sont pas de moindre envergure. Concernant la religion par exemple, il suit toujours la voie des flots dictée par le dieu noyé... mais il a vu plus de prêtres de dieux différents qu'il n'est possible d'en compter. Il ne les dénigre pas plus qu'il ne les respecte : il est simplement devenu moins catégorique que la plupart des Fers-Nés concernant ce qui existe ou non, ce qui est possible ou pas. Magie et science sont relégués au même niveau de crédibilité dans son esprit, car il a assisté à maintes phénomènes sur lesquels des Mestres de la Citadelle se casseraient les dents.

    Il reste cependant un Fer-Né, et fier de l'être. Il a fait sienne la loi du pillage et commande depuis quelques peu une flottille en plus de son navire, le Fend-lames. Il peut s'en prendre aussi bien à des navires imprudents qu'à des villages côtiers, et si possible au moment où l'on s'y attend le moins. Il n'est pas un épéiste hors-paire et n'aurait sans doute aucune chance dans un combat à la loyale face à un chevalier doué, mais il a cet atout de savoir saisir la moindre opportunité en combat et de pouvoir passer d'une arme à l'autre sans état d'âme. Il ne recule devant aucun coup-bas pour arriver à ses fins.

     

    Profession : Capitaine du Fend-flots, commandant d'une partie de la Flotte de Fer, et héritier légitime de Lord Greydjoy

     

    Histoire : Danton est né à Pyk, premier fils de Lord Victarion Greydjoy et de son épouse légitime. Quelques années après vint Conrad, son jeune frère. Ils partageaient tout deux un amour de la mer tout à fait naturel au vu de leur situation, mais un seul était destiné à commander un jour la Flotte de Fer et à réclamer la place de son père. L'aîné, bien entendu. La rivalité n'était pas importante, mais elle devint réalité lorsque Conrad fut envoyé à la Citadelle. La vie d'un mestre était faites de servitude et d'avachissement, tout ce que Danton méprisait. Il méprisa d'abord la décision de son père, puis l'obéissance de son frère, puis cessa tout bonnement de s'en soucier.

    A peu près dans la même période (un peu moins de vingt ans pour lui), il prit le commandement de son propre navire, qu'il baptisa le Fend-lame, et commença les pillages pour son propre compte. Il fit peindre entièrement sa coque en noir et coudre des voiles assorties, ce qui certes donne un aspect assez lugubre au bateau, mais le rend bien plus difficile à repérer dans la mer grise et les rochers bruns. A plus forte raison à l'aube ou au crépuscule, moments si adaptés pour lancer un raid sur un village inconscient.

    Il doit la perte de son œil gauche à un soldat du Conflan. Un peu trop gourmand dans le choix de son attaque, il s'en était prit à une village mieux gardé que prévu et était tombé sur une résistance inattendue. Il a perdu de nombreux hommes ce jour là, ainsi que son oeil. Depuis, il porte un bandeau (pas d’œil de verre, artifice ridicule digne de ces agriculteurs de continentaux) et sais mettre sa fierté de côté en cas de catastrophe imminente.

    Il commença quelques années après ses voyages de plus en plus loin vers le sud, malgré les reproches de son père. Il poussa une fois jusqu'à la Mer d'Eté, les degrés de pierre, et enfin Essos. On murmure même qu'il aurait navigué sur les eaux de l'ancienne Valyria, mais aucune preuve ne vient confirmer ces ragots, et son équipage reste éternellement muet sur tout ce qui a pu se passer au delà du cap de Dorne.

    Bien que désapprouvant ces voyages trop long pour un Fer-Né digne de ce nom, son père lui confia enfin une partie de la Flotte de Fer, il y a un an de cela. Depuis, Danton n'a plus dépassé le Bief et ses Îles Bouclier. Lassitude ? Assagissement ? Ou... autre ambition ?

     

    Image(s) (facultatif) :

     

    "Tempêtes et marées sont les seules lois qui vaillent pour un Fer-Né."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :