• Kavel Barathéon

    (joué par Fidaè)

    Prénom : Kavel

    Nom *1: Barathéon

    Surnom*2  :

    Age : 33 ans

    Sexe : masculin

    Apparence physique :

    Kavell est un bel homme plein de charme. C'est le moins qu'on puisse dire. Grand, à la carrure forte et les muscles voyants. Il est le personnage typique du bon chevalier ou garde. Sa peau est nette, ses cheveux bruns soyeux, un début de barbe pour le rendre plus viril. Ses yeux sont noisette foncées. Il a le port de la tête fière et le dos droit.

    De quoi faire tomber les femmes facilement. Il est bien tout le contraire de son neveux, Allister.

    Jean D'Lamarth Clerigo do Juiz , discípulo de San Casteliano 

    Caractère : Un personnage qu'on pourrait qualifier de parfait. Il se montre aimable et souriant. Fort protecteur en apparence. Loyale, prévenant, beau parleur et j'en passe. Mais derrière cette facette du beau sourire aux dents blanches, Kavel n'est autre qu'un menteur. Hypocrite et égocentrique. En effet, il ne va chercher que son petit bonheur. S'il se montre si bienveillant et généreux envers les autres, ça ne serre qu'à augmenter sa réputation en positif, qu'on le prenne pour un homme plein d'honneur et ainsi qu'on lui fasse confiance. Qu'on le monte en grade en le prenant pour un homme bon. Qui plus est qu'il manie l'épée comme si elle faisait partie du prolongement de son bras. C'est un fin calculateur. On peut le qualifier de manipulateur.

    Un manipulateur narcissique ? c'est à dire qu'il se nourrit du malheur des autres ou du mal qu'il leurs fait psychologiquement, pour se voir resplendissant, comme les vampires ?  Et bien, pas spécialement. Ce n'est pas vraiment ce genre de manipulateur en général. Il a lancé ce trait sur un homme qu'on peut plaindre et détester pour sa laideur : son neveux. Il éprouve cette étrange satisfaction de le dénigré et ne rate jamais une occasion. Allister est donc le seul homme à avoir connaissance du vrai caractère de son oncle, frère de son père.

    Malgré la confiance dont il peut vous faire croire, s'est un homme qui n'a confiance en personne.

     

    Profession : Ca peut être vague.. Il a été fait protecteur de son neveux, l'ayant demandé lui même. Donc chevalier. Mais beau parleur qu'il est, il participe aux conseils de familles ou autre. Son frère ne l'apprécie pas vraiment, pas du tout même, mais le tolère. Lors de stratégie de bataille, Kavel sera aussi présent autour de la table.

     

    Histoire (et famille si il y a) :

    Kavel est né quelques années après son frère ainé. La rivalité est immédiatement apparue chez eux deux. Les regards de chiens de faïence , les vacheries derrières le dos des parents et des servants.... Et les beaux sourires d'anges devant eux...

    Il grandit et comprit vite qu'il n'allait pas réussir à devancer son frère ainé, qui montera seigneur des terres de L'Orage comme prédestiné et que rien n'y fera. Surtout que cet homme se montrait tout aussi apte à gouverner que lui. Rien n'y changera. Sauf sa mort, mais à l'âge de ses 13 ans (lui étant écuyer), son frère ainé, alors déjà gouverneur, fit mettre au monde un fils. Laid et repoussant, certes, mais un fils. Kavel n'avait plus aucune chance. . Immédiatement, il prit ce nouveau venu pour sa futur victime psychologique.

    "Plus tard, je protègerais ton fils." avait-il promit à son frère. Devenu soudainement un ange envers lui. Et le temps passa, Kavel se perfectionna et devint un chevalier. Comme dit, il fut nommé responsable de l'infirme à l'âge de 20 ans, le jeune avait donc 7 ans. Attendant un peu que tout se stabilise, il commença à envoyer des sous entendu mordant à son neveux. Par simple plaisir. Aimant le ridiculiser sournoisement.

    Comme la fois où il le fit tomber dans un tas de boue, devant bien du monde mais personne ne vit le petit geste qu'il fit pour le déstabiliser. Mimant par la suite une remise sur pied.

    -Allons, tu devrais savoir marcher maintenant, jeune homme. Dire que tu vas remplacer ton père... Lui avait-il dit tout bas en ajustant son habit salit.

    Le pauvre innocent n'eut jamais dit ce que son oncle lui faisait vivre. Aussi celui-ci l'eu défendu plusieurs fois. Verbalement ou à l'épée suivant les circonstances. Se faisant passer pour un homme fière de son neveux. Avec cela, il lui rappelait que s'il n'aurait pas été là, il serait mort et donc qu'il avait une dette envers lui. Pour la comblé, le silence suffisait; Et puis certaines menaces dissimulées ont suffit. Kavel a du répondant, qui croiront l'infirme contre le beau et remarquable chevalier ?

    Avec le temps, Allister prit en parole et du plomb dans la tête. Il commença à se défendre aussi par sous entendu. Mais bien malgré cela, Kavel ne cesse de le rabaisser. Souvent physiquement, le seul point faible de son neveux.

     

    Aussi eut-il trois écuyer, comme tout combattant respectable. Ce qui augmenta un peu plus sa cote.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :