• Les cuisines

    Là où l'on prépare les repas des nobles vivants au Donjon Rouge. Autant dire que ça fait du boulot... Et lors des banquets, c'est pire encore ! Mais les cuisines sont bien équipée, et suffisamment vastes pour héberger de nombreux cuisiniers.

    Donjon Rouge >


  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 22:34

    Théodora pénétra dans les cuisines en suivant le capitaine. 

    2
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 22:38

    - Voilà. Tu vois, ce n'est pas le travail qui manque ici.
    Il s'avança pour parler à un homme qui ressemblait à une sorte de cuisinier en chef et lui désigna Théodora. L'homme hocha la tête et se tourna vers elle.

    - Alors comme ça t'es ici pour nous aider ? Très bien, on n'va pas cracher sur un coup de main pour tenir la cuisine en état.

    3
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 22:42

    Théodora le regarda.

    "Je ferais tout ce qu'il faut pour aider."

    4
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 22:50

    - Bon, puisque tout va bien je retourne à mes affaires, déclara le capitaine.
    Et sur ce, il quitta en effet les cuisines.

    Le cuisinier le suivit du regard puis reporta son attention sur Théodora.

    - Tu es prête à commencer ?

    5
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 22:53

    Théodora avait sa longue cape dissimulant son visage.

    "Oui, monsieur."

    Elle se demandait si elle était capable de cuisiner pour le Donjon Rouge.. 

    6
    Lundi 11 Septembre 2017 à 19:28

    - Il y a la vaisselle de la veille à faire. Tu trouveras tout ce qu'il faut là-bas.

    Et il désigna des bacs plus loin, remplis d'eau et à côté desquels s'empilaient assiettes et marmites sales.

    7
    Lundi 11 Septembre 2017 à 19:36

    Théodora ne dit rien et se dépêcha de se rendre vers la vaisselles. Elle voulait montrer qu'elle était motivée et pleine de bonnes intentions.

    8
    Mardi 12 Septembre 2017 à 20:51

    Théodora termina de laver la vaisselle.

    9
    Mardi 12 Septembre 2017 à 20:54

    Le cuisinier ne faisait plus attention à elle, mais une femme des fourneaux lui lança :

    - Beau boulot ! Tu as fini ? Il faudrait aussi apporter les cagettes de légumes apportées par le marchand ce matin ! Tu les trouveras non loin de l'entrée !

    10
    Mardi 12 Septembre 2017 à 20:59

    Théodora la fixa. Elle se disait que ce n'était pas poli de garder son capuchon. Elle l'enleva, dévoilant son visage.

    "Tout de suite."

    Elle prit la cagette. 

    11
    Mardi 12 Septembre 2017 à 21:20

    La femme eut un mouvement de surprise devant le visage déformé de la jeune femme. Elle ne fit aucun commentaire par politesse, mais échangea un regard écœuré avec sa voisine de travail.

    12
    Mardi 12 Septembre 2017 à 21:33

    Théodora remarqua bien le regard dégoûté. Elle se força à sourire. Elle était habituée à ce genre de regards mais jamais elle ne s'y faisait. Et quand ce n'était pas de dégoût, c'est de la pitié ou du mépris qu'elle voyait dans le regard des gens. Elle partit des cuisines avec la cagette. 

    13
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 20:50

    Théodora revint avec la cagette que lui avait demandé la femme. 

    14
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 20:52

    - Ah, voici nos légumes... Parfait, pose-la ici.

    15
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:05

    Théodora posa la cagette. Elle regarda la servante. 

    "Puis-je faire autre chose?"

    16
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:13

    - Passez donc le balais à côté, ça ne fait jamais de mal.

    (tu dois en avoir marre des corvées, ce n'est pas très intéressant... mais on ne peut pas passer la nuit tant que Wistala n'aura pas répondu, et donc pas avant samedi puisqu'elle ne viendra pas en semaine.)

    17
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:22

    (non, ça ne me dérange pas, je comprend, c'est pas grave )

    TYhéopdora prit un balai pour commencer à faire la tâche qu'on lui ordoinnait. Elle entendit une jeune servante se moquer de sa cicatrice au visage. 

    18
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:43

    (Je vais dormir, salut.)

    Le chef cuisinier était trop occuper pour prendre garde de ce qui se passait en arrière cuisine, et n'entendit pas les moqueries. D'ailleurs, les autres marmitons ne semblaient guère plus intéressés, même ceux à portée de voix.

    19
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:53

    Théodora était la seule qui faisait attention.... Evidemment, on parlait d'elle mais elle l'ignora.

    (bonne nuit ^^)

    20
    Lundi 18 Septembre 2017 à 21:06

    (merci très en retard)

    Les femmes jacassaient à propos de la nouvelles, la femme étrange avec le visage défiguré. Dans les cuisines, les ragots allaient toujours bon train, et les scénarios les plus fous pouvaient rapidement voir le jour.

    21
    Lundi 18 Septembre 2017 à 21:17

    Théodora écoutait discrètement ce qu'on disait sur elle par cause de curiosité. 

    22
    Mercredi 20 Septembre 2017 à 18:12

    Théodora écoutait. 

    23
    Jeudi 21 Septembre 2017 à 21:42

    Les femmes bavardaient entre elles comme des pies :

    - Il parait que c'est un dragon qui a fait ça cicatrice...

    - Mais non voyons, elle sort d'un bordel, c'est le garde qui me l'a dit !

    - Tu parles aux gardes toi ?

    - Bah oui, pas toi ?

    - En tout cas, elle est nouvelle dans le service.

    - Oui, je pari qu'elle veut gagner de l'argent pour quitter la capitale !

    - Mais non, elle veut juste quitter les caniveaux la pauvre petite...

    - Vous vous trompez toutes ! Elle est là sous l'ordre du prince...

    - D'où tu tiens ça toi ?

    - Je l'ai entendu dire.

    - Ah oui ?

    - Et si c'était sa concubine ?

    - C'est ridicule, le prince rentre juste de son voyage et il est blessé.

    - Si sa se trouve, c'est Gertrude qui a mal comprit, et ça parlait d'un prince de Dorne.

    - Hoooo ! C'est une espionne ?

    - Sans doute. Elle est envoyée au donjon pour espionner le roi, c'est moi qui vous le dis...


    Et blablab, et blablabla...

    24
    Jeudi 21 Septembre 2017 à 22:03

    Théodora était sidérée par tout ce qu'elle entendait sur elle. Sa cicatrice par un dragon? Quelle bonne blague... Elle était offusquée qu'on la prenne pour une catin mais elle venait bien de ces quartiers là.... Elle ne pouvait le nier, mais tout de même! Espionne? Elle ne savait même pas pourquoi le prince l'avait fait venir là... Par pitié, s'il en avait, sans doute... 

    Il était blessé, elle se demandait comment il allait... Sans lui , elle serait encore chez Jayne. 

    25
    Jeudi 21 Septembre 2017 à 22:18

    Les pipelettes ne s'arrêtaient pas à si bon compte :

    - Pourquoi aller aux cuisines dans ce cas ?

    - Elle pense peut-être pouvoir apprendre des choses de nous... Mais motus et bouches cousues, hein ? C'est notre devise ! On ne laissera passer aucune information capitale...

    - Ouais ! Mais et si c'était simplement une gamine des rues ?

    - Elle viendrais de Culpucier ? Ca expliquerait sa cicatrice...

    - ... Ou pas ! Qui sait ?

    26
    Jeudi 21 Septembre 2017 à 22:25

    Théodora les écoutait parler. Elles n'étaient pas du tout discrète..Venir du Culpucier? ... Pouvait-on dire cela? Pas vraiment.. En tout cas, sa cicatrice faisait jaser. .. si elle n'avait pas ça... on ne la remarquerait pas et sa vie serait mieux.

    27
    Samedi 23 Septembre 2017 à 22:12
    28
    Lundi 25 Septembre 2017 à 22:18

    Les cuisinières continuèrent à parler un bon moment tout en travaillant. La discussion se déporta peu à peu sur les chevalier arrivés il y a peu au donjon, jasant sur tel ou tel détail de leur vie privée ou vantant les éloge de tel ou tel jeune guerrier au coeur pur...

    Pendant ce temps, le chef cuisinier fit l'honneur à Théodora de lui accorder quelques secondes de son temps... pour lui ordonner de s'occuper de la vaisselle.

    29
    Lundi 25 Septembre 2017 à 22:22

    Théodora n'émit aucune protestation. Elle lava la vaisselle. Elle écoutait les servantes se mettre à parler de guerriers "au coeur pur"... Tu parles de coeurs purs! Chez Jayne, Théodora en avait vu venir... et ils étaient tout sauf purs et sympathiques. Ils se donnaient cette image pour impressionner les jolies demoiselles et avoir une bonne réputation à la cours. 

    En réalité, Théodora avait très peu d'estime pour les personnes du sexe masculin... Et plus largement, même les femmes, elle les trouvait mesquines.

    30
    Lundi 25 Septembre 2017 à 22:28

    Une fois terminés, les plats étaient emportés par une nuée de serviteurs venu des tour du donjon. Si certains venaient pour récupérer les plats à servir à la table de tel ou tel noble, d'autres venaient avec des réclamations.

    (Je commence à épuiser mon stock de remarques pour ne rien dire... Je devrais peut-être faire le jeune écuyer même si le prince et le roi n'en sont qu'au matin ? On est pas à quelques heures près.)

    31
    Lundi 25 Septembre 2017 à 22:31

    (ça ne me dérange pas ^^ de quelques heures, ça ne se verra pas. Mais la prochaine fois car je vais au dodo ^^ bonne nuit)

    Théodora trouvait ce palais terriblement mouvementé. Sans cesse des gens allaient et venaient. C'était assez impressionnant. Toutefois, elle se demandait encore et toujours ce qu'elle faisait là... 

    Le capitaine avait dit qu'elle serait surveillée. Mais jusqu'à quand? Est-ce que quand le prince serait de nouveau en pleine forme, on lui demanderait de confirmer qu'elle n'était pas une profiteuse et une menteuse? 

     

    32
    Jeudi 28 Septembre 2017 à 21:51

    (Rho... désolé, je n'arrête pas de te laisser en plan plusieurs jours d'affilés. Quand un RPG se ralentit, j'ai moins d'inspiration, mais espérons que ça repartira...)

    (Tu veux que j'écrive la partie où le jeune écuyer parle à son chevalier ? Si tu veux, tu peux même faire le chevalier en question, il n'a pas encore de caractère plus construit qu'un chevalier ivrogne)

    33
    Jeudi 28 Septembre 2017 à 21:57

    (bah oui, je comprends... Si la situation de Viserys se débloquait, ça ferait tout avancer ^^")

    (Et bien allez! Je vais faire un chevalier ivrogne! C'est un personnage hautement intéressant XD)

    34
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:03

    (Mais oui, bien sûr ! Qui a connu mieux qu'un chevalier ivrogne ? Hum, bon... tu veux le jouer où ?)

    35
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:12

    (On peut le jouer ici? Il vient chercher une bouteille de vin, par exemple ^^'")

    36
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:13

    (Pas bête ! D'accord, je te laisse commencer. )

    37
    Samedi 30 Septembre 2017 à 23:34

    le chevalier arriva dans les cuisines. Il était de mauvaise hummeur. Son idiot d'écuyer n'avait pas été présent de la matinée. 

    38
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:33
    39
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:39

    (sorry...)

    - Ser ? demanda le cuisinier. Vous désirez quelque chose ? 

    Ce n'était pas là première fois qu'on le voyait aux cuisines, mais faire preuve de politesse devant un chevalier était la moindre des choses.

    40
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:43

    (c'est pas grave :))

    Le chevalier le regarda.

    "Oui, une bonne bouteille de votre cave."

    41
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:46

    - Vous avez pensé à emmener de quoi payer cette fois ?

    42
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:48

    Le chevalier fit une mine indigné . 

    "Je paye tout ce que je dois!"

    43
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:54

    - Oui, oui, je n'en doute pas...

    Le cuisinier ne voulais surtout pas mettre en colère le chevalier. Un homme ivre peut si facilement faire des choses dont il ne mesure pas les actes, surtout lorsqu'il est armé. Et ivre, personne ne doutait qu'il allait l'être dans peu de temps.

    Se tournant vers l'intérieur de la salle, il lança :

    - Quelqu'un pourrait aller chercher une bouteille pour messire ?

    44
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:57

    LE chevalier retrouva un sourire.

    "ET bien voilà qui est arrangeant!"

    Il était à peu près sobre. 

    45
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:06

    Tandis qu'un hommes descendait à la cave chercher une bouteille qui pourrait correspondre aux envies du chevalier, des pas pressés se faisaient entendre dans les escaliers menant aux cuisine. Bientôt, la tête d'un jeune écuyer empressé apparue à l'embrasure de la porte. Il cherchait son maître, et il avait évidemment pensé aux cuisines.

    (On lui donne quel nom à ce fameux chevalier ? Je ne me souvient plus si je lui avait attribué une famille dans le récit de l'écuyer ?)

    46
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:13

    (non, il n'avait pas de nom ^^" mais au pire, c'est pas grave , c'est pas un personnage important)

    Quand il le vit, le chevalier fronça les sourcils. 

    "Ah ! Te voilà, toi ! Stupide écuyer! Où étais-tu passé?! "

    Il était en colère. Ce gamin était un vrai bon à rien

    47
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:15

    (Non, ce n'est pas bien grave en effet)

    - Désolé messire, répondit ce dernier avec un air piteux. J'étais avec le Maître des Navires si vous voulez savoir. Et je vous cherchais.

    48
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:19

    Le chevalier le regarda avant de se mettre à rire.

    "Le maître des navires? Allons! Qu'est-ce qu'un garçon aussi incompétent que toi ferait avec un homme si important? "

    Il riait comme si on lui avait raconté une excellente blague.

    49
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:21

    - Mais... c'est vrai Ser ! Et il a... il a même proposé... de me prendre comme écuyer.

    Voilà. Il l'avait dit. Maintenant il pouvait s'attendre au pire mais au moins la chose était faite.

    50
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:26

    Le chevalier s'arrêta de rire.

    "Comment?! Tu oses me mentir, sale petit rat!"

    Il commençait à être fortement en colère. 

    51
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:29

    Le jeune garçon prit une petite voix et une mine défaite.

    - Je ne... je ne mens pas messire... C'est la vérité... Vous pouvez lui demander si vous voulez...

    52
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:34

    Le chevalier fulminait.

    "Je ne vais mas ridiculiser en dérangeant le maître des navires pour un mensonge, idiot d'écuyer! Où étais-tu ce matin?"

    53
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:38

    Le gamin était au bord des larmes maintenant.

    - M... mais c'est vrai. J'étais avec Lord Conrad, et il m'a parlé du combat avec le dragon. Et puis après on a discuté ensemble et il m'a dit qu'il voulait bien me prendre comme écuyer.

    54
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:48

    Le chevalier le regarda. Le gamin ne lui mentait jamais, ordinairement. Il était sur le point de pleurer.

    "Pourquoi voudrait-on d'un écuyer aussi incompétent? "

     

    55
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:53

    - Comment je pourrais savoir si je suis incompétent ou non ? Je passe la journée à vous seconder dans vos beuveries.

    Cette fois, il y avait de l'accusation dans le ton. Il retint son souffle, craignant la réaction du chevalier, mais au moins ce dernier n'avait pas l'air trop ivre pour une fois, peut-être qu'il saurai se maîtriser.

    56
    Lundi 2 Octobre 2017 à 19:09

    Le chevalier rougit de colère.

    "Petit impudent! Moi qui ai fait l'effort de te prendre sous mon aile!"

    57
    Lundi 2 Octobre 2017 à 19:38

    - Justement, si vous me laisser rejoindre le Maître des Navires, vous n'aurez plus à faire d'effort.

    La confrontation directe ne donnerait rien, il en était persuadé. Il préférait faire mine d'aller dans son sens, ça lui éviterait peut-être d'attiser trop la colère du chevalier.

    58
    Lundi 2 Octobre 2017 à 20:37

    Fou de rage, le chevalier le fixa avec colère.

    "Je n'ai pas besoin d'un écuyer qui me tient tête! "

    59
    Lundi 2 Octobre 2017 à 20:41

    - Alors vous n'avez pas besoin de moi ??

    Le ton était plein d'espoir, et le gamin le regardait avec appréhension.

    60
    Lundi 2 Octobre 2017 à 20:58

    Le chevalier continuait de fulminer.

    "Non! Je n'ai plus besoin de toi!"

    61
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:02

    C'est tout ce qu'il avait besoin de savoir.

    - Alors je ne suis plus sous votre tutelle ! Je suis à nouveau sans chevalier !

    62
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:19

    Le chevalier le regarda.

    '"Disparaît de ma vue!"

    63
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:22

    Le jeune garçon recula puis détala sans demander son reste. L'entrevue s'était mieux passée qu'il ne l'avait crains, mais il ne voulait pas tenter les dieux.

    64
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:29

    Le chevalier demanda q'uon lui apporte sa bouteille le plus vite possible

    65
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:30

    Celui qui était partit à la cave avait largement eut le temps de revenir, mais il n'avait pas osé interrompre l'altercation. Il tendit la bouteille au chevalier sous le regard attentif du chef cuisinier.

    66
    Lundi 2 Octobre 2017 à 21:33

    Le chevalier laissa quelques pièces sur la table et il prit la bouteilles. 

    67
    Mardi 3 Octobre 2017 à 20:32

    (On fait quoi maintenant?)

    68
    Mardi 3 Octobre 2017 à 20:33

    (Ho, ben... je vais faire l'écuyer qui retourne à Conrad, désolé)

    69
    Mardi 3 Octobre 2017 à 20:34

    (oki ^^) 

    70
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 21:48

    Robyn arriva d'un pas vif dans la cuisine. Il s'était retenu de courir pour ne pas bousculer de serviteur au passage, ni de cuisinier un peu pressé. Tout fier de lui, il annonça :

    - Je viens chercher un repas pour le Maître des Navires !

    71
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 21:54

    Les cuisiniers avaient toujours des repas fait sous la main. 

    Théodora avait toutes les pires corvées de la cuisine. Elle ne réchignait pas et cela arrangeait tout le monde. Elle regrada brièvement la pile électrique qui venait d'arriver comme un ouragan dans la cuisine. 

    72
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 21:57

    Robyn ne remarqua même pas la jeune servante parmi toutes les autres, trop content de faire correctement son boulot. Il récupéra la repas tout fait qu'on lui donna, et remercia chaleureusement les cuisiniers.

    73
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:01

    Théodora n'avait jamais quelqu'un d'aussi énergétique et dynamique. Il donnait l'impression de ne pas tenir en place. Une véritable tornade. Cependant, il semblait heureux de servir son maître ou son supérieur. Elle, elle n'avait jamais été spécialement heureuse de travailler pour Jayne et pour le moment, même si la vie du palais était plus douce et plus confortable, elle n'était toujours pas heureuse. 

    74
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:04

    (Oui, la pauvre... Elle joue de malchance tout de même. Mais qu'ont donc les Sept contre elle ?!)

    Une fois le plateau bien garni, l'écuyer fit un dernier salut rapide et quitta la pièce pour retourner vers la cour du donjon, là où l'attendait son maître.

    75
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:07

    (Elle est un peu bloquée aux cuisines pour le moment ^^" J'aimerais bien qu'elle apprenne à lire et écrire dans le futur XD)

    L'ouragan était parti aussi rapidement qu'il était venu. 

    76
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:09

    (Si elle arrive à entrer au service d'un noble, ça viendras peut-être ! Mais pour le moment, ce n'est pas Viserys qui pourra venir la décoincer. Pas tout seul en tout cas.)

    77
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:11

    (oh bah je ne crois pas qu'un prince vienne souvent dans les cuisines, en effet, et encore moins un prince qui ne peut pas bouger de son lit ^^)

     

    78
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:13

    (Un jooour, mon priiince viendraaa !!! (je viens d'apprendre ce soir même que cette horrible  chanson proviens de Blanche-Neige))

    79
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:18

    (Oh non! J'aime les Disney mais pas Blanche-Neige et encore moins cette chanson XD)

    80
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:29

    (J'ai jamais vu Blanche-Neige. Mais ma mère s'est mise à chanter ça, et je l'avais déjà entendu, alors par curiosité, j'ai voulu savoir d'où ça venait... et voilà.)

    81
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:35

    (Je suis sincérement désolée pour toi qui a connu cela ce soir ^^")

    82
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 22:37

    (Bah... je m'en remettrai. ^^)

    83
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:00

    Après quelques minutes à peine de répit, Robyn refit son entrée dans les cuisines pour réclamer sa propre part de repas, au grand damne des cuisiniers.

    84
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:02

    Les cuisiniers se demandaient combien de fois Robyn allait débouler comme une tornade dans leur cuisine. Ils lui préparent un plateau. 

    85
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:08

    En attendant que sa nourriture arrive, le garçon détailla les lieux du regards. Bon, bien sûr, il les connaissait déjà bien, mais rester sans rien faire était une aberration pour lui. C'est ainsi qu'il croisa le regard de Théodora.

    86
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:12

    Théodora fixait la tornade qui avait encore une fois dérangé la tranquilité de la cuisine. Elle cessa de le fixer quand elle croisa son regard. Elle se remit à essuyer la vaisselle. Elle dénotait dans cette cuisine avec sa balafre et son oeil dépigmenté. 

    87
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:14

    Subjugué par l'étrangeté de cette femme, Robyn ne remarqua même pas qu'on lui tendait son plateau, et le cuisinier du l'interpeler pour le ramener à la réalité.

    - M... merci beaucoup, bafouilla-t-il, au revoir.

    88
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:17

    Théodora ne regardait plus l'ouragan mais il semblait plus calme. Même qu'elle entendit un cuisinier l'interpellait pour lui donner le plateau. Il était soudainement calmé. Fait étrange. La cuisine était à nouveau calme. 

    Théodora aimait bien ce lieu qui sentait toujours bon... Mais cela lui donnait aussi toujours faim et elle ne pouvait pas toucher à toute cette nourriture pourtant si proche. 

    89
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:21

    Après un dernier regard en arrière, Robyn quitta enfin la pièce. Il remonta vers la cour pour rejoindre son chevalier.

    90
    Dimanche 15 Octobre 2017 à 23:24

    Les activités de la cuisine reprirent comme si de rien n'était après le départ de l'ouragan Robyn. 

    91
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 22:01

    (Et... c'est r'partit pour un tour !)

    Robyn arriva devant les cuisines (sans courir cette fois, car il portait tout de même deux plateau) et demanda à ce qu'on lui ouvre la porte, car il avait les mains prises.

    92
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 22:10

    (ilen fait des allers et des retours ^^")

    Ce fut Théodora qui vint lui ouvrir. Elle s'écarta pour qu'il puisse passer avec ses deux plateaux. 

    93
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 22:30

    Il fut assez étonné de se retrouver nez à nez avec la femme qu'il avait remarqué. Il pensait certes la revoir, mais il ne s'attendait pas à ce que se soit elle qui vienne ouvrir.

    - Je rapporte les plateau, expliqua-t-il. Celui de Messire Conrad et le mien.

    94
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 22:38

    Un cuisinier le pria de les poser avec la vaisselles sales.  Théodora avait bien remarqué le regard surpris du jeune garçon. Et puis, elle avait aussi remarqué qu'il avait eu le regard rivé sur sa balafre.  C'était presque devenu banal mais elle n'aimait pas ces regards là . 

    95
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 22:45

    Il obéit au cuisinier et déposa les deux plateaux avec le reste de la pile d'assiette et de chopes à récurer, puis il reprit la direction de la porte.

    - Normalement, c'est tout pour ce midi ! Bonne fin de journée !

    96
    Jeudi 19 Octobre 2017 à 19:11

    Théodora suivit du regard ce gamin qui avait encore les joues rondes des enfants. Il devait avoir une dizaine d'années à peu près... Peut-être un peu plus. 

     

    97
    Jeudi 19 Octobre 2017 à 19:21

    Après un dernier regard pour les cuisines, il repartit à nouveau vers la cour, se demandant d'avance ce que Conrad avait prévu pour la suite du programme.

    98
    Jeudi 19 Octobre 2017 à 19:59

    Théodora se chargea d'aller nettoyer la vaisselle. 

    99
    Vendredi 3 Novembre 2017 à 23:08

    Théodora s'occupait d'un bouillon mais elle fut distraite par ses pensées et elle se renversa le contenu sur elle. Elle se brûla et son cri déchira les cuisines. 

    100
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 21:04

    Toutes les tête se tournèrent vers elle.

    - Qu'est ce qui se passe ici ?!

    La voix puissante qui venait de s'élever appartenait au chef cuisinier, le gros homme qui avait accueillit le capitaine beaucoup plus tôt dans la journée. Les femmes de cuisines qui se trouvaient dans les parages les plus proches de Théodora s'écartèrent pour le laisser passer.

    - Ma soupe ! Ma bonne soupe ! Que fait-elle étalée sur le sol ?!

    101
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 21:23

    Théodora ne pouvaiyt pas parler. Elle avait les larmes yeux tant elle avait mal à la main. Celle-ci avait une drôle de teinte rouge. 

    "Euh..., "bafouilla-t-elle. 

    102
    Lundi 13 Novembre 2017 à 07:15

    - Tu as fait tomber ma soupe ?!

    Le marmiton qui osa avancer qu'elle s'était aussi brûlée la main écopa d'un coup de louche sur le crâne.

    - Et comment je fais, moi, pour apporter leur soupe à messeigneurs les habitants du Donjon Rouge ? HEIN ? Vas-y, répond !

    103
    Lundi 13 Novembre 2017 à 11:58

    Théodora avait du mal à comprendre tout ce que disait le chef cuisinier. La douleur de la brûlure était si forte qu'elle n'arrivait à se concentrer sur autre chose. Elle bafouilla des mots incompréhensibles. D'une part, parce qu'elle avait mal, d'autre part, parce qu'elle était impressionnée par le chef cuisinier.

    104
    Mercredi 15 Novembre 2017 à 21:31

    - Je ne veux pas d'incapables dans mes cuisines ! On me refourgue toujours les déchets du château, mais c'est sérieux ici ! Regardez-moi ça : il suffit d'une seule maladroite incompétente pour foutre en l'air le travail d'une après-midi !

    Personne ne pipait mot. Après la tentative du marmiton pour défendre Théodora, tout le monde s'était souvenu du caractère emporté du Chef Cuisinier, et personne ne voulait mettre en danger son travail pour une étrangère, aussi innocente soit-elle.

    105
    Mercredi 15 Novembre 2017 à 21:35

    Théodora ne pensait qu'à plonger sa main dans de l'eau glacée. Plus le chef cuisinier parlait moins elle arrvait à l'entendre. Elle avait l'impression que sa chair se décomposait et elle n'osait pas jeter un regard vers sa main. Elle tremblait, non pas de peur, mais de douleur... quoique peut-être aussi un peu de peur. 

    106
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 21:39

    - Ho ! Tu m'écoutes quand je te parles ? Puisque tu n'es même pas capable de la plus insignifiante des tâches sans créer de catastrophe, je ne vois pas pourquoi je te garderais ! Tu n'as qu'à prier pour qu'un autre des services du Donjon te prenne en pitié, mais moi je ne veux pas d'une incapable !

    (pourquoi je me dégoûte moi-même en faisant ce gars ?)

    107
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 22:11

    (parce qu'il est détestable et que tu es à l'origine de ses propos ^^)

    Théodora n'y tint pas et partit plonger son bras dans de l'eau pour atténuer la douleur. Elle retenait les larmes. D'une part, elle avait encore mal, d'autre part, elle ne voulait pas de pitié. Elle voyait bien assez de regards de pitié à cause de sa balafre. Elle n'était pas cuisinière. On l'avait emmenée ici alors que ce n'était pas son domaine. 

    108
    Samedi 9 Décembre 2017 à 20:47

    (Plume? )

    109
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:42

    - Et reprenez le travail vous autres ! cria-t-il à l'adresse des cuisiniers et marmitton.

    Personne ne protesta et il s'éparpillèrent pour obéir, tandis que le Chef cuisinier toisait Théodora.

    110
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:47

    Théodora ne savait pas réellement c equ'lle devait faire... Partir de la cuisine? ... Serait-elle juger par quelqu'un ? Jeter comme une malpropre du Donjon Rouge? 

    111
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:51

    Voyant l'hésitation de la jeune femme, l'homme lui lança :

    - Prend tes affaires et file. Débrouilles-toi, vois si quelqu'un veut bien d'un déchet pareil. Mais moi, les gens qui font des catastrophes dès leur première journée, je n'en veux pas !

    112
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:53

    Théodora n'avait presque rien et elle ne perdit pas une secondes pour partir des cuisines pour échapper au regard assassin du chef cuisinier. 

    113
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 20:55

    Il la suivit du regard tout le long, comme pour anticiper une nouvelle catastrophe. Il eut presque l'air déçut de ne rien avoir à lui reprocher de plus, et la laissa partir.

    114
    Vendredi 23 Février à 08:44

    Théodora et Ragon arrivèrent dans la cuisine en quête de quelque chose à manger. Une petite servante arriva tout sourire. 

    -il est rare de vous voir ici, Ser, que puis-je faire pour vous ? 

    -J'aimerai juste me restaurer, Bérénice. Lui répondit-il gentiment. 

    Enfaite, cette servante était celle qui lui portait un petit déjeuné très tôt le matin avant qu'il ne reparte faire le garde. Elle se levait, lui préparait, et repartait se coucher après lui avoir porté le plateau. Un geste dont Ragon se sentait redevable. 

    Elle était plutôt vieille mais pleine de bonté, serviable. Elle donnait gratuitement sans attendre autre chose qu'un peu de respect et reconnaissance. 

    -et pour la demoiselle ? 

    Bérénice ne l'avait pas vu venir manger une première fois, elle pensait donc qu'elle n'avait pas encore mangé. 

    Sachant déjà ce qu'elle voulait prendre, Ragon se permit de répondre

    -Une ou deux pommes. 

    La petite vieille hocha la tête et s'en alla leur apporté ce qu'ils voulaient. 

     

    115
    Vendredi 23 Février à 11:16

    Théodora fut étonnée qu'il réponde à sa place. En tout cas, il semblait connaître cette servante qui ressemblait à une petite mamie dont la vie qu'elle avait lui plaisait. Elle était gentille. Quand elle revint avec le plateau de nourriture pour Ragon ainsi que quelques pommes pour Théodora, la jeune femme la remercia.

    "Merci." dit-elle en souriant.

    Théodora était plus détendue que d'habitude, moins nerveuse,sûrement parce qu'elle se sentait bien dans sa peau aujourd'hui. 

    116
    Vendredi 23 Février à 11:30

    Ragon prit son plateau et se rendit dans une petite salle où les rires se faisaient entendre. 

    Il s'installa à une table ronde de 4 places, mais celle-ci était vide. 

    Il y avait un groupe de soldats mangeant à l'autre bous, trois autres groupes de chevaliers, un peu plus riant. Mais aucun n'avait bus d'alcool ou de bière : la journée était loin d'être terminée et cette salle nourrissait plus particulièrement les personnes de passage. Celles qui repartent travailler. 

    Ragon s'installa donc et commença à manger au début sans mot dire. Puis, il essaya de casser le silence 

    -Elle est super gentille cette bonne femme. Dit-il simplement pour voir ce que pensait un peu près Théodora de la conversation. 

    117
    Vendredi 23 Février à 11:40

    (Vous voulez une salle des gardes ?)

    118
    Vendredi 23 Février à 11:59

    (c'est utile ? Sinon, pourquoi pas, une salle avec plein de table pour la restauration... Un peu comme un self ?) 

    119
    Vendredi 23 Février à 12:03

    (Oui, c'est l'idée, mais tu imagines bien que les gardes ne se restaurent pas dans la même salle que les nobles qui ne se restaurent pas dans la même salle que les serviteurs. Et comme il n'y a que ces trois classes-ci de personnes au Donjon Rouge... Voilà. En général, les gardes prenaient leur repas dans la salle des gardes. En tout cas, si ça n'est pas clairement dit dans le Trône de Fer, c'est ainsi que ça fonctionnait pour les autre romans à caractère médiéval que j'ai pu lire. Qu'en pensez-vous ?)

    120
    Vendredi 23 Février à 12:54

    (Oui, je suis d'accord avec toi plume, mais cela veut dire que Théodora ne peut pas manger dans la même salle que Ragon, non ? )

    Théodora croqua dans une pomme. Elle était assise presque en face de lui. Au départ, c'était silencieux puis, il finit par parler. C'était juste une petite phrase mais elle étonna Théodora. Ragon était un noble et elle l'avait, jusque là, toujours vu, parlant bien avec un langage plus que correct. Comment dire... là... ce n'était pas vulgaire mais on aurait dit une autre personnalité. Elle ne l'aurait pas imaginé parler de la sorte. C'était plus les gens du peuple, comme elle, qui avait tendance à parler comme ça.

    "Oui, elle en a l'air, en tout cas, finit par répondre Théodora. Vous la connaissez depuis longtemps?"

    Ce n'était pas le "super gentille" qui avait pu déranger Théodora mais plus le "bonne femme". Cela résonnait un peu péjorativement quand on l'entendait, selon Théodora. Est-ce que Ragon était en réalité macho ? 

    Elle croqua à nouveau dans sa pomme. Non, s'il était macho, il ne prendrait pas autant son rôle de garde au sérieux envers la princesse et ne serait pas aussi respectueux. Elle se souvint de l'épisode avait le panier de fruits. S'il n'avait pas de respect pour elle, il aurait pris, sans hésiter, un fruit dans le panier. 

    121
    Vendredi 23 Février à 13:30

    (oui, du coup ça veut dire que Théodora ne peut pas venir venir et vise vers ça ? Il y a pas possibilité de faire une salle commune ?)

    -Plus ou moins... Il y a 5-6 ans, une nuit où je me préparais à nouveau à repartir travaillé, elle a toqué à ma porte pour me porter mon petit déjeuné. Puis, elle est reparti se coucher, se justifiant au passage qu'elle en avait "assez de me savoir partir si tôt pour ne manger que le midi" et ainsi passer une longue matine sans rien "avoir dans le ventre" (il lui lança un sourire) Maintenant, chaque nuit, elle vient me porter de quoi manger, en profite quelque fois pour me nettoyer ma petite chambre et s'en va se recoucher le temps que je retourne devant la porte de la princesse. 

    Enfin, il reprit une bouchée de son repas et but un coup de son eau. 

    Sa tête était assez vide, il ne pensait à pas grand chose et le peu qu'il pensait, il le disait. Ça fait du bien des fois de faire le vide dans sa tête et de se concentrer seulement sur les paroles dites. 

    122
    Vendredi 23 Février à 13:37

    (Si, je ne pense pas que ça pose de problème. Ce n'est pas comme si elle s'incrustait à la table d'un grand seigneur quoi ! Ils ont choisis de manger dans un endroit simple, fréquenté, et une servante dans la salle des gardes de fait pas tache.

    Après, rien que de choisir de manger ensemble, où que se soit, ça peut faire jaser. Je me démet de toute responsabilité ! wink2)

    123
    Vendredi 23 Février à 14:08

    (ahah ^^)

    Théodora l'écouta parler. Cette servante était observatrice. Elle se comportait comme...

    "Elle a dû se prendre d'affection pour vous. On dirait une mère s'occupant de son fils."

    Théodora se demanda alors quelle relation avait-il avait ses parents. Il avait, en quelque sorte, renoncé à sa vie de noble en devant une épées blanches. Pas d'héritiers, pas de famille.. S'entendait-il bien avec ses parents ? En tout cas, il ne devait pas être enfant unique. Théodora avait du mal à imaginer un seigneur laissant son fils unique faire ce choix de vie. 

    Oui, la servante ressemblait à ce qu'on pouvait appeler une mère... Elle veillait à ce qu'il mange correctement et que sa chambre reste ordonnée et propre. 

     

    124
    Vendredi 23 Février à 14:40

    Il lâcha un rire en secouant la tête. 

    -possible. (Il marqua une pause) ici, j'ai l'impression de m'être en fait une autre famille, des fois, en plus de ma sœur. C'est agréable de se voir entoure de bonnes personnes malgré ce monde fou. (Il lui lança un énième regard) 

    125
    Vendredi 23 Février à 14:41

    (ils ne font que manger, Plume ... wink2)

    126
    Vendredi 23 Février à 16:53

    Théodora ne parlait pas vraiment aux autres serviteurs et servantes. Elle avait du mal à aller vers yeux. 

    Tout en mangeant sa pomme, elle regardait Ragon quand il parlait. Il paraissait moins droit que lorsqu'il était en fonction de garde. Et puis, elle constata qu'il parlait à nouveau "normalement".

    "Vous avez une soeur?"

    127
    Vendredi 23 Février à 17:18

    En effet, Ragon se faisait moins tendu, moins impressionnant et moin alerte qu'en fonction. Car bien que se soit un homme vivant chaque jour son métier comme si s'était le premier, il restait un être humain qui savait décompressé. Qui savait redevenir un homme comme les autres. 

    -Oui. Elle s'est mariée... Je sais plus vraiment quand... Et vient d'avoir un enfant. Il est beau et à le sourire facile...

    Il se passa la main sur son front, ses yeux et sa joue droit, presque comme un signe de fatigue avant de manger sa dernière bouché de son plat

    128
    Vendredi 23 Février à 19:04

    Théodora le regarda faire. Il dormait assez? Cela ne devait pas être simple de faire de longues nuits complètes avec un tel métier. Théodora se mit à envier, pas jalouser, mais simplement envier la soeur de Ragon. Mariée et avec une famille... 

    " Vous allez bien? finit-elle par demander, un peu inquiète. 

    Comment cela se passait-il si un garde tel que lui tombait malade? Etait-il remplacé le temps de guérir? Devait-il, tout de même, assurer la protection de la princesse.

    -La princesse Daenerys m'a expliqué  sa dernière sortie à cheval. Elle a dit que vous étiez blessé."

    Une blessure pouvait fatiguer. 

    129
    Vendredi 23 Février à 19:24

    Il la regarda en plantant ses yeux dans les siens, comme s'il avait besoin de lire en elle. Ses yeux trahissaient son inquietude mais il ne voulait pas que quelqu'un se préoccuper de lui. Déjà que Bérénice le genait terriblement en faisant ce qu'elle faisait... Mais il se voyait mal supporté une autre personne s'inquiétait de son cas. 

    Puis, Théodora lui parla de la sortie à cheval, ce qui le soulagea : il n'avait pas à se justifier. 

    -heu... Un peu... Ils étaient quatre bien armé et nous étions deux. Ce n'est pas toujours facile de surveiller les arrières d'une personne royale, au mieux celles de son coéquipier et en plus les nôtres. Faut avoir les yeux partout, constamment... 

    Mais il ne regrettait rien, ce n'était pas un homme qui ruminait le passé à le refaire avec des "si". C'était ainsi, il n'y avait pas eu de mort, il avait donc fait son travail. Ça aurait pus être mieux : pas de princesse tapé mais ils sont protecteur, pas devint, et puis, ça aurait pus être pire .

    130
    Vendredi 23 Février à 19:32

    Théodora se déroba à son regard assez rapidement. Elle avait longtemps vécu encapuchonnée devant les autres alors croiser des regards... C'était une drôle d'impression quand cela arrivait. 

    -Heureusement, vous êtes tous vivants. Votre blessure guérie bien?" ne put-elle s'empêcher de demander. 

    Théodora mettait du temps à manger ses pommes. Elle en prit une seconde après la première. 

    Théodora se demanda pourquoi elle  lui tenait compagnie. Il n'avait pas des compagnons gardes avec qui manger? Probablement que si. Ragon n'avait pas l'air d'être une personne associale à s'isoler et à être éviter par les autres. 

    131
    Vendredi 23 Février à 20:12

    -heu...oui... Répondit-il en regardant son assiette. Il n'ajouta rien, cherchant à détourner la conversation sur autre chose que ses blessures. Mais rien ne venait... Il décida alors de retourner complètement le sujet et s'intéresser à Théodora 

    -Et toi ? Comment en es-tu arrivé la ? 

    132
    Vendredi 23 Février à 20:55

    Théodora cessa de mâcher sa pomme. C'était un peu long à expliquer. 

    "C'est un peu long pour vous dire... Mais disons que j'ai eu beaucoup de chance.Avant je travaillais aussi comme servante, si on peut dire cela.. Mais je ne m'en serais jamais vanté.

    Énormément même. Tous les soirs, Théodora remerciait les dieux pour lui avoir accordait cette vie meilleure que de passer le restant de ces jours à tenir convenablement le bordel de chez Jayne.

    -Vous parlez différement de tout à l'heure."

    133
    Vendredi 23 Février à 21:34

    La voilà qui fuillant encore de parler d'elle. T'en pis... Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. Mais sa question l'etonna bien plus. Différemment ? Ses sourcils se froncèrent avant de prendre l'air interrogateur et revenir à la normale. Il ne voyait absolument pas ce qu'elle voulait dire. 

    -Comme ça ? 

    134
    Vendredi 23 Février à 21:42

    Théodora n'avait pas l'habitude de parler d'elle. Personne ne se souciait d'elle. On lui demandait simplement pourquoi elle avait cette balafre. Elle le regarda, pas dans les yeux, mais elle le regarda.

    Elle toussota pour prendre une voix plus grave, plus masculine.

    "Elle est super gentille cette bonne femme", imita-t-elle.

    135
    Vendredi 23 Février à 22:16

    Un rire grave le prit. Il s'enfonca dans le dossier de sa chaise tendis que sa tête se rejetait un quelque peu en arrière. 

    -J'aime ton imitation. Commenta t-il alors qu'il revenait au sérieux. Au grand sérieux d'ailleurs. Mais c'est pas comme si cette phrase revenait au tout début de la conversation ... 

    -Bien qu'on ait toujours l'air éduqué jusqu'au bout, nous restons des humains qui parlons quelques fois de manière moins distinguée que nous le faisons devant nos supérieur. Et je peux t'avouer qu'entre ami dans une taverne, cela peu être bien pire. (Il marqua une pose avant de lever juste les mains en l'air au niveau des côtes de son abdomen, comme on le fait devant une épée pointue alors que nous sommes inossent) Pas de panique, je ne suis jamais rentré ivre. Je n'ai pas le temps d'aller dans ce genre de bar mais des amis y vont parfois. Je les vois rentrer quand je repars travailler après le repos nocturne. 

    Il trouvait important de le préciser car Théodora avait l'air très sensible, trop, à l'image que doivent donner les hommes de la cour. Il ne mentait pas, oh que non, ce qu'il disait ne pouvait qu'être vrai, mais vallait mieux le lui dire. 

    -Ce qui peut te déranger, c'est le "bonne femme" ? Voulu t-il quand même savoir pour essayer de continuer à se justifier afin de ne plus revenir sur cette pauvre phrase de sept mots. 

    Intérieurement, il soufflait... Si maintenant il fallait qu'il se montre parfait envers tout le monde, du roi jusqu'au plus grand des amis, il n'allait plus pouvoir parler sans réfléchir à deux fois à samedi tournures de phrases. Fatigant... 

    Ici, le "bonne femme" n'était en rien un terme péjoratif mais au contraire melioratif. C'est comme "bonhomme" pouvant designer un "bon" "homme", un homme bon... Honnete, respectueux, plein de bonté et d'attention. (J'ai étudié un texte en début d'année et il y avait cette histoire de bonhomme. Je raconte pas de bêtises je vous promets). Ici, pour Ragon, s'était la même chose mais pour les femmes. 

    Mais comment allait-il pouvoir lui expliquer en plus court... 

    136
    Vendredi 23 Février à 22:27

    (Je sais, je sais, ne t'en fait pas, j'aime beaucoup le français, bien qu'en licence maths, je n'en fasse plus... les matières littéraires me manquent un peu...)

    Théodora secoua la tête.

    "Je vous avais simplement, jusque là, entendu parler de façon très... distinguée, dit-elle en cherchant ses mots parfois. J'ai été juste un peu étonnée. Mais ce n'est pas un reproche, enchaîna-t-elle. 

    Ce n'était pas qu'elle voulait bien parler mais elle voulait juste utiliser les bons termes. 

    Théodora revint sur ses premières paroles. Elle savait à quel point les hommes pouvaient se montrer vulgaires dans les tavernes... Bien que Chez Jayne soit une maison close, le vin pouvait y couler à flot et les langues se délier. 

    -Vous n'allez jamais dans les tavernes? Vous n'y êtes jamais allés? 

    Elle posait beaucoup de questions...

    -Oh... et ne craignez pas de heurter ma sensibilité. Vous savez, vous êtes probablement l'homme le plus polie que j'ai pu entendre parler. Avant.. j'étais dans un établissement pire qu'une taverne."

    137
    Vendredi 23 Février à 22:53

    (pas compris...) 

    Il mit un petit temps de réflexion devant son "pire qu'une taverne" avant de deviner. Elle était servante chez... (Trop peu de fois entendu, jamais rendu, Ragon ne se souvenait même plus du nom) 

    Puis, il haussa les épaules, si elle voulait savoir. Autant lui dire. Et puis, il n'y a aucune honte à dire être déjà allée s'amuser ou décompresser. 

    -j'y suis déjà allée, mais ce nombre de fois peu se compter sur les doigts d'une seule main. Je ne dirais pas que je n'irais plus jamais, mais en ce moment, il est vrai que je ne m'y rends pas. Je privilégie le sommeil plutôt que l'amusement : pendant ma journée de pause, je dors. J'essaye de rattraper la fatigue accumulée et je vais voir ma sœur. Mais par contre, il y a bien quelque chose que je n'ai jamais fais, c'est ne plus pouvoir tenir sur mes jambes après avoir bus un trop plein de bière. Non ! Si j'en bois une c'est le maximum de ce que je puisse faire. 

    Il prit son eau et la souleva légèrement pour blaguer un peu et mettre en évidence le liquide transparent pour faire comprendre que c'était ce qu'il buvait le plus fréquemment. Pour lui, il n'y avait pas besoin d'alcool pour s'amuser. 

    -santé, ma dame. 

    Son dos ne s'était pas souleve de son dossier, il gardait cette tenue décontractée. Lorsqu'il porta son contenant à la bouche pour en boire, il s'interrompit. 

    -Au fait, votre compliment me fait grandement plaisir. 

    Il était revenue sur sa dernière phrase, aussi pour lui montrer qu'il l'avait entendu et enregistrer.  En même temps... Si elle vient d'un club de prostituée, elle n'a pas dur voir les meilleurs hommes qu'ils soient bien au contraire... se fit-il remarquer en regardant l'intérieur de son "verre" avant d'enfin le porter à sa bouche et le finir. 

    138
    Vendredi 23 Février à 23:12

    (C'est pas grave ^^)

    Théodora le regarda. Il avait dû comprendre qu'elle avait travaillé pour un bordel. Peu importe le nom, un bordel en restait un. Elle l'écouta. Elle ne voyait pas comme une honte de boire de l'alcool jusqu'à en être ivre tant que cela n'était pas fréquent et que la personne n'était pas alcoolique. 

    Elle sourit quand il souleva son verre d'eau pour dire "santé"et le "ma dame", la troubla un peu, l'embarrassant presque.

    "Vous n'avez pas besoin  de vous justifier. Vous aimez la bière? Je trouve que cela à un goût... horrible, fit-elle en grimaçant.

    C'était peut-être étonnant qu'elle en ait déjà bu.

    -On m'en a déjà fait goûter là où j'étais. Mais une gorgée a suffit à me dégoûtée de cette boisson. Je préfère largement le jus de pomme et l'eau.

    Théodora était très friandes des pommes et de tout ce qui se faisait à base de ce fruit.

    -Je ne suis sûrement pas la mieux placer pour parler de tavernes mais je sais que certaines privilégies le divertissement à l'alcool (j'invente là). J'ai entendu dire que l'une d'elle faisait venir des troupes de théâtre et des musiciens pour divertir ses clients.

    Elle se servit un verre d'eau. La jeune femme se raidit alors. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle avait été une prostituée. Cette idée la gênait affreusement. Elle ne voulait pas de malentendu.

    -Au sujet de mon ancien travail..., le ton sa voix baissa pour parler moins fort. J'étais, certes, dans une maison close... mais je ne faisais pas partie des femmes de joies, avoua-elle en rougissant de gêne , fixant l'eau de son verre.

    Pourtant, Théodora ne pouvait pas nier qu'elle avait appris beaucoup avec elle. Elle n'était pas forcément juger par toutes pour son apparence. Certaines lui avait appris même à danser. 

     

    139
    Vendredi 23 Février à 23:53

    Il sourit sur son premier avis à la bière. Lui aimait bien, la n'était pas le problème. Mais il est vrai qu'il la voyait mal en boire, et il sourit quand elle lui avoua préférer les jus de pommes. Cette femme aimait les pommes, la question ne se posait meme plus. 

    Son sourire disparu gentiment quand elle enchaîna sur les personnes s'amusant à l'alcool. Plus les propriétaires faisant appel à des troupes pour divertir. Il se vit hoche de la tete pour montrer son accord avant qu'elle n'ajoute une dernière phrase. 

    Au début très timide et réservée, Théodora venait d'enchaîner à elle seule trois sujets différents. Cela le surpris, agréablement. 

    Mais, il tint à la rassurer sur son ancien métier. 

    -J'avoue en avoir doute un cour moment. Mais j'ai vite cesse d'y pensé car tu as a dit avoir été servante. Je te voyais nettoyé autour d'elles, rien de plus. 

    Et qu'elle lui réponde en toute franchise, car il la croyait et une fois j'en confiance perdue, Ragon ne la redonnait jamais. Une pointe rancunière dans son caractère ...? Possible...

    Par contre, il ne comprenait pas qu'on puisse faire ce genre de metier... Les maladies devaient être transmisent à la pelle la dedans... Mais beaucoup ne s'en soucient pas... Sauf que cet homme était bien trop pudique pour pour ne serais-ce que penser y aller. Un quelque peu perfectionniste pour pouvoir penser à l'arrière goût... De toute façon, quel plaisir pouvait avoir un homme de passer sur ou sous une femme qui enchaînait les hommes depuis le début de la soirée ..? Cette idée le dégoûtait. Pouvait-on appeler ça une femme après...? 

    Non, le vrai plaisir était de voir SA femme, SA bien aimé l'enlacer avec une tendresse et un amour réelle. 

    Immédiatement , Ragon cessa d'y penser. Rêver ne faisait pas avancer, surtout que ce rêve était inenvisageable pour lui, irréalisable. Jamais, au grand jamais il ne pourra espérer, sous peine de se faire tuer sous l'ordre du roi, sur le champ ! Il n'avait même pas à y penser. Ce plaisir la doit être remplacer par celui de voir la famille royale protéger. Ragon s'envoyait des claques mentalement à en avoir vraiment mal à la tête. Jamais, il ne doit plus oser commettre cette faute qui est : penser à enlacer une femme qu'il aimerait. 

    Perdu dans sa torture mentale, il essaya d'y mettre fin en revenant au dessus de la table et appuyant sa tête au creux de ses mains. Se cachant le visage avec ses paumes puis baisant un peu plus pour se passer les mains dans les cheveux, serrant un peu la racine. 

    Il ne tremblait pas, ne se faisait pas mal physiquement, juste essayait de reprendre une pensée normale. tout se faisait dans sa tête. 

    Puis, il revint à la normale et se rememit dans sa position initiale. 

    140
    Samedi 24 Février à 00:05

    Théodora se sentit affreusement mal à l'aise quand il avoua qu'il avait pensé qu'elle aurait pu être une prostituée. 

    De toute façon, même si elle en avait été une, elle n'aurait pas eu de succès dans un bordel. Il y avait tant de belles femmes, pourquoi choisir celle qui avait la moitié du visage défiguré? 

    Théodora se questionna un moment s'il avait déjà fréquenté un tel lieu  ? Mais elle en doutait fortement. En effet, il n'allait déjà pas souvent dans une taverne alors dans un bordel... Pourtant, Théodora savait que de nombreux gardes venaient... presque plus que des nobles, étrangement. 

    Puis, elle le vit changer de comportement. Il appuya sa tête au creux de ses mains. Elle le fixa pendant son étrange comportement juqu'à ce qu'il se remette en position initiale. Avait-elle dit quelque chose de mal? Elle fronça un peu les sourcils.

    "Avez-vous des maux de tête?"

     

    141
    Samedi 24 Février à 00:10

    -non. Non, non, non. Du tout. Répondit-il sans attendre. Puis, il repassa rapidement sur le sujet. 

    -Mais je ne l'ai pensé vraiment qu'un cour laps de temps avant de me souvenir que vous m'aviez dit être une servante. 

    142
    Samedi 24 Février à 00:30

    (bonne nuit, j'ai vu que tu allais dormir, je vais y aller aussi ^^ A demain)

    Il remettait sur le tapis qu'elle avait pu être prostituée. Elle aurait largement préférée qu'il passe à un autre sujet, moins embarrassant pour elle.

    "Oh... C'est  embarrassant, même un court instant."

    Théodora était un peu peinée qu'il ait pu penser cela. Elle fixa son verre d'eau. Ressemblait-elle à une fille facile? A cause de la robe et la coiffure qu'elle portait aujourd'hui, peut-être?  Elle ne savait rien de la séduction ni comment gagner le coeur d'un homme, ou du moins, le séduire de manière physique. Elle pensait qu'elle paraîtrait plus ridicule qu'autre chose. Alors... avoir un rapport charnel avec un homme, c'était tout à fait impensable pour elle. 

    A présent, elle ne voulait plus qu'une chose: se dérober à sa présence pour ne pas se sentir un peu plus mal encore. Elle changea brutalement de sujet.

    "Je porte encore la robe de la princesse, je devrais la lui rapporter maintenant que l'accueil du prince de Dorme est passé."

    Au lieu d'être à l'aise dans cette robe, elle se sentait comme étouffée et un peu oppressée. Ce genre d'habits n'étaient pas les siens et elle se sentait, étrangement, en cet instant, déguisée. Elle qui, pour une fois, se trouvait jolie, ce matin, devant le miroir de la chambre de la princesse, se sentit mal dans sa peau. Ce n'était pas agréable de penser qu'un homme avait pu croire, même un petit instant, que vous étiez une courtisane ou une catin. C'était blessant, surtout pour une femme n'ayant jamais eu de rapport charnel ni le moindre rapprochement avec un homme. 

    143
    Samedi 24 Février à 08:12

    La franchise, c'est bien, mais apparemment, toutes vérités n'est pas toujours bonne à dire.... 

    Il devait se rattraper mais comment... Il la coupa presque quand elle eut fini sa phrase tellement le temps d'enchaînement était cour. 

    -Hé, je les connais les parades. Fit-il remarquer pour son changement du sujet. Et je tiens à dire que de toute façon tu es bien trop timide et réservée pour l'avoir été. À ton arrivée, tu étais la femme la plus distante que je n'ai jamais vu. Il était impossible de t'imaginer faire ce métier. Le doute que j'ai eu à dut durer moins d'une seconde le temps de me rappeler ces détails pour en déduire de ce que tu faisais là bas. 

    Il marqua une pose. Lorsqu'il avait parlé, il s'était redressé pour appuyer les avants-bras sur la table et la regarder fixement dans l'espoir que ses paroles suffiront. 

    -Je t'accorde le fait de penser que mon cerveau est bien lent... Il n'a pas reçu ce genre d'entraînement très longtemps. 

    Enfin, il accepta de changer de sujet pour ne pas la torturer plus sur son passé. Pas qu'elle finisse par redouter la conversation avec lui. 

    -Je ne peux rien te dire sur la robe, si ce n'est qu'elle te va très bien. 

    Il lui lança un sourire en revenant une nouvelle fois dos contre la chaise .

    C'est vrai qu'elle lui allait super bien et lui faisait un corps tout fin et élancé. Qu'on avait l'impression de pouvoir enrouler sa taille d'un bras en faisant un tour complet. 

    144
    Samedi 24 Février à 10:45

    Théodora n'était pas dure à convaincre et les paroles de Ragon la rassurèrent grandement. Elle l'écoutant en le regardant, comme il le faisait, lui, en s'adressant à elle. Elle ne tenta aucunement de le couper. Elle était distante? Ah bon? Elle ne l'avait pas vraiment remarqué. Timide et réservée, certes, mais distante.... Ah bon? 

    La colère, si on pouvait parler de colère et l'embarras de Théodora disparurent.

    Puis, elle ne put s'empêcher de sourire quand il lui dit que la robe lui allait bien. Ce n'était pas tous les jours qu'elle avait droit à ce genre de compliment. 

    "Merci, dit-elle. ça me fait très plaisir ce que vous venez de dire."

    Elle but son verre d'eau. 

    145
    Samedi 24 Février à 10:56

    Il ne sut que répondre et sourit simplement pour montrer que ça lui faisait plaisir. 

    Sauf qu'il fut y mettre fin... En regardant pas la fenêtre afin de voir ou en était le soleil, il jugea préférable de retourner travailler. Il se leva donc à contre cœur 

    -Je dois y retourner, c'est rare que je mette autant de temps pour manger mais il ne faut pas que j'en abuse... Dans deux jours est mon jour de repos complet. Ça serait à refaire ? 

    Lui avait bien aimé manger ainsi, non stresser de se dépêcher pour une fois. Discuter de tout et rien... 

    146
    Samedi 24 Février à 12:01

    Rêvait-elle ou il lui proposait de manger avec elle dans deux jours, pendant son jour de repos? 

    "Oui, cette fois-ci, je mangerais en même temps que vous", sourit-elle.

    Elle devrait aussi retrouver la princesse. Elle était partie avec son frère, le prince. Soit elle était retournée, probablement, dans ses appartements, ou alors, elle était toujours en compagnie du prince.. Si elle n'était à aucun de ces endroits, Théodora ne saurait pas où chercher.

    147
    Samedi 24 Février à 12:07

    Il la salua alors, d'un signe de tête et prit son plateau pour aller le remettre à Bérénice. Avant de sortir des cuisines, il tira un coup sur son copain niveau de la nuque pour le remettre droit et donc le faire plus confortable, se redressa et la main sur son épée, il reprit sa fonction et s'en alla libérer son collègue qui avait eut la gentillesse de le remplacer, au pas de course. 

    148
    Samedi 24 Février à 18:56

    Théodora se mit à la rehcerhce de la princesse. 

    149
    Jeudi 19 Avril à 17:30

    A midi, Théodora vint près des cuisines. Elle avait faim. Se rappelant qu'elle devait manger avec Ragon, elle attendait... Mais ils n'avaient jamais où ils se retrouveraient.. 

    2trangement, plus elle attendait plus elle se sentait nerveuse. Elle n'arrêtait pas de remettre ses cheveux en place et de lisser les plis de sa robe. 

    150
    Jeudi 19 Avril à 17:44

    (il est déjà midi ?) 

    Ragon s'était rendu en ville ce matin, sans grand intérêt. Mais il avait dut mal calculer le temps de trajet et arriva un peu en retard. 

    Mais, quand les portes s'ouvrirent, sa silhouette apparu, il s'approcha à grand pas de la jeune femme. 

    - Je ne dois pas m'être levé avec un bon temps dans la tête... S'excusa t-il indirectement. Voilà longtemps que tu attends ? S'inquiéta t-il ensuite en la regarda, les sourcils levé pour laisser passer sa petite inquiétude, comme nous le faisons tous naturellement. 

    Il s'était vêtu d'un pantalon simple, d'un marron tellement foncé qu'on pourrait le prendre pour du noir. Ainsi qu'une veste sans manche, noire, sa préférée, sa fétiche. Elle mettait un peu plus ses épaules musclés et carrés en avant mais lui s'en moquait bien. Elle était fonctionnelle, multipoche, a capuche, s'était l'important. 

    Il remarqua que Théodora avait les cheveux coiffés, demelé, contrairement à leur état lorsqu'elle était arrivée ici. La vie dans le donjon lui réussissait apparemment bien. Elle ne cachait plus son visage comme une voleuse, ce qui avait dont de faire sourire le garde. Mais il ne montra rien de ses observations, par peur de la gêné en faisant la remarque. 

    151
    Jeudi 19 Avril à 18:29

    (sinon, on attend pour continuer, ça ne me dérange pas ^^ Je crois que tu as d'autres personnages qui rp)

    152
    Jeudi 19 Avril à 18:53

    (du tout du tout ! Daenerys est en train de lire, ou va recommencer à lire, donc elle peut facilement s'être perdu dans cette lecture à en oublier le temps qui passe. S'en est de même pour Kavel qui attend patiemment que son neveu finisse de lire.)

    153
    Jeudi 19 Avril à 19:31

    Théodora secoua la tête.

    "Non, ne vous en faites pas, je viens d'arriver."

    Cela faisait toujours étrange de voir un garde dans une tenue de civile. Il portait des habits foncés, cela contrastait avec tous les brillants de sa tenue de garde. 

    Elle sourit un peu. 

    "Vous avez passé une bonne matinée?"

    154
    Jeudi 19 Avril à 19:41

    Il lui retourna le sourire 

    - Bien, merci, je suis allé voir ma sœur et me suis rendu en ville. Et vous ?

    S'est alors que la même petite femme vint à leur rencontre avec deux plateaux du repas du jours. Avec son sourire agréable et accueillant. 

    Il la salua et la remercia d'un mouvement de tête, loin d'être negligeant mais par respect envers Théodora à qui il avait posé une question. puis il se reconcentra sur Théodora en marchant vers une table dans la salle à côté. 

    155
    Jeudi 19 Avril à 20:18

    Théodora remercia la dame avant de suivre Ragon. Elle ne répondit à sa question que lorsqu'elle fut arrivée à la table.

    "J'ai lu et écrit pour m'améliorer."

    Il n'y avait rien de bien palpitant. 

    156
    Jeudi 19 Avril à 20:43

    Ragon s'installa en face d'elle. Ils avaient prit la même table que la dernière fois. 

    Sans savoir pourquoi, la savoir lire lui faisait grandement plaisir. S'etair si rare de voir une personne non noble savoir lire et écrire. s'est génial. 

    Il hocha simplement la tête et commença son repas 

    157
    Jeudi 19 Avril à 20:56

    Théodora adorait lire et écrire. Elle en avait tellement rêvait qu'elle craignait d'oublier maintenant qu'elle avait appris. 

    "Bon appétit, Ser Ragon."

    Les petits plats des cuisines sentaient bon. 

    158
    Jeudi 19 Avril à 21:16

    Il lança un regard vers elle est souriant avant de reprendre sur son repas. La viande qu'il coupait était appétissante. 

    - Bon appétit, Théodora. 

    Il resta un instant dans le silence avant d'essayer une autre conversation. 

    - Sais-tu monter à cheval ? Une question annodine, juste pour discuter. 

    159
    Jeudi 19 Avril à 21:38

    Théodora avait commencé son repas. Elle fut étonnée par cette questrion. La princesse Daenerys lui avait déjà posé cette question, une fois.

    "Non. J'ai déjà vu des chevaux mais uniquement de loin. Vous, par contre, je suppose que vous devez être un bon cavalier. "

    160
    Jeudi 19 Avril à 21:56

    Trop modeste, Ragon haussa les épaules 

    - Ohla, bon, je ne sais pas, mais je tiens sur leur dos en maniant l'épée. S'est assez, c'est ce qu'on nous demande de savoir faire. 

    Il fit un sourire en coin. 

    - Ce sont des belles bêtes, courageuses. Je les plains parfois. 

    161
    Jeudi 19 Avril à 22:03

    Tenir sur un cheval tout en combattant... C'était plus qu'être bon cavalier selon Théodora mais elle garda ce commentaire pour elle. 

    "Vous les plaignez? Pourquoi ? "

     

    162
    Jeudi 19 Avril à 22:27

    Il fit une petite grimace. 

    - Te vois-tu enfermer à longueur de journée dans un endroit de quelques pauvres mètres carrés ? Ou bien tirer de lourdes charge pour aider le paysan à labourer le champ ? Courir des kilomètres afin d'amener ton cavalier là où bon lui semble, sans même qu'il ne se fatigue... Pire encore... Combien de chevaux sont morts dans nos idiotes batailles. Ce sont des animaux qui n'ont rien demandé mais qui se retrouvent à notre merci, se retrouvant découpé sur le terrain. Je pense que si nous devons faire ces grands combats sanglants, les chevaux devraient être interdit. Mais qu'est ce que s'est pratique ! Quand tu es perché la dessus, tu es pratiquement à l'abri des coups des combattants à pied. Normal ! C'est ton destrier qui prend avant toi. Puis quand il s'effondre, s'est à toi de te faire charcuter la chaire. 

    Il se tut, un instant. Il n'était jamais bon d'exterioriser ses manières de pensées... Mais ce n'était pas bien grave pour le coup. 

    - ils ne le méritent pas. J'ai entendu une histoire, d'un magnifique cheval aussi noir que les ténèbres. Oh qu'il était beau et intelligent. Plusieurs hommes se sont déjà battu pour l'avoir. Mais il était attaché à son cavalier. Il a fait la guerre se cheval, et pour rien au monde il ne laissait son homme tomber à terre. Il frappait. Cela devait sûrement être dut à la peur et l'instinct de survie, mais il frappait. Une fois, son cavalier est tombé, gravement blessé. Eh bien, ce beau spécimen est resté jusqu'au bous. S'est impressionnant. J'étais très jeune quand on me l'a raconté, ça m'a émerveillé. 

    Ragon n'avait pas l'habitude des longues prises de paroles ainsi, mais raconter une histoire lui était toujours agréable. Il aimait les enfants, se voyant trop bien père à conter tout ce qu'il put voir ou entendre, ou meme sortant de son imaginaire, pour vu qu'il raconte, réconforte, ou aide à sombrer dans les bras de Morphée, paisible nuit. Caressant les cheveux de son fils ou sa fille. Le garde effaça cette vision aussi vite qu'elle apparu. S'était impossible, les rêves n'avaient pas leur place ici. 

    163
    Jeudi 19 Avril à 22:32

    (Haha... On sent le Fidaè là dessous ^^)

      • Jeudi 19 Avril à 22:38

        (Grave! Je crois que c'est parti pour une discussion passionné sur les chevaux ^^)

      • Vendredi 20 Avril à 08:31

         (Gnagnagna, c'est une coïncidence ok ? (Heu...))

    164
    Jeudi 19 Avril à 22:37

    Théodora écarquilla les yeux. Elle était à la fois étonnée mais fascinée par ce qu'il disait. Elle n'avait jamais approché un cheval de trop près. Elle ne s'était jamais interrogé sur le sort de ces animaux. Et là... Elle se mit à ressentir de la peine pour ces animaux si importants pour les hommes.

    "Vous semblez très intéressé par leur sort... Mais vous combattez à cheval non? Je ne pensais pas que vous étiez si passionné par un sujet et une cause.. (enfin, autre que la sécurité de la famille royale) Vous en avez un à vous? "

    L'histoire du cheval noir la fascina. Elle en but chaque mot.

    "Et.. après... qu'est-il arrivé  à ce cheval selon l'histoire?'"

    165
    Vendredi 20 Avril à 08:54

    Il haussa les épaules. Passionné, peut être pas jusque là mais ça lui faisait de la peine quand il l'eût constaté. 

    Pour ce qui est du combat à cheval, il hocha la tête. 

    - tout dépend du contexte. Reussit-il à dire alors qu'elle en demandait plus sur cette histoire. Cela le fit sourire et il poursuivit volontiers. 

    - Alors, il ne laissait aucun homme s'approché, accrochée dur comme fer, il fut lui aussi gravement blessé. Un coup d'épée lui avant entaillé le flanc, sa croupe gauche était également en piteux etat. Ses commissures de lèvres saignaient dut au mort. Il avait du sang plein les sabots, mais on se rendit compte par la suite en le soignait que ce n'était que du sang d'homme. Il avait dut fracasser plus d'un crâne et marché sur plus d'une cône. S'était brave de sa part de rester près de son cavalier mais il aurait put le piétiné dans le feu de l'action. (À choisir je préférerais que le mien parte, aussi pour son bien. ) Enfin, la fin de la bataille sonna. Ils étaient triomphant. Quand les soigneurs se mirent à parcourir la pleine à la recherche de corps encore vivant, ils ne purent le rater. Quand un lui prit la bride, après s'être approché avec le plus de précisions possible, le cheval refusait toujours de bouger. Ahah ! Il n'avait pas fait tout cela pour ensuite le laisser tomber. Mais les hommes réussirent à reprendre le corps de son cavalier et l'emmenèrent pour le soigner dans une tente. Se fut un déchirement pour l'équidé. Apparemment, un homme est intervenu à cheval et lui lança la corde autour de cou, d'autres firent de même à pied afin de pouvoir le ramener aux écuries et le soigner également. Ce n'était pas un masse à faire, mais ils réussirent. À ce moment là, tout le monde cru qu'il allait mourir. Il ne mangeait plus, et pire, ne buvait plus. Certaines personnes l'ayant déjà brossé ou occupé arrivaient à lui faire avaler une brindille d'herbe. Le problème ? Ils l'ont très vite comprit, ils ont attendu un peu, quelques jours pour que le blessé puisse se remettre, puis ils l'ont transporté sur une planche de bois afin de l'amener à ses côtés. Tout rentra dans l'ordre. La bonne bête savait que son cavalier était en très mauvaise posture lorsqu'ils les ont séparer. Mais maintenant qu'il le voyait, il s'était remit à manger, acceptant à nouveau de le quitter quand il fallait. S'était...comme un chien attaché à son maître... Voilà. 

    166
    Vendredi 20 Avril à 13:03

    Théodora l'écouta attentivement. Cette histoire l'intéressée et elle ne voulait pas en perdre une miette. Elle fut bien étonnée de voir que cette dernière se finissait bien. Comment le cheval avait-il pu être, à ce point, attaché à son maître? 

    "C'est une belle histoire... Est-ce une légende ou des faits qui ont réellement eu lieu?"

    Elle continuait de manger son repas. 

    167
    Vendredi 20 Avril à 17:04

    Il haussa les épaules en réfléchissant un instant de ce qu'il avait put entendre d'autre à propos de cette histoire. 

    - L'histoire est plausible. Certains animaux peuvent être attachés à ce point à leur humain. Après... En pleine guerre... Disons qu'elle doit être inspirée de fait reel, comme beaucoup d'histoire. 

     

    168
    Vendredi 20 Avril à 20:04

    Théodora sourit. elle ne pensait pas que cette histoire ait pu se passer mot pour mot de la même façon.

    "Il y a quelque chose auquel vous êtes attaché autant que ce cheval était attaché à son maître?"

    169
    Vendredi 20 Avril à 20:17

    Ragon posa ses couverts et mit dos à son dossier en réfléchissant. 

    -Dur à dire. En cas extrême, mon devoir m'appellera auprès de la princesse ou un de ses frères mais et de ce fait je me vois attaché à eux.... Mais sans réfléchir, je pense à ma sœur. (en disant ces mots, il tapota du bous de son doigt le collier de trois perles grises qu'elle lui avait offert) Elle est une personne que j'ai toujours aimé, quoi qu'il lui arrive je ferais toujours tout pour elle. Et mon neveu, petit, vu que deux fois, mais il est déjà comme la prunelle de mes yeux, ce petit. 

    Il fit un petit sourire dans sa barbe 

    - Et toi ? As quoi es-tu vraiment très attaché ? 

    170
    Vendredi 20 Avril à 21:21

    Théodora fut touchée par cette réponse si sincère. Il tenait beaucoup à sa famille. Cependant, cette révélation la fit un peu tiquer; C'était assez étrange pour un homme qui avait juré mettre sa vie au besoin de la famille royal et qui avait renoncé à tout pour cela... Comment dire... Théodora trouvait cela un peu paradoxal dans le sens où il existerait toujours des personnes aillant une immense valeur à ses yeux autre que la famille royale. En effet, si on demandait à ces gardes de prêter autant de serments c'est qu'on voulait qu'il n'ait aucune attache autre que leur métier et leur dévotion. Sur ce dernier point, Théodora était certaine que Ragon était dévoué à la famille royale mais il était attaché à des personnes extérieures. 

    "Oh...euh...

    Théodora réfléchit un peu. Malheurement, aucun nom ne lui vint l'esprit ou aucune chose.

    -Il n'y a personne pour qui je pourrais me dévouer de la sorte... et aucune activité à laquelle je suis dévouée corps et âme."

    Même pas écrire et lire, elle n'était qu'en phase d'apprentissage. Elle eut l'impression désagréable d'être une coquille vide. 

     

    171
    Vendredi 20 Avril à 21:33

    Cela parut bizarre au garde que Théodora n'ait aucune grande accroche. Pour lui, il était toujours bon d'avoir des personnes sur qui on pouvait compter et qu'elles puissent compté sur nous en échange. Ce sentiment de confiance totale était bien un des meilleurs que Ragon eut expérimenté. Malheureusement, il y avait peu de personne qui valaient une confiance absolu. Trop rare à son goût et en temps qu'épée blanche, il ne devait faire confiance à personne afin de garantir la meilleure sécurité à la famille royale. 

    Il hocha la tête, pour montrer son ouverture d'esprit à d'autres manières de vivre ou penser. Ca allait venir... Théodora était encore bien jeune et son passé n'était pas des meilleurs, il lui parut, malheureusement, normal qu'elle n'ait pas "d'âme sœur" ou de "sœur de cœur" ou autres grandes amitié ou amour. 

    - As qui fais-tu confiance alors ? Demanda t-il, comme question plus simple que l'accroche pure. Plus étrange encore, il espérait y faire parti. Voilà trop peu de temps qu'ils se connaissaient mais... Que serait un garde si les personnes autour ne lui fond pas confiance ? Se dit-il, tout bêtement en explication. Tout était purement axé sur le travail dans sa tête. 

    172
    Vendredi 20 Avril à 21:46

    A qui faisait-elle confiance ? Théodora fixa son assiette, qui était, à présent, vide. S'il parlait d'une confiance absolue, et bien, la réponse était des plus simples: personne.

    "Si vous parlez de confiance totale... Je n'ai aucun nom... Mais... pour une confiance plus modeste, je dirais qu'il y a la princesse Daenerys et vous."

    173
    Vendredi 20 Avril à 21:51

    Il hocha la tête discrètement, cela lui paraissait logique, même si l'entendre dire ne pouvait que lui faire plaisir. 

    -Vraiment ? insista t-il en souriant et haussant un sourcil, Tu m'envois ravis. 

    Il avait faillit trop jouer son ton pour plaisanter en sortant une autre phrase tel que "vraiment ? Vous m'envoyez ravis, ma chère." mais il se reprit de justesse, se rappelant que les murs avaient des oreilles. Qu'une simple plaisanterie pouvait semer la discorde. Être ainsi sur le qui-vive des simples mots qu'on pouvait sortir était fatigant, mais s'était ainsi...  

    174
    Vendredi 20 Avril à 21:58

    Théodora le regarda , relevant le nez de son assiette vide. 

    "Oui, je le pense."

    Elle remarqua qu'il l'avait tutoyer. Elle ne fit aucune remarque bien que cela la gêne un peu. Ils n'avaient clairement pas le même rangs sociale et ils n'avaient pas une relation si privilégiée que cela... Elle ne pourrait sûrement pas le tutoyer. 

    175
    Vendredi 20 Avril à 22:04

    (il la tutoie depuis le début... ) 

    Pour lui, le tutoiement ne le gênait pas. Surement à cause du rang social, lui étant plus élevé, cela ne le surprenait pas de la tutoyer. Comme il tutoyait les servantes d'ici (certaines, pas toutes) ou ses collègues chevalier avec qui il était plutôt proche. Le rester était vouvoyé, naturellement. 

    Ce n'était pas un manque des respect, mais cela lui venait tellement spontanément qu'il n'y faisait guère plus attention. 

    Ne voyant pas quoi ajouter, il fini son verre. Son assiette étant déjà vide 

    176
    Vendredi 20 Avril à 22:11

    (J'avais pas fait attention ^^")

    Théodora ne s'offusqua pas, elle n'était juste pas habituée. 

    "Comment allez-vous occuper votre après-midi?"

    177
    Vendredi 20 Avril à 22:20

    (t'inquiète ^^) 

    S'était étrange comme elle changeait rapidement. Pas plus tard qu'il y a quelques jours, elle ne décrochait pas un mot et la voilà qui entretenait la conversation. S'était très plaisant à remarquer ! 

    Ragon changea de position pour mettre les coudes sur la table, les mains rassemblées vers le plafond, posant ses lèvres dessus en réfléchissant. 

    - C'est une bonne question. Je ne sais pas. 

    Puis il haussa les épaules en reprenant une position habituelle. 

    - J'irais sûrement discuter.... Faire ce qu'on me demande pour faire plaisir, si cela reste dans mes cordes et si la demande n'est pas abusée. Et je m'en irais dormir... Les nuits sont courtes et la semaine bien fatigante. Et toi ? 

    178
    Vendredi 20 Avril à 22:33

    Depuis son arrivée, Théodora avait bien changé. Elle parlait moins et se cachait, cela avait tout changer. 

    "Je vais me rendre en ville. "

    Elle était sûre d'elle. La soif de savoir était trop présente... Elle voulait savoir si c'était cet homme ou non.. C'était sûrement une erreur de sa part mais elle avait l'occasion d'y aller. 

    179
    Vendredi 20 Avril à 22:38

    Il hocha la tête, au début loin de se douter de ce qu'elle voulait y faire puis il comprit, ayant entendu un mot sur deux de sa conversation de la veille avec la princesse. Il ne dit rien, par respect, mais aussi pour laisser le doute de savoir s'il savait ce qui se disait ou non. La aussi était un point fort de son métier : les épées blanches savaient tout, ou presque, des secrets (et autres) de la famille. C'est ce qui les liait à jamais à leur devoir et qu'ils n'en était libéré que grâce à la mort. La mort est silencieuse, elle emporte les pires secrets avec elle, à jamais. 

    -Autant en profiter, s'est vrai. Commenta t-il pour ne pas se montrer sans conversation. 

    180
    Vendredi 20 Avril à 22:43

    Théodora ne se doutait pas qu'il savait. Elle ne pensait pas qu'il avait entendu la conversation qu'elle avait eu avec la princesse. 

    "Je n'aurais pas l'occasion d'y aller aussi souvent qu'avant, là... c'est une occasion."

    Elle esquissa un petit sourire mais dénué de joie. 

    181
    Vendredi 20 Avril à 22:45

    -Je comprends. J'en profite également mais plus facilement le matin. 

    (on sent la nouvelle inspiration... Je l'ai nommé "inspiration repoussante" car je l'aime pas....) 

    182
    Vendredi 20 Avril à 22:49

    (J'ai pas compris '-')

    183
    Vendredi 20 Avril à 22:51

    (boh, s'est rien... on avance ? Vu qu'on sèche un peu la non ?) 

    184
    Vendredi 20 Avril à 22:58

    (oui ^^)

    Théodora regarda en direction de l'assiette de ser Ragon. Elle était aussi vide. Le temps du repas était passé bien vite... Elle n'avait rien vu passer... Elle trouvait cela si dommage que le temps avance si rapidement. 

    "Nous avons terminé de manger..."

    C'était presque avec regret qu'elle avait constater cela. Elle avait de vraies discussions avec lui. Cela lui avait fait plaisir de manger avec l'épée blanche. 

    185
    Vendredi 20 Avril à 23:05

    (mdrrr ! Comme tu as dis "épée blanche" j'ai trop vu Théodora en train de manger et discuter avec une épée, blanche, posée sur une chaise en face. Elle est folle !! Elle parle toute seule avec une épée !! Bref... On reprend le calme, et on répond sérieusement Fiadè) 

    Il hocha la tête, cette phrase sonnant comme la fin du repas, et se leva doucement en prenant le plateau. Lui non plus n'avait pas vu le temps passer ! S'était impressionnant. 

    - s'était un plaisir. Fit-il sincèrement en lui souriant.

    186
    Vendredi 20 Avril à 23:17

    (Ah là là... En effet, il serait fâcheux que Théodora parle seule à une épée en face d'elle... L'image est assez surprenante XD)

    Théodora sourit, cette fois, sincérement.

    "Le plaisir était partagée. "

    Elle se leva et prit aussi son plateau pour le ramener. Une fois que cela fut fait, elle se dit qu'elle devrait partir en ville assez rapidement. 

    Toutefois, Théodora avait peut-être un seul regret. Quand elle avait croisé Ragon le matin et qu'elle lui avait dit qu'elle avait aussi une journée de repos, elle avait espéré, un court instant, que le garde lui proposerait de passer un peu plus de temps avec lui que le simple déjeûner. Cependant, elle ne l'aurait jamais demandé. Et puis , cela aurait peut-être apporter des ennuis à Ser Ragon.. Elle secoua la tête. 

    187
    Vendredi 20 Avril à 23:40

    (oui xD) 

    Cette phrase lui fit chaud au cœur. Il fit un sourire, plutôt maladroit, cette fois. 

    Lui aussi n'avait pas vraiment envie de partir maintenant, s'était si agréable de pouvoir parler ainsi et apprendre à connaître une nouvelle personne. Surtout Théodora qui se rendait intéressante quand on observait son évolution au sein du donjon. De son côté, il ne pouvait rien dire, rien faire sans que des soupçons s'élèvent. Rien que lui demander s'il peut l'accompagner en ville pourrait être prit autrement si quelqu'un l'entendait. De toute façon, si elle aurait voulu qu'il vienne avec elle, elle aurait peut être demandé. Sûrement ? 

    En revenant dans le présent et le concret, il redonna le plateau à sa servante si gentille et sortit avec Théodora. 

    - Eh bien... Je ne serais ici. Fini t-il pour la saluer, l'invitant par la même occasion à venir le voir si elle n'avait rien à faire dans son après midi. Sur ce, il allait partir 

    188
    Vendredi 20 Avril à 23:48

    Théodora le regarda s'éloigner. Pourquoi disait-il qu'il serait ici? Elle fronça les sourcils.. Puis, elle partit dans la direction opposé, vers la sortie du Donjon Rouge pour aller en ville. Un dur moment l'attendait. Elle n'aurait pas pu lui demander de venir pour vérifier que cet homme était celui qu'erlle recherchait. 

    Théodora avait pris une cape avec elle. Si, au Donjon Rouge, elle acceptait de ne plus se couvrir le visage, en ville, c'était différent. Elle ne voulait certainement pas attiré l'attention. 

    La servante allait se confronter à sa plus grande peur et pire cauchemar. 

    189
    Samedi 21 Avril à 08:09

    (wawawa.... Bah... Oihouh. Ça a l'air palpitant ce que tu vas nous réserver !)

    190
    Mardi 29 Mai à 22:04

    Théodora vint aux cuisines afin de venir chercher un repas. Quand elle entra dans les cuisines, comme à son habitude, elle vérifiait que le chef cuistot n'était pas dans les parages. Elle ne tenait toujours pas à le recroiser, celui-là!

    Théodora vit la vieille dame qui adorait Ser Ragon. Elle sourit un peu et s'approcha d'elle.

    "Bonjour."

    191
    Mercredi 30 Mai à 19:53

    La dame se tourna vers elle et l'accueillit d'un sourire, ouvert par les bras en avant

    - Bonjour jeune fille. Comment vas-tu ? 

    192
    Mercredi 30 Mai à 20:26

    Théodora avait toujours de bleus sur le visage. elle se demanda un peu si la question était ironique mais la vieille dame ne semblait pas se moquer d'elle. 

    "Je vais bien, merci.."

    Justement, elle espérait tombée sur cette vieille dame. 

    193
    Mercredi 30 Mai à 22:05

    La femme, prénommée Gerine, fronça les sourcils. Elle allait bien ? Alors c'était quoi ces bleus, sur son visage en plus. Mais si Théodora avait choisi d'éviter de lui dire qu'elle n'allait pas bien, par respect, elle n'allait pas chercher et faisait juste passer sa perplexité de son expression faciale. 

    - Veux-tu manger ? Fit-elle alors d'une voix calme et cordiale. 

    194
    Mercredi 30 Mai à 23:42

    Théodora hocha la tête.

    "Oui, j'ai ma pause du midi... Et j'aimerais vous parler."

    Théodora ne le savait pas mais des rumeurs couraient sur les bleus qu'elle avait sur le visage. 

    195
    Jeudi 31 Mai à 07:25

    Elle sourit et hocha la tête, 

    - d'accord, je prendrais la pause avec toi. 

    Elle allait partir pour se retourner 

    - Soit gentille, nous sommes du même rang ici, tutoie moi. 

    Et elle répartit chercher deux plateaux. 

    196
    Vendredi 1er Juin à 19:04

    Théodora patienta le temps que la vieille dame revienne. 

    197
    Vendredi 1er Juin à 20:45

    Habituée à la demande de rapidité, la bonne femme revint sans trop la faire attendre avec un plateau dans chaque mains, tout à fait identique. Elle en tendit un avec precaution à Théodora et l'invita à la suivre dans le côté restaurant des cuisines. 

    Elles se mirent à table. 

    198
    Vendredi 1er Juin à 21:31

    Thépodora était toujours étonnée par la rapidité de cette femme. Elle prit son plateau repas et se mit à table avec elle.

    "Je voulais vous... te parler car Ser Ragon m'a beaucoup aidé il y a peu de temps... Et je voulais le remercier mais je le connais assez peu."

    199
    Vendredi 1er Juin à 23:12

    Elle sourit en ordonnant son repas

    - Veux-tu que je lui porte le message la prochaine fois qu'il viendra manger ? 

    200
    Vendredi 1er Juin à 23:28

    Théodora secoua la tête. Elle avait déjà remercier Ragon de vive voix. 

    "Je cherchais plutôt une manière de le remercier... vous auriez une idée?"

    201
    Samedi 2 Juin à 09:01

    Oh. Ce qu'elle lui demandait s'avérait plus compliqué que prévu. Elle mangea un instant avant de s'accoudé d'un bras, la main portée vers la bouche. 

    - Voilà une question auxquelle je ne pourrai peut être pas te répondre assurément ni rapidement. (Car même moi je sais pas comment tu peux faire, tu me pose une colle) Ragon est un homme à qui on peut difficilement faire de cadeau.. car il est rarement disponible, contraint par son travail et qu'il refuse beaucoup de chose. Je l'ai entendu dire une fois à un écuyer d'un de ses collègues qu'il faisait mais qu'en echange il voulait du respect et de la disponibilité quand il aura besoin de lui. 

    202
    Samedi 2 Juin à 13:02

    Ce n'était pas vraiment la réponse espérée par Théodora. Elle avait espéré que cette femme puisse l'aider mais ce n'était, apparemment, pas vraiment le cas. 

    La servante sourit. Elle n'était pas très étonnée par les dires de la vieille femme.

    "Merci, tout de même. Si vous avez une petite idée, dites-le moi.. Il a vraiment fait beaucoup pour moi et je me vois mal le remercier juste par des mots et du respect."

    Elle le respectait déjà. 

    203
    Samedi 2 Juin à 14:09

    - je n'y manquerais pas. Promit- elle avant de prendre une nouvelle bouchée. 

    Quelques minutes s'ecoulèrent avant qu'elle ne tente une idée. 

    - si tu as le courage de te lever très tôt, tu pourrais aller lui nettoyer sa chambre avant qu'il ne reparte travailler. C'est ce que je fais 1 à 2 fois par semaine. Mais tu pourrais le faire une semaine sur deux et moi aussi. 

    204
    Samedi 2 Juin à 18:51

    Théodora était étonnée de ce que lui proposait la vieille dame. Puis, elle se souvint que Ragon lui en avait parlé, une fois, que cette femme venait nettoyer sa chambre.

    "Oui, bien sûr, cela ne me pose aucun problème." sourit la servante. 

    205
    Samedi 2 Juin à 19:31

    Elle sourit et continua à manger en essayant de trouver une autre idée qui pourrait s'avérer meilleure. 

    206
    Samedi 2 Juin à 21:16

    Théodora la regarda tandis qu'elle mangeait. Elle remarquait que son interlocutrice avait l'air concentré.

    "Oh mais ne vous en faites pas. Ce n'est pas la peine de chercher une autre idée. Inutile de vous concentrer sur cela."

    Théodora ne voulait pas prendre du  temps de cette femme. 

    207
    Samedi 2 Juin à 21:25

    Elle mangeait, elle avait tout le temps de songer. 

    La vieille femme releva les yeux sur elle a ses dires. 

    - Voyons jeune fille, tu te tracass vite pour rien. Dès qu'on fait quelque chose pour toi j'imagine. Mais dis voir, qu'est-ce que Ser Ragon a put faire pour que tu veille lui rendre l'appareil ainsi ?

    208
    Samedi 2 Juin à 21:43

    Théodora la regarda et eut un petit sourire crispé. Elle désigna les bleus apparents sur son visage. 

    "Il a stoppé la personne qui m'a fait cela."

    Théodora n'étiat pas fière d'en parler. Mais elle ne pouvait pas nier que quelque chose lui était arrivé et elle ne pouvait pas dire qu'elle s'était fait ses bleus en tombant d'un escaliers. 

    209
    Samedi 2 Juin à 22:09

    - Oh ! Je comprends que tu te sente redevable. 

    C'est tout ce qu'elle trouvait à dire. En effet, ce n'était pas anodin. 

    210
    Samedi 2 Juin à 22:13

    Théodora ne voulait pas jeter un froid.

    "Ne vous inquiétez pas, je vais bien et tout va bien.."

    Autant que cela puisse aller bien mais Théodora vivrait avec le cauchemar de cette pourriture pour le reste de sa vie. 

    211
    Samedi 2 Juin à 23:30

    Elle lui fit un petit sourire triste. 

    - Qu'est ce qu'il te voulait cet homme ? 

    212
    Samedi 2 Juin à 23:40

    Thépodora ne tenait pas raviver autant les vieux souvenirs du passé. Surotut qu'elle les avait un peu ramenaient à la vie ces derniers temps. 

    "C'est une très vieille histoire... Je voulais avoir certaines réponses et ça  a mal tournés."

    Elle en voulait dire le moins possible sans mentir. 

    213
    Samedi 2 Juin à 23:45

    La bonne femme hocha la tête et se remit à manger. Sans rien ajouter qui pourrait la gêné.

    Quand on veut être une bonne servante ou un bon écuyer, il fallait savoir quand s'arrêter, quand on pouvait se permetre de poser des questions ou non où tout ces petits trucs qui vont faire que tu ne seras pas embêtant pour la personne servie. Voilà si longtemps qu'elle exerçait ce petit métier que c'était devenu un automatisme. 

    214
    Samedi 2 Juin à 23:55

    Théodora n'avait pas les même automatisme. Elle é&tait encore une novice dans ce métier mais elle remercia silencieusement le fait que la servante ne cherche pas à en savoir plus. 

    Elle termina son repas.

    215
    Samedi 2 Juin à 23:59

    Elle termina également rapidement son repas et se leva 

    - je m'excuse, mais on doit avoir besoin de moi... L'heure des repas n'est jamais reposante . 

    216
    Jeudi 12 Juillet à 22:45

    Quand la vieille femme atteint les cuisines, Ragon fit son apparition au pas de la porte. Elle alla poser son plateau et vint à sa rencontre 

    - Bonjour jeune homme.

    -Jeune homme ?! répéta t-il surpris, voilà longtemps qu'on ne m'a pas nommé ainsi ! poursuit-il dans un sourire. La femme fit un geste lasse de la main

    - Au vu de mon âge, vous êtes tous des jeunios. 

    - Attention à ce que vous dites, vous pourriez me vexer… 

    - Baliverne ! Je ne t'ai jamais vu susceptible à ce point.  

    Ils rirent un coup avant que chacun ne reprennent leur rang respectif et les devoirs qu'ils se devaient d'accomplir chaque jour. 

    - Que veux-tu ? 

    - Juste un bous de pain et de quoi, beaucoup, boire. Je n'ai pas beaucoup de temps. 

    - Mh… apprête toi à me voir ce soir avec quelque chose de plus consistant à te faire becter. 

    Sur ce, elle partit lui chercher sa demande. Ragon attendit un instant en détaillant la pièce du regard. Il ne vit pas Théodora, qui se trouvait dans la pièce d'à côté. La mamie revint avec le pain et de l'eau. L'épée blanche but sur le champ et lui redonna 

    -Merci, je te règlerai ce soir. 

    Et il tourna les tallons avant qu'elle n'ai le temps de répondre. Elle se retourna avec un nouveau geste lasse de la main et alla reprendre ses tâches, se demandant si elle devait dire à Théodora qu'elle y aille, tel était sa demande un peu plus tôt. En espérant qu'elle soit toujours dans la salle de repas, elle s'y rendit avec un ballait. 

     

    217
    Vendredi 13 Juillet à 12:20

    (oups, j'avais pas vu que tu avais répondu T^T)

    Théodora était encore dans la salle. Elle rêvassait un peu. Le bal devarait avoir lieu dans peu de temps à présent. Quelle robe la princesse porterait-elle? Quelle coiffure voudrait-elle? Sûrement la même que celle qu'elle portait quotidiennement. 

    En tout cas Théodora se demandait aussi ce qu'elle ferait pendant le temps du bal. Comme elle assistait la princesse, elle n'aiderait pas à faire le services... Mais une servante ne pouvait pas assister  à un bal. Devrait-elle passer la soirée dans sa chambre? 

    218
    Vendredi 13 Juillet à 15:16

    En la voyant toujours présente, la bonne femme s'approcha à nouveau d'elle. 

    - Vois-tu ce que tu m'as demandé tout à l'heure ? Hé bien, tu vas pouvoir t'y mettre dès ce soir, si ça te chante. 

    219
    Vendredi 13 Juillet à 20:53

    Théodora regarda la vieille femme sans réellement comprendre. 

    "M'y mettre dès ce soir? que voulez-vous dire?"

    220
    Vendredi 13 Juillet à 21:20

    Elle leva les yeux au ciel 

    - Ce que tu viens de me demander. Hé bien tu pourras le faire ce soir si tu veux. Je te préparerais ce qu'il faut lui emmener. 

    (j'ai horreur quand je pense que c'est de mon personnage qu'on parle. Je sais pas pourquoi, j'aime pas, j'ai l'impression de me faire un cadeau à moi même… C'est très désagrable)

    221
    Vendredi 13 Juillet à 21:40

    TRhéodora la regarda un peu ebétée mais ne dit rien. Elle avait dit qu'elle allait chercher ce qu'il fallait? Et bien Théodora attendit qu'elle revienne. 

    222
    Vendredi 13 Juillet à 21:48

    - viens me voir après la nuit tombee, bien après. Pendant la nuit même. Vers 4h. Je te donnerais ce que tu as a lui donner. 

    223
    Vendredi 13 Juillet à 22:00

    Théodora hocha la tête. Se réveiller exprès à 4h du matin aller se réveler complexe mais elle le ferait;

    "Je vous rejoind ici?"

    224
    Vendredi 13 Juillet à 22:06

    -oui, dans les cuisines. Ils n'y aura pas quand monde, je te verrais facilement. 

    Sur ce, elle répartit. 

    225
    Vendredi 13 Juillet à 22:24

    Théodora se leva. Elle aussi ferait bien mieux de partir. 

    "Bien."

    (est-ce qu'on fait l'élipse temporelle?)

    226
    Vendredi 13 Juillet à 22:37

    (comme tu veux, je suis moi. Tout dépend de si tu veux RP avec ma princesse ou non ?) 

    227
    Samedi 14 Juillet à 19:42

    (bah si on veut faire le bal dans pas longtemps, on peut passer les détails... Genre la journée, si elle voit Daenerys, il  va rien se passer qui fera avancer l'histoire ^^)

    228
    Samedi 14 Juillet à 20:52

    (je parlais de ma proposition de débats... T_T pour gagner du temps à plume de revenir et pouvoir jouer ses personnages. Mais t'en pis. Avançons ;)

    229
    Samedi 14 Juillet à 21:16

    (Ah ! J'avais pas compris ^^")

    Théodora se leva au beau milieu de la nuit. Elle avait eu un certain mal à se lever. Elle se rendit, à pas de loup, pour ne pas faire de bruits, dans les cuisines afin d'y retrouver la vieille dame. 

    230
    Samedi 14 Juillet à 22:05

    (du coup on est dans la nuit ?) 

    231
    Samedi 14 Juillet à 22:08

    (oui ^^)

    232
    Samedi 14 Juillet à 22:31

    La bonne femme était présente, un plateau posé sur la table à côté d'elle. Elle sourit. 

    - tiens. Il y a de la viande, de quoi boire et du pain. Porte lui dans sa chambre, à cette heure, il ne devrait pas tarder à repartir. 

    233
    Samedi 14 Juillet à 22:34

    (attends)

    234
    Samedi 14 Juillet à 22:36

    - et... 

    Elle se baissa pour prendre une bassine d'eau froide avec une sorte d'éponge. Elle la tira et posa le plateau dessus. 

    - ce n'est pas lourd, il y a peu d'eau. 

    235
    Samedi 14 Juillet à 23:02

    Théodora était étonnée.

    "Ser Ragon sera réveillé à une heure aussi tôt?"

    Quand cet homme trouvait-il le temps de se reposer réellement? Le plateau n'était pas très lourd. Elle n'aurait aucun soucis pour le porter. 

    236
    Dimanche 15 Juillet à 00:56

    - Bien sur ! Aller, file avant qu'il ne reprenne sont boulot ! 

    237
    Dimanche 15 Juillet à 12:15

    Théodora prit le plateau et sortit des cuisines. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :