• Les jardins

    https://i.pinimg.com/474x/97/73/df/9773df0c8919cbd3c4d07dc24ada93cc--dalmatia-croatia-formal-gardens.jpg

    Donjon Rouge >


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Avril à 22:29

    Daenerys sortit. Elle avait un livre assez conséquent dans les mains. En sortant, elle se dirigea sur la gauche et longea l'allée des trois/ quatre pin bien rangé. Elle salua quelques domestiques en train d'entretenir ce petit parc vert. Prenant le temps d'apprécier la bonne senteur des fleurs. S'était comme un passage magique vers la tranquillité. 

     

    Les graviers s'arrêtèrent pour laisser place au rond d'herbe et a l'arbre, un feuillu, au milieu donnant de l'ombre. Elle s'approcha de cet arbre solitaire et s'assit à ses pieds. Elle aimait beaucoup cet endroit également, car en plus d'être calme, dans un semblant de nature, on avait vu sur la mer. Tout y était appaisant. Les bruits des épées lors d'entraînements étaient trop loin pour être entendu, de même pour les pas des chevaux sur les dalles. Si quelqu'un criait, on l'entendait ce qui faisait qu'on pouvait ne pas être totalement coupé du monde. 

     

    Après avoir observé les feuilles vertes de l'arbre et les vagues de la mer. Elle ouvrit son livre et se plongea dans sa lecture afin de s'informer sur l'apparition des métiers ou lois. 

     

    2
    Samedi 21 Avril à 00:12

    Daron arriva bientôt à son tour dans les jardins. Seul.

    Il portait une longue tunique de chevalier aux couleurs de sa maison, fendue au milieu pour pouvoir monter à cheval. Le tissus était léger et satiné, probablement de la soie. Son sabre pendait à sa ceinture, mais il était purement décoratif : le prince de Dorne était meilleurs archer qu'épéiste.

    Il se promenait lentement entre les allées de plantes et observait autour de lui comme si chaque feuille méritait une attention infinie. Les mains croisées dans le dos, il avait l'air d'errer au gré du hasard.

    Sauf que, étrange coïncidence, le "hasard" le mena justement vers l'arbre au pied duquel s'était assise Daenerys. Il resta là, la tête légèrement penchée, à la fixer de ses yeux sombre.

    - Cet arbre laisse tomber des fruits bien délicats... Je n'en n'avais jamais vu de semblable.

    3
    Samedi 21 Avril à 08:39

    Perdue dans sa lecture et ses pensées, Daenerys ne le vit pas arriver. Ne sentit même pas la nouvelle présence. 

    Elle avait les jambes repliées sur un même côté, dont une passant à moitié sous elle. Le dos droit sans être tendu, la tête penchée vers les mots de son livre. 

    Lorsque le prince lui adressa ses quelques mots, elle manqua de sursauter. En posant ses prunelles violettes sur l'homme, elle se retint de paniquer. Un rapide coup d'œil circulaire suffit pour dire qu'ils étaient seuls. Elle leva instinctivement les yeux vers l'arbre et sourit (sourire qui s'eteignit aussi rapidement qu'il était venu) Il fallait qu'elle trouve quelque chose à rétorquer, gentiment, pour ne pas paraître idiote et sans paroles. En se levant sans plus attendre par respect avec un raffinement calculé -comme on lui avait apprit et obligé de faire- elle répondit 

    - Des vrais fruits seraient plus utiles, vous ne trouvez pas ? 

    Il est vrai qu'avoir des fruits sur ce arbre serait un plus à l'endroit. Elle se voyait déjà en cueillir un et s'assoir de la même manière en le savourant. 

    Son ton s'était fait doux et ouvert à la conversation, ainsi que ses traits du visage detendus. C'Est ce que Valerys voulait... Alors elle n'allait pas se montrer repoussante. 

    Enfin, elle put détailler rapidement le nouveau venu, bien vêtu, le tissu avait l'air si lege et raffiné. Elle pensa a la soie mais pour elle, le meilleur moyen de le dire était de le toucher. Plutot mourir ! Que de déterminer si ce qu'il porte en est ! puis, elle passa au sabre. Elle les trouvait si impressionnant comparé aux épées, qui l'étaient également, mais le sabre avait cette allure à demi arrondit qui ne pouvait qu'attiser sa curiosité. Bien que Daron ait l'air tout à fait sympathique, pour le moment, elle ne pouvait s'empêcher de le craindre. Sans savoir vraiment pourquoi. Jusqu'à ce qu'elle se rappelle leur différence d'age. Lui étant d'une trentaine d'années (si ma mémoire est bonne, une nouvelle fois) c'est à dire environ 23 ans de plus qu'elle. Il était imposant également. 

    Mais les mots, gentils, qu'il lui avait adressé avaient réussis à la détendre une peu. 

    - Nos jardins vous sont-ils agréable ? Demanda t-elle ensuite pour ne pas rester sur les fruits et elle devenu un

    4
    Samedi 21 Avril à 09:28

    Il prenait son temps pour répondre, avec la voix traînante des dorniens. Dans sa bouche, cet accent en devenait presque langoureux.

    - A choisir, je préfère la douce surprise rencontrée par hasard sous son ombre.

    Après sa seconde question, il parcouru les environ du regard, comme si il en découvrait le paysage pour la première fois.

    - Ho, il s'agissait donc de jardins ? Si seulement vous pouviez voir ceux de Dorne... votre simple idée du mot s'en trouverait transcendée.

    5
    Samedi 21 Avril à 10:31

    Daenerys baissa rapidement les yeux, une seconde pas plus, devant le nouveau compliment. Était-ce des vrais ou simplement pour gagner sa sympathie qui pourrait jouer en faveur de la décision final ? 

    Mais ces compliments étaient tourné autrement que des simples "vous êtes belles", ce n'était pas désagréable à entendre. D'un autre côté, elle espérait que ça cesse tout bonnement car ce n'était pas ce qu'elle recherchait. Les sentiments contradictoires... De quoi devenir fou. 

    Mais la conversation tourna sur les jardins, un sujet qu'elle appréciait pour la beauté de la nature. Engageant une marche tranquille à travers le labyrinthe de plantes (car sur la photo on dirait qu'il y a d'autres allées, s'est sympas) 

    - Est-ce vrai ? Fit-elle avec interet, j'espère pouvoir les découvrir un jour alors. (Se rendant compte qu'elle ouvrait une porte qui devait rester fermer sur les possibilités, elle ajouta) lors d'un voyage dans votre belle contrée, si l'occasion se présente. 

    Elle avait réussir à introduire cette seconde phrase naturellement, du même ton comme si s'était une seule phrase. Elle espérait maintenant que le prince devant elle n'y fasse guère attention. 

    Il est vrai que si elle avait le choix, sans parler de mariage ou prétendants, elle aurait sûrement Choisi cette région du royaume. Par simple envie de la découvrir. S'était un désert et pourtant, le prince venait de lui parler de beaux jardins. L'eau de la mer devait être si chaude (ou du moins de température agréable), chauffé par ce soleil plombant propre à la region-en plus dessiné sur leur blasons-. Qui plus est que leur chevaux l'avait toujours fasciné. Il avait cette allure si élégante ! 

    Après une légère réflexion, le région Barthéon ne la dérangeait pas non plus. Très boisé, s'etait qu'elle aimait aussi. 

    À l'inverse, elle se voyait très mal vivre dans une contrée trop montagneuse... 

    6
    Samedi 21 Avril à 10:44

    Daron se plia sans difficulté au rythme de la princesse, marchant tranquillement à ses côtés.

    - Vous devriez voir un jour les jardins aquatique. Une véritable splendeur qui ravirait vos cinq sens. Très fameux pour son verger d'orangers sanguins et ses bassins d'eau fraiche.

    Sans le laisser paraître, cela le replongeait dans ses souvenirs. Que de longues journées passées dans ces jardins lorsqu'il était plus jeune. Et si souvent elles avaient terminées en bataille générale dans les bassins. Quelle équipe ils faisaient avec Viserys à cette époque...

    Cela ne dura pas longtemps : il se concentra à nouveau sur le moment présent et écouta attentivement la réponse de la princesse.

    7
    Samedi 21 Avril à 11:02

    (pourquoi "attentivement" ça me stresse ! En vrai quand je vois que tu as répondu je suis super contente mais toute stressé. Ahah) 

    Elle lui lança un regard rêveur, essayant de s'imaginer se promenant dans ces jardins ayant l'air si magnifique aux yeux du prince. Il avait cette voix grave et posée qui ne demandait qu'à l'écouter. 

    - Vous avez l'air très attaché à votre région. Remarqua t-elle, étrangement, cela lui faisait plaisir de voir un homme aimant ainsi son lieu de vie. 

    Cette phrase était aussi pour l'inciter à poursuivre sans ses descriptions qui la faisait voyagé intérieurement. S'était très plaisant. 

    Au sujet de Viserys, elle comptait y venir, doucement, pour rappeler à Daron que son frère l'attendait indirectement. L'invitant à aller le voir... 

    8
    Samedi 21 Avril à 15:41

    (Comment ça ?)

    - A côté de Dorne, tout paraît bien froid et fade à la capitale. Votre soleil, vos mets et vos vins, et jusqu'aux teintes de vos vêtements... Mais bien sûr ce n'est pas votre faute.

     

    9
    Samedi 21 Avril à 16:21

    La princesse regarda un cour instant le voile de sa robe turquoise. Elle ne lui paraissait pas fade au contraire. Mais il est vrai que si Dorne était aussi coloré qu'il le disait, ce n'était pas les quelques fleurs d'ici ni la façade rouge décoloré du donjon qui donnait beaucoup de couleur. Mais elle aimait sa région, pour elle, s'était bien assez vivant. Quant à ce qu'ils mangeaient, elle trouvait les tables de banquets déjà bien remplies et divers mais elle ne tint pas vraiment compte de cela, Daron était tout simplement amoureux de sa région et quoi qu'on lui mette sous les yeux, il trouvera toujours que Dorne est la plus belle. Cela la fit sourire une seconde fois. 

    Le moins qu'on puisse dire était que le prince avait touché une corde sensible chez la princesse en lui parlant des regions et donc de voyage. 

    - On dit que vos déserts s'étendent à plusieurs jours à cheval. Comment faites vous pour les traverser sans vider vos gourdes d'eau ? En supportant le soleil toute la journée sans une ombre d'un arbre ? 

    S'était ce dont elle avait peur de Dorne, ne plus pouvoir sortir du château au risque de finir grillée, ne plus plus pouvoir lancer son cheval au galop à travers les forêts et les champs. Et lors d'un quelconque voyage dans ces étendues arides, elle se voyait trop bien ne pas supporter la chaleur sèche...  

    10
    Samedi 21 Avril à 18:03

    - En effet, les déserts de Dorne sont considérés comme infranchissables par les hommes du nord. Mais nous savons quel comportement adopter face au soleil torride et au sable brûlant, et les divers points d'eaux n'ont aucun secret pour nous.

    Daron n'hésitait pas à exagérer quelque peu les fait, sans rien en laisser paraître.

    11
    Samedi 21 Avril à 18:31

    Le savoir si bien connaître le désert la rassurait. Au moins si elle devait être marié à cet homme, il ne la ferait pas mourir desidratée. Normalement. 

    Apres tout, s'était comme les hommes du murs qui savaient comment survivre face au froid glacial toute l'année et face au sauvageon. 

    Bizarrement, il lui faisait envier un voyage dans son pays car même sur un point qu'elle pensait plus que négatif, il avait réussit à le minimiser à un tel point qu'elle ne le voyait plus vraiment comme on pouvait le dire calvaire mais simple paysage. Une région qui a son paysage propre, voilà tout. 

    Il lui fallait en effet peu, mais de toute façon, elle gardait les deux points de vu jusqu'à ce qu'elle puisse voir par elle même et donc se faire son propre poing de vu. 

    La princesse releva la tête vers un cerisier fleurie rose. Des pétales qu'elle aimait beaucoup regarder. Elle ne s'arrêta pas, mais laissait simplement paraître son bien être. Daron avait réussi à la détendre. Elle parlait bien plus facilement et réagissait plus rapidement que leur première rencontre. Elle ne le craignait plus vraiment. S'était un homme qui imposait, certes, mais qui avait apparemment un bon cœur. En tout cas envers chez lui. 

    La confiance n'était pas totale, mais c'était un pas vers elle. Petit pas par petit pas. 

    12
    Dimanche 22 Avril à 00:03

    Daron regardait peu Daenerys, seulement quelques coup d’œil tranquilles comme pour s'assurer qu'elle l'écoutait toujours. Le reste du temps, il continuait d'observer les jardins comme si il s'agissait à la fois de quelque chose de profondément passionnant et de particulièrement anodin.

    - Mais ce qu'il y a de plus beau à Dorne, ce ne sont pas tant ses déserts brûlants et son sable doré. Vous devriez voir les marchés remplis de bruits, d'odeurs et de couleurs. Vous devriez goûter les mets épicés qu'on prépare à la table de mon père. Vous devriez voir la mer depuis les balcons du palais de Lancehélion. Vous devriez sentir l'odeur que répandent les orangers sanguin à la période des fruits.

    Il s'agissait de phrases longuement prémédités, mais il les sortait comme si elle lui venaient sur le moment. D'un ton passionné et accompagné de regards en coin et de sourires qui se voulaient engageants.

    13
    Dimanche 22 Avril à 09:02

    Daenerys l'écouta et s'imaginait sur le coup une table remplie de mets épicés. Avec à côté des grands orangers dont l'odeur enveloppait le repas avec douceur. Elle s'était imaginée également un grand marché de mil et une couleur et odeur, où il était bon de vivre, où les habitants étaient heureux de vivre et vendre. Ou encore la vue imprenable sur la mer alors qu'elle se réveille, le vent venu du lointain soufflant sur les rideaux et ses cheveux. 

    S'était une vie si belle ! Si... Idyllique. Était-ce si beau la bas ? La princesse sortie de sa rêverie et l'observa, en lui rendant un petit sourire en coin en voyant le sien. Regardant à nouveau devant elle, elle reprit la parole. 

    - Le paradis terrestre, si je ne me trompe. Conclu t-elle comme une enfant inocente et naïve, puis elle reprit, montrant un côté septique. Est-ce si idyllique, la bas ? La vie y est-elle si parfaite ? 

    Car elle n'y croyait pas. Chaque région avait ses atouts et ses inconvénients, s'était un fait. 

    14
    Dimanche 22 Avril à 10:54

    - Je ne pense pas que notre terre puisse connaître de paradis parfait. Et puis, Dorne n'est pas une seule entité mais une région fragmenté en diverses facettes. C'est comme si je disais "Port-Réal est-il un beau donjon ?". Ce n'est pas parce que la ville abrite le Donjon Rouge que Port-Réal se limite à cela...

    C'était le genre de moment assez difficile pour lui : devoir improviser en se forçant à mettre de côté sa propre nature d'homme franc et capable sans réflexion. Il n'y avait bien que pour les femmes qu'il pouvait faire un tel effort...

    15
    Dimanche 22 Avril à 11:45

    Il ne niait pas, cela lui fit plaisir. 

    Elle hocha la tête, comprenant à peu près ce qu'il voulait dire. 

    - quels sont vos plus grandes occupations, chez vous ? Demanda t-elle afin d'essayer de cerner ses passes temps. 

    (On sens l'inspiration qui commence à faiblir... Ça va revenir)

    16
    Dimanche 22 Avril à 11:53

    (Après le "joli" pavé sanglant que tu viens de nous faire... on peut comprendre.)

    - Pas très différentes des gens d'ici je suppose, hasarda-t-il, un peu prit au dépourvu. J'aime... les grandes sorties à cheval lorsque le temps s'y prête.

    Ce n'était bien sûr pas sa seule occupation, mais il en était encore à se demander ce qu'une femme comme Daenerys attendrait comme réponse de sa part. Bien sûr, il ne comptait pas mentir, c'était contraire à ses principes. Mais "oublier" d'évoquer certaines activité lui paraissait un bon compromit.

    17
    Dimanche 22 Avril à 12:12

    Elle hocha discrètement la tête. 

    Il aimait les sorties à cheval ? Voilà tout ? Un homme libre donc. Hypothese. Du moins un actif, un peu comme Viserys. Il faisait bien la paire tous les deux, du moins s'est ce qu'on disait et comprenait. 

    Pour elle, il n'y avait aucune préférence. On était qui nous sommes. Elle tomberait sur un grand lecteur cultivé ? Soit, il sera lecteur. Elle se marirait avec un homme aimant la liberté, et les grands galop ? Soit. Les deux ? Très bien. Aucun des deux ? Ça sera. Voilà tout. Du moment qu'il reste agréable envers elle et ne l'a frappe pas. 

    - vous avez en effet de magnifiques spécimen. Complimenta t-elle en se rappelant leur silhouette fine, leurs allures elegantes lors de son arrivée. 

    18
    Dimanche 22 Avril à 12:17

    Enfin, elle le lançait sur un sujet où il était à l'aise. Parler lui armes et chevaux, voilà une vrai discussion !

    - Les coursiers de Dorne sont fameux pour leur endurance et leur résistance. Ils ne feraient pas de bons destriers, mais ils peuvent soutenir un trot rapide toute une journée sous la chaleur du désert. Ou un bon galop sur plusieurs heures sans difficulté.

    19
    Dimanche 22 Avril à 12:41

    - C'est impressionnant. Commenta t-elle. 

    Voilà qui avait l'air de l'intéresser un peu plus. Voilà qui sondait un peu plus l'homme.ce n'était pas méchant, bien évidement. 

    -des bonnes bêtes.. comment avez vous eu le votre ? 

    20
    Dimanche 22 Avril à 13:39

    - C'est un cadeau de mon père pour le jour de mes vingt ans. Thalaj est blanc comme la neige qu'il n'a jamais vu et il est très réactif aux ordres.

    Elles s'intéressait aux chevaux... une chance qui le faisait redoubler d'assurance.

    21
    Dimanche 22 Avril à 13:51

    -En effet, il a l'air... Vif... 

    Ils étaient sur un sujet qu'elle aimait bien, mais sur lequel elle ne s'y connaissait pas énormément. Mais enfin, si ça faisait plaisir au prince d'avoir ce genre de conversation... S'était bien. 

    22
    Dimanche 22 Avril à 17:49

    - Peut-être voudriez-vous venir le voir à l'occasion ? Il s'est assez bien remit de son voyage. Mieux que certains hommes de ma suite je dirais !

    Le ton rieur se voulait détendu auprès de la princesse.

    23
    Dimanche 22 Avril à 18:07

    La surprise se fit voir sur son visage, qui restait fixer devant elle dans l'espoir que Daron ne le voit pas. Ses sourcils se levèrent avant de revenir normalement et regarder le prince, les yeux/ traits rieurs pour sa fin de phrase. 

    Devait-elle accepter ? N'étais-ce pas risquer de se rapprocher avec lui ? Chose qu'elle ne voulait absolument pas. Mais après tout, s'était une opportunité qui lui permettrait de le connaître un peu plus. S'était bien ce que voulait Valerys. Et même pour elle, pour le moment, ils n'avaient échanger que des paroles, raconte bien ce qu'il veut raconter, rien ne pouvait être forcément vrai. 

    Daron aimait-il plaisanter ? En tout cas, cette idée ne déplut pas à la princesse, du moment que ça restait respectueux mais elle doutait qu'il puisse tomber dans l'irrespect. Une conversation sérieuse, puis sur le ton de la rigole pour en revenir au sérieux, ainsi de suite, était beaucoup moins ennuyante. Plus vivante. Au diable les tons toujours raffinés et empreint de dignité de la cour. 

    - He bien... Pourquoi pas. fit-elle dans un hochement de tête. 

    D'un autre côté, elle était assez contente, voir ce beau cheval, peut-être pouvoir le caresser. Elle se souvint que Viserys en avait un aussi, qui lui était cher comme la prunelle de ses yeux. De ce fait, elle s'était toujours automatiquement privée de le toucher. Des blocages inexpliqués qui faisaient leur apparition parfois. 

    24
    Dimanche 22 Avril à 20:19

    - Pourquoi pas demain, voir aujourd'hui... Vous êtes très occupée en ce moment ?

    La question était innocente en apparence. Il est vrai que les animaux plaisaient tant aux femmes la plupart du temps...

    25
    Dimanche 22 Avril à 20:37

    Daenerys jeta un coup d'oeil à son livre qu'elle tenait depuis le début dans ses deux mains, rassemblées devant elle puis répondit franchement. 

    - Cette journée n'est en rien débordante pour ma part. 

    Il est vrai que celle de la veille était passée à toute vitesse. Elle n'avait même pas eu le temps de retourner voir son frère, honteuse sur ce point. 

    Elle avait lut toute la matinée, bien qu'elle aimait ça, il est vrai qu'elle en avait assez pour cette journée. De toute façon, elle n'aurait pas réussi à s'y remettre. Il fallait également qu'elle aille voir Viserys, mais ça elle pouvait très bien le faire le soir, ou du moins en fin d'après midi. 

    - Demain... Je ne sais pas. En ce moment, mes journées se remplient au moment où je les vie. Mais vous ? Votre emploi du temps vous le permet ? 

     

    (Tu me stresse avec tes sous entendu non expliqués que je ne comprends pas. Type "la question était innocente en apparence" ça veut dire quoi ? J'ai tellement peur de faire une erreur. 

    Au fait, je voulais mais tellement te féliciter (le prend pas mal mais s'est vrai j'ai été bleuffé) sur la manière de parler au Daron au début de la conversation. ca faisait vraiment réaliste homme de noblesse j'ai adoré)

    26
    Lundi 23 Avril à 17:15

    (C'est bien ce qui me semblait. Va savoir comment, j'ai raté cette réponse. arf)

    Le dornien la couva d'un regard langoureux.

    - Mais, noble dame... je ne suis ici que pour vous.

    Le pire étant qu'il disait la vérité. Il était venu de Dorne pour courtiser la princesse Targaryen dans la perspective du mariage annoncé par le roi dans un futur... plus ou moins lointain. Ce point là n'avait pas été très clair.

    (Moi non plus d'ailleurs je ne sis pas très claire, c'est vrai. Mais bon, je ne vais pas non plus prémâcher le travail à chaque fois, hein ? wink2 Non, en vrai le "en apparence" c'était parce que la réponse permettait à Daron de savoir si elle réservait beaucoup de temps aux autres concurrents ou si il avait plutôt "le champs libre".

    Pourquoi le prendrais-je mal ? C'est un compliment, non ? Il ne peut y avoir que fierté à faire adorer quelque chose à Fidaè ! ^^)

    27
    Lundi 23 Avril à 18:21

    (ah c'est pour ça !

    Bah parce que je dis "félicite" comme on félicite ... Je sais pas... Ça m'a fait bizarre. 

    Oh t'es gentil ^^) 

    Daenerys ne put soutenir ce regard et détourna la tête vers un rosier. Juste le temps que sa phrase passe. S'était trop dérangeant pour elle. Les regards doux, faussement envieux, faussement amoureux, elle n'en voulait pas, ne les acceptait pas. Sûrement par peur. 

    Elle se décida de reprendre les rênes rapidement et reprendre une fausse confiance en elle. Cependant... Aucun mot ne lui vint. Elle avait l'impression d'être en pleine mer avec lui, calme a certain moment, puis, soudainement, une vague lui claquait le visage. La faisant couler un instant avant qu'elle n'arrive à remonter à la surface et reprendre son souffle. Suivant la force de la vague, elle remontait plus ou moins rapidement. 

    Ou alors... S'était comme si elle montait un cheval imprévisible. Sage à certain moment, puis, sans le sentir venir, il lançait une ruade. La déséquilibrant un instant avant qu'elle n'arrive à se remettre sur selle et reprendre les choses en main. De même, plus la ruade était forte, plus elle menaçait de tomber et donc plus elle mettait de temps à se hisser à nouveau sur son dos. Dans tous les cas, elle ne devait pas toucher le sol. Où ne devait pas se noyer. Cela voudrait dire qu'il prendrait le dessus, cette idée était insoutenable. 

    Une servante lui sauva la mise, calmement, elle l'apostropha avec la même douceur habituelle qu'elle prenait pour s'adresser à elles. 

    - Excusez moi. 

    La servante s'inclina alors bien bas. Avec un sourire, Daenerys donna son ordre caché sous la demande 

    - Pourriez vous portez ce livre dans les appartements ? Merci. 

    Elle hocha la tête, prit le livre, s'inclina une nouvelle fois et s'en alla en direction du donjon à grand pas. 

    La princesse avait retrouvé ses appuis et regarda le prince. 

    - Allons-y, alors.

    28
    Lundi 23 Avril à 21:32

    (Ho, les jolies métaphores ! Je sais, on n'arrête pas d'en faire un peu partout, mais là c'était bien visuel.

    Ouais, je ne dis que quand c'est mal, il faut bien donner les côtés positifs aussi. tongue)

    Daron n'avait pas remarqué l'air désarçonné de la princesse. Ou alors il l'avait prit pour un encouragement, car il ne se départit pas de son sourire.

    - Excellent... vous verrez, vous ne le regretterez pas.

    Au ton qu'il employait, on se demandait si il parlait uniquement du cheval.

    29
    Lundi 23 Avril à 21:53

    (merci ! ^.^ 

    C'est vrai, ça fait toujours du bien de se complimenter comme ça, s'est encourageant. Et bon dieu ! Recevoir des compliments mais c'est un bonheur, un soulagement ! À chaque fois mais je suis gênee à un point que je sais pas quoi répondre à part un petit "merci" la tête rentrée dans les épaules.) 

    La princesse se prit une autre petite secousse, moins forte que la première mais qui restait un quelque peu déstabilisante. Ce ton... Elle avait l'impression qu'il laissait un sous entendu, qu'elle ne comprit pas vraiment. Si ce n'est qu'elle ne savait plus sur quel pied danser... 

    Elle se demandait si Daron ne s'en amusait pas et s'il ne faisait pas exprès. S'était déroutant. 

    Assez ! soit elle rentrait dans son jeu pour le stopper, mais s'était à double tranchant car il pouvait le prendre comme un encouragement à continuer sur un même ton. Soit elle se montrait franche... Ce n'était pas la meilleure idée... Car ce prince n'utilisait que sous entendu et mimique du visage, elle ne pouvait pas l'accuser, il pourrait nier trop facilement et remarquer le trouble qu'il lui provoquait. Diable ! Surtout pas.  S'était la chute assurée. Pas si tôt, elle n'aurait pas tenu longtemps sur le ring... Il fallait qu'elle montre qu'elle pouvait faire preuve de caractère quand elle s'y mettait. Peut être que cela suffira à l'arrêter... 

    Sans se démonter cette fois, elle garda le même pas, la même tête, le même menton levé. 

    - J'espère, prince, car mon frère m'attend encore. Répondit-elle en essayant de remettre assez de distance en l'appelant par son statut afin qu'il se sente repousser et n'ose donc plus le faire. Du moins pas maintenant.

    30
    Lundi 23 Avril à 22:30

    (Ouais... ça en dit long sur le système scolaire je trouve. Un peu comme les dictées où on perd des points à chaque faute mais où les côtés positifs ne sont jamais mis en avant. Bien sûr, ça dépend des profs... mais tout de même.)

    Message reçut. La princesse remettait de la distance et même une pointe de froideur. Daron savait encore quand il était sage de battre en retraite pour laisser du terrain.

    Par contre, il ne savait pas de quel frère il était question dans sa remarque. Le roi ou Viserys ? Dans les deux cas, il se savait mal placé pour retarder la jeune femme.

    - Lady Daenerys, cette proposition tenait si vous étiez libre... Ne vous sentez pas obligée si l'on vous attend ailleurs. Thalaj sera toujours au écuries demain.

    31
    Mardi 24 Avril à 06:35

    Elle lui lança un regard avant de faire non de ma tete, gentiment. 

    - Je ne pense pas que j'y serais allé maintenant. Que vous soyez là où non. Et puis, la journée n'est pas terminée. 

    Qui sait ? Peut être que le lendemain elle ira à droite à gauche sans pouvoir lui accorder du temps, cette fois. Non, aujourd'hui était très calme. Autant en profiter. 

    Son ton s'était radoucit, mon distant, moins protocolaire. Non pas qu'elle se rapprochait de lui, mais pourquoi continuer à se montrer froid alors que le ton et le regard du prince avait cessé. Cela n'avait aucun sens de continuer. 

     

    (Tout à fait d'accord. J'ai de la chance, j'ai une prof cette année de physique chimie qui fait ça, elle mets le les  point(s) négatifs de la copie rendu. MAIS les points positifs aussi. Et ça s'est encourageant au point que ma première notre de l'année dans cette matière s'était 10 (à tout casser, peut être entre 8 et 10 du coup) et que ma dernière s'est 19. C'est pour dire !) 

    32
    Mardi 24 Avril à 08:23

    (Ha, c'est sympa ça ! Moi c'est ma prof d'anglais qui est comme ça. Ça explique peut-être ma moyenne d'anglais "correcte" alors que je suis loin d'avoir le niveau...)

    - Soit.

    Quelques instants auparavant, il se serait permit de prendre la main de la princesse pour l'accompagner jusqu'aux écuries. Il était obligé de repenser son programme, à commencer par marcher simplement à la hauteur de Daenerys dans les allées remontant vers la cour.

    33
    Mardi 24 Avril à 08:24

    (Ha, c'est sympa ça ! Moi c'est ma prof d'anglais qui est comme ça. Ça explique peut-être ma moyenne d'anglais "correcte" alors que je suis loin d'avoir le niveau...)

    - Soit.

    Quelques instants auparavant, il se serait permit de prendre la main de la princesse pour l'accompagner jusqu'aux écuries. Il était obligé de repenser son programme, à commencer par marcher simplement à la hauteur de Daenerys dans les allées remontant vers la cour.

    34
    Mardi 24 Avril à 08:38

    (ah c'est simpas ça aussi. J'ai horreur de l'anglais moi et ma prof n'aide en rien...) 

    (On y va ?)

    35
    Mardi 24 Avril à 18:54

    (Ha, ça... Quand on n'aime pas une matière et qu'en plus le prof nous insupporte...)

    36
    Mardi 22 Mai à 22:06

    Théodora arriva dans les jardins avec la princesse. C'était un lie splendide mais elle n'y venait jamais. Les odeurs des fleurs emplissaient les narines. C'était agréable. 

    37
    Mercredi 23 Mai à 07:36

    Les deux femmes marchèrent un instant dans les allées fleuries aux senteurs différentes. Après avoir traversé le jardin, elles retrouvèrent l'arbre prefere de la princesse. 

    En allant s'installer en dessous, la princesse repensa aux premières paroles du prince Dorne. Même si elle ne voulait pas que cela lui fasse plaisir, elle ne pouvait nier le bienfait des compliments... Et y repenser était une honte pour elle. Cet endroit n'était pas associé au prince, un point c'est tout. Elle écarta alors le tout d'un coup de balais négliger, mental et s'assit avec Théodora. 

    Elle posa le support de bois entre elles et lui passa un papier ainsi que de quoi écrire. 

    - On va commencer par les simples lettres sous leurs plusieurs formes. 

    Elle prit une feuille de son côté et commença par la lettre "À" pour lui montrer comment est-ce qu'on l'écrivait avec le point de "départ" et d'"arrivee" 

    38
    Mercredi 23 Mai à 20:24

    Théodora n'était jamais venue dans cette partie des jardins. Elle venait déjà assez rarement dans ceux-ci... C'était très pittoresque et naturel comme lieu. On s'y sentait tout de suite bien. C'était encore plus agréable par une journée de beau temps. 

    Elle hocha la tête quand elle entendit les instruction de la princesse. Théodora l'écouta avant de tenter d'immiter ce qu'elle venait de lui montrer. 

    39
    Mercredi 23 Mai à 20:38

    Daenerys la regardait faire avec un sourire. Elle se rendit compte à combien elle aimait apprendre aux autres, faire partager le peu de connaissances qu'elle avait. Surtout quand ça se passait si bien. C'était tellement plaisant de voir la personne gravir les escaliers de la vie... 

    En tout cas, Théodora s'en sortait très bien.. 

    40
    Mercredi 23 Mai à 21:14

    Théodora se concentrait syur ce qu'elle faisait. Elle s'appliquait. Cela lui permettait de faire le vide dans sa tête. C'était très bien. Elle pensait souvent à ce qu'il s'était produit chez l'homme, dans le bordel. 

     

    41
    Mercredi 23 Mai à 21:25

    (C'est trop calme depuis trop longtemps... (enfin, façon de parler car toi t'à bien morflé hier^^') mais faudrait un truc qui change du quotidien ? Il vient quand le bal ? Par exemple. Et Arial, ça donne quoi plume ? ) 

    Le temps passa doucement. Daenerys avait prit une feuille et écrivait. .. rien de bien intéressant.  Elle s'occupait en écrivant une simple histoire. Elle relevait souvent les yeux pour s'assurer du bon travail de sa servante et souriait en voyant qu'elle s'appliquait et y arrivait. 

    -Tu t'en sors très bien. Dès que tu te sens prête,  on peut essayer d'écrire une phrase. Déclara t-elle.

    42
    Mercredi 23 Mai à 21:30

    (Le bal ,c'est quand vous voulez ^^) 

    Théodora releva la tête de son écrit. 

    "D'accord.. .Mais j'ai encore un peu besoin de m'entraîner."

    Théodora continua de s'entraîner à écreire.

    "Vous venez souvent ici?"

    43
    Mercredi 23 Mai à 21:33

    (Bah c'est pas que je commence à m'ennuyer mais j'ae quand il y a au moins un truc "palpitant" par jour.... du coup moi je suis parée,  à bloc ) (je reviens dans quelques minutes )

    44
    Mercredi 23 Mai à 21:38

    (oki ^^ )

    45
    Mercredi 23 Mai à 21:51

    (Des idées, j'en ais des tas... Mais probablement des choses que je vais regretter à la manière des Boiscendré. sarcastic
    Heum... Pour Arial, où se trouve-t-elle actuellement ? Il est sans doute temps qu'elle rencontre son employeuse...

    Quand au bal, c'est messire notre roi qui l'annoncera et fera les préparatifs ! Mais aux dernières nouvelles il était encore à Fossedragon, on doit attendre le retour de Wistala.

    Si vous voulez, pour le moment, je peux faire venir un certain prince dornien. Option facultative. tongue)

    46
    Mercredi 23 Mai à 21:56

    (Ce cher roi est bloqué...^^" Sinon, je pense que c'est une bonne idée; )

    47
    Mercredi 23 Mai à 21:56

    (Wistala revient ! he

    Comme quoi plume ? 

    Bah...elle est à Port Real... C'est déjà ça...

    Como tú quieres ! (Je suis pas sûr que ma phrase soit correct, ok, on va faire du Dorne moins espagnol alors...) Como tú veux ! )

    48
    Mercredi 23 Mai à 21:58

    - Bien sûr. Répondit la princesse doucement. C'est vrai qu'elle avait presque oublié la difficulté des premiers écrits... (Je revois trop les lettres mal formées du cp... Quand on devait suivre les pointillés pour faire la lettre. C'était le temps facile de l'école enfaite...) 

    Elle se replongea un instant dans son écrit à elle. 

    49
    Mercredi 23 Mai à 22:07

    Théodora la regarda. Elle se remit à écrire. Chaque lettre était compliquée à faire. 

    50
    Mercredi 23 Mai à 23:21

    (De toute façon je ne fais pas espagnol, je n'irais pas râler. ^^

    Bon, c'est partit pour le prince dornien alors. Et Arial... On n'avais pas donné de lieu de rendez-vous plus précis ?)

    Daron Martell arriva à pas tranquilles, l'air de réellement profiter du calme de ce lieu. Il avait réellement espéré retrouver la princesse ici, comme la veille, mais même dans le cas contraire la promenade n'était pas désagréable. Quoique bien entendu rien n'égala à ses yeux les jardin aquatiques.

    Et en effet, Daenerys était là, sous son arbre, exactement au même endroit que a dernière fois. Mais pas seule : une autre femme était avec elle, une servante ou une petite dame de compagnie sans doute au vu de ses vêtements. Et avec une disgracieuse cicatrice à la joue qu'elle arborait ostensiblement. Certes, elle ne devait pas avoir bien le choix.

    Il s'approcha lentement, sans chercher à s'imposer ni à se faire discret. Comme un curieux devant quelque chose de particulièrement intéressant mais inaccessible.

    51
    Jeudi 24 Mai à 06:39

    (oui je sais ^^ c'est pour ça que je me permets de faire des phrases dont je suis pas sure du tout... 

    Heu... Bah c'est ça le problème. Je crois pas qu'il y ait de lieu...) 

    Daenerys regarda la feuille de Théodora. Elle se dit qu'avant la phrase elle allait lui retirer les modèles et l'interroger. Mais la servante en avait encore un peu besoin... C'est qu'on apprend pas à écrire du jour au lendemain... 

    Une forme l'interpella du coin de l'oeil. Elle crut sursauter en voyant le prince Dorne non loin à les observer. Un regard fut jeter à Théodora... Comment faire... D'un autre côté elle ne pouvait se permettre de l'ignorer. 

    il à l'air d'être souvent dans les jardins... songea t-elle en repensant à la description des jardins aquatiques qu'il lui avait conté la veille. Ce devait être, de toute évidence, un amoureux de la nature. Peut-etre qu'une balade en dehors du donjon au niveau de la plage ne serait pas mauvais pour lui. Elle avait ouïe (ça se dit ?)dire Qu'il n'était pas un homme à rester dans la cour mais qui préférait de loin la liberté du galop. En plus du changement de climat, de paysage, il devait être à bous de nerfs des quelques grand m² du donjon comparé à la grandeur des plaines. Enfin... Il est bien assez grand pour enfourcher son cheval et aller se balader tout seul. bougonna t-elle intérieurement comme une mamie mal lavée. C'était vrai après tout, rien ne le retenait ici. 

    Traive de pensée, elle se leva par respect. 

    -Prince. Salua t-elle dans un hochement de tête respectueux. 

    52
    Jeudi 24 Mai à 07:05

    (Youpi... C'est là qu'on voit mon incroyable capacité d’organisation... Tu vois, du genre où tu envoies un personnage traverser un pays pour se rendre compte qu'il n'y a pas de lieu de rendez-vous. Même pas de moyen de la reconnaître. Bon, on va dire qu'elle est assez atypique et reconnaissable pour passer outre ce... petit désagrément ?)

    - Lady Daenerys, salua-t-il à son tour en s'inclinant respectueusement. Quel plaisir de vous retrouver ici... Le seul désagrément serait que vous éclipsez la beauté des fleurs de ce jardin par votre grâce.

    Très fier de sa comparaison, il la regarda avec un demi-sourire qui se voulait charmeur.

    53
    Jeudi 24 Mai à 07:32

    Je peux partir si vous voulez... se retint-elle de répondre mais le compliment lui fit ouvrir la bouche pour répondre puis détourner le regard vers Théodora. Et si elle aussi lui envoyait compliment sur compliment, serait-il aussi gêné ? Après réflexion, sûrement pas... Avait-il au moins un point faible ?... 

    Enfin, elle avait réussit à tourner la tête vers Théodora de manière détendue, et sans plus de secondes, retourna ses prunelles sur l'homme bronzé. 

    Elle rétorqua quand même pour essayer de le faire cesser. Même si c'était agréable, elle ne voulait pas se l'avouer. 

    - Nos forêt sont bien plus grandes et aux senteurs toutes aussi plaisantes... 

    Elle eut peur qu'il prenne ça pour une invitation, ou bien qu'il en profite. Qui plus est qu'ils avaient parlés des chevaux la veilles et de l'envie de sortir... Passons, il n'est sûrement pas à cheval sur les mots à ce point. 

    54
    Jeudi 24 Mai à 07:38

    (du coup on se retrouve où?)

    55
    Jeudi 24 Mai à 18:02

    Théodora avait déjà vu le prince de Dorme à son arrivée... Mais pas d'aussi près. Elle ne le regarda pas vraiment, ne voulait surtout pas le dévisager. Il s'adressa à la princesse;

    Théodora fit semblant d'être absobée par son écriture.

    56
    Jeudi 24 Mai à 21:25

    (Commence où tu veux, je me débrouillerais pour t'y rejoindre. Évite juste Culpucier tant qu'à faire...)

    - Je n'en doute pas, reprit le prince, mais elle n'arborent pas d'aussi belle fleurs que vos jardins.

    Il élargie son sourire et regarda intensément Daenerys.

    57
    Jeudi 24 Mai à 21:42

    Que répondre à cela ? Daron faisait tellement de sous entendu, plus ou moins visible par ses expressions du visage qu'elle ne savait pas sur quel pied danser. C'était insportable. Pour reprendre l'équilibre complet, elle changea brutalement de sujet dans l'espoir que ce nouveau sujet lui fasse cesser ses doubles, triples, quadruples sens à ses phrases. 

    - Comment c'est passé la nouvelle rencontre avec Viserys, hier ? 

    Hé ce n'était pas que pour se sortir de l'eau qu'elle abordait Viserys, mais parce qu'elle était tellement curieuse de savoir. Après les regards qu'ils s'étaient lancés avant qu'ils ne partent, elle avait un peu angoissé. Viserys lui en voulait-il ? 

    58
    Jeudi 24 Mai à 21:49

    Théodora n'aimait pas être la témoin de conversation dans lesquelles elle ne participait pas. Elle avait l'impresssion que ses oreilles ne devraient pas entendre. Mais elle ne pouvait pas se lever ,laisser sa planche à écrire et partir de façon naturelle. Elle trouvait gênant d'assister à ce genre de conversation. Elle aimerait être une souris.

    59
    Jeudi 24 Mai à 21:53

    Le sourire de Daron s'était légèrement terni mais n'avait pas disparu.

    - Plus ou moins.

    Il était incapable de mentir, surtout lorsqu'on le lançait si soudainement dans une conversation inattendue. Il avait la langue plus vive que l'esprit, on le lui avait dit plus d'une fois.

    - On était en désaccord sur certains sujets, mais on a fini par se retrouver pour de bon. Même si nous ne sommes pas tout à fait tombés d'accord, nous avons au moins brisé la barrière.

    Ou plutôt, Viserys a reporté à plus tard ses reproches parce qu'il avait surtout un besoin fou de se défouler. Daron n'était pas aveugle, et il considérait connaitre assez bien son ami pour comprendre ce qu'il ressentait.

    60
    Jeudi 24 Mai à 22:08

    Daenerys se retint presque de soupirer. Ca passait. Par contre, elle était un peu déçue que tout ne se soit pas passé pour le mieux. Elle se demanda même quels pouvaient être leur désaccord mais c'était trop personnel pour se permettre de demander...

    Ses yeux s'étaient fait moins intenses, ce qui était soulageant. Le noir redoublait l'intensité de son regard, s'en était presque déstabilisant.

    Son sourire charmeur se transforma en un simple sourire plus agréable pour discuter. Qu'il garde donc ces yeux et ce sourire pour témoigner de l'amour débordant qu'il portera à sa femme lors d'un couché de soleil, enlacés tendrement, mais pas ici, pas pour elle. Qui plus est qu'après si peut de discutions il était juste inconvenable qu'il la regarde de cette manière. En tout cas, la princesse ne tombera pas dans ce genre de jeu. Un homme me regardera t-il ainsi un jour, pour de vrai ? Pas pour s'apporter la sympathie du roi ? se surprit-elle à se demander. Assez ! Quelles étaient donc ces pensées ? Elle se donna un claque mentale et reprit dans la discutions. 

    Pourtant, elle ne savait pas quoi répondre car la réponse du prince était mitigé, que dire dans ce cas ? Décidant d'hocher simplement la tête, elle laissa libre cour à la suite au prince. 

    61
    Vendredi 25 Mai à 07:03

    Daron vit l'indécision de la princesse. Un autre que lui aurait hésité sur la conduite à tenir, mais pas Daron Martell prince héritier de Dorne. Quitte à raconter n'importe quoi et s'enfoncer dans l'estime de Daenerys, autant le faire franchement.

    - Ne vous inquiétez pas Lady : lorsque votre frère sera à nouveau sur pied, il se sentira déjà bien mieux.

    Sans blagues ? Vraiment, quelle révélation...

    62
    Vendredi 25 Mai à 07:12

    Elle osa un petit sourire. 

    - Je n'en doute pas. Mais en attendant, il guérit son corps mais son esprit se rend malade de jour en jour. 

    63
    Vendredi 25 Mai à 07:28

    Daron ne pouvait pas la démentir sur ce point là. Il aurait fallu être à la fois sourd et aveugle pour l'ignorer.

    - Il a surtout besoin de prendre l'air je pense... Et il ne me semblait pas trop mal en point physiquement lorsque je lui ait parlé.

    Pas question de laisser entendre qu'ils avaient en réalité fini par s'envoyer des oreillers à la figure comme des gamins turbulents. Il avait tout de même assez de jugeote pour comprendre cela.

    64
    Vendredi 25 Mai à 07:56

    - Il se met assis... C'est tout ce que j'ai vu. 

    Et malgré ses heures de sommeil, elle le trouvait fatigué, à bous, en perte de vivacité. Plus vite il sortira de sa chambre, mieux ça sera, sûrement. 

    (D'ailleurs tu compte le faire sortir quand ?)

    65
    Vendredi 25 Mai à 17:56

    (Je n'attends que cela, mais les jours passent tellement longuement... et j'étais parti avec un soucis de réalisme.)

    - Il paraît que c'est déjà une amélioration, tenta Daron.

    Il s'en voulait pour cela, mais il espérait presque que Viserys prendrait encore plusieurs jours pour se reposer. Histoire d'avoir encore quelques temps le champs libre avec la princesse.

    66
    Vendredi 25 Mai à 19:47

    Elle haussa légèrement les épaules. C'était déjà ça... Et puis elle remarqua là peut-être un côté optimiste chez Daron. 

    Que dire maintenant ? 

    67
    Vendredi 25 Mai à 22:02

    Théodora aimerait réellement être une souris pour s'éclipser... Toutefois, ni la princesse ni le prince de Dorne ne lui portait la moindre attention. Elle se sentait transparente et ce n'était pas plus mal. 

    68
    Samedi 26 Mai à 11:56

    Voyant Daenerys hésiter, Daron prit les rennes de la conversation qu'elle semblait presque lui tendre. Il sauta sans remord d'un sujet à un autre :

    - Vous parliez des bois... N'accompagnez-vous donc jamais les chasses ? J'avais ouïe dire que cela se faisait.

    69
    Samedi 26 Mai à 14:21

    Elle ? Petite princesse au cœur tendre voir un animal se faire transpercer d'une flèche, souffrir en s'écrasant au sol avant qu'un chasseur le retrouve pour lui trancher la gorge ?! Jamais ! Ça ne viendrait jamais à l'esprit d'un homme de lui proposer une telle chose alors qu'elle rechigne déjà à tuer une mouche. 

    Un grimace de dégoût s'était dessinée sur son visage avant qu'elle ne réponde en retrouvant un air normal. 

    - Non, j'ai déjà horreur de les voir partir ou rentrer, ce n'est pas pour les accompagner. 

    Elle repensa à ce que Ragon lui avait dit une fois, en fin d'entraînement. "vous ne mangez jamais de viande princesse, que de fruits. Votre corps est en manque, vous êtes plus faible. Vous ne buvez jamais de lait, vos os sont fragiles, ça se sent. De plus, vous mangez peu. Remédier à ce problème rapidement si vous voulez continuer à tenir debout avant vos 20 ans.." elle avait promit de l'écouter mais voilà plusieurs jours qu'elle n'avait rien changer..  en même temps, elle oubliait, les repas du milieu de journée n'étaient jamais prit en famille, et donc non obligatoire. Le soir également. Le matin, elle avait faim, donc elle mangeait. (Je te promets que c'est possible car plus jeune, à la séparation de mes parents ça m'est arrivé de faire ça. Et après je me faisais disputer donc je mangeais mais il fallait me le dire. Et au cheval je déjeunais le matin je ne mangeait plus jusqu'au soir et j'avais toujours pas faim) 

    70
    Samedi 26 Mai à 21:36

    (Oh mon dieu! Moi je suis déjà inccapable de passer plus de trois heures sans manger... Je prends un petit-déjeuner à 8h, à 12h , j'ai faim...)

    Théodora remarqua que quelque chose semblait préoccupait la princesse. Elle n'aurais su dire quoi mais cela provenait de la remarque du prince de Dorne. La chasse... La princesse était contre le chasse? 

    La servante avait entendu dire que les nobles chassaient pour se divertir. 

    71
    Dimanche 27 Mai à 11:45

    A la tête que fit Daenerys à l'évocation de la chasse, Daron comprit qu'il avait fait une erreur. Répulsion et dégoût : c'était normal après tout qu'une jeune femme aussi délicate et innocente que la princesse se sente en décalage dans une chasse.

    - Je comprends...

    Il ne comprenait pas. A Dorne ils ne chassaient pas comme ici le sanglier ou le cerf, mais parfois des chasses au lion étaient organisées. (J'invente tout à fait ici. A ne pas considérer comme un fait avéré dans les livres, je préfère le préciser.) C'étaient des occasions de sortir, de prouver son adresse et de tisser des liens. Ce ne devait pas être très différent dans les bois du roi. Pour les hommes. Du moins pour ceux qui ne tournaient pas de l’œil à la vue du sang.

    72
    Dimanche 27 Mai à 13:11

    Oh, il comprenait vraiment ? C'était rare un homme de son rang, à la figure sur combattant et du chasseur de comprendre ce genre d'opinion. Enfin... Elle tourna la tête vers sa servante. La pauvre, elle qui s'était promit de ne pas la laisser s'ennuyer...vivement qu'elle se sente mieux pour apprendre à monter à cheval. Elle sourit légèrement avant de se reconscentrer sur le prince. Rester statique comme un statue ne donnait pas un air très décontracté à la conversation, elle avait même l'impression que ça bloquait un peu le prince, en comparaison à la veille où ils n'avaient marché que eux deux. La présence des deux fidèles devaient jouer aussi, et je crois que c'est pour cette raison qu'elle n'invitait pas Théodora à pouvoir prendre un pause et disposer. De toute façon, l'heure du midi approchait... Elle allait devoir le faire. 

    - Vous pouvez aller vous restaurer quand bon vous semble, Théodora. 

    Ainsi, si elle n'avait pas faim elle pouvait rester, comme elle pouvait partir. Rien que pour marcher un peu car c'était un certaine effort intellectuelle de se concentrer ainsi sur chaque lettre, surtout au vu de l'intérêt qu'y mettait la jeune femme. Ça faisait plaisir à voir. 

    Puis, elle revint sur le prince

    - Que chassez-vous à Dorne ? Les cerfs des forêts doivent être rare là-bas. 

     

    73
    Dimanche 27 Mai à 18:20

    - Nous n'avons pas de grandes forêts comme ici, acquiesça-t-il. Mais nous trouvons toutes sortes d'animaux dans le désert, et plus encore à proximité des côtes.

    Il ne parla pas des Montagnes Rouges dans lesquelles il n'avait jamais eut l'occasion de chasser.

    - Les occasions les plus fameuses sont tout de même les chasses au lion.

    Elles étaient parfois dangereuses, mais que serait un exploit sans le danger allant avec ? Et les chasseurs étaient généralement bien plus nombreux que les chassés, de telle sorte que les rôles ne risquaient pas de s'inverser.

    74
    Dimanche 27 Mai à 18:59

    Elle afficha une tête surprise. 

    - Des lions ? 

    Partagé entre l'exploits que réalisait ces hommes en chassant le roi des animaux et entre la débilité, l'horreur de voir un tel animal se faire tuer ne lui laissait pas répondre facilement. Mais la franchise est toujours la meilleure option, pour elle.

    - C'est horrible mais.. Une sacré prouesse de revenir avec un animal de ce genre... Fit-elle alors assez morne.  

    75
    Dimanche 27 Mai à 19:53

    Théodora n'avait aucune idée de comment partir dans une telle situation. Elle avait envie d'aller manger pour partir mais... comment faire ? Se lever, parler en les saluant? Et dire quoi ? Comment les appeler? Elle sentit la panique la gagner. Partir sans rien dire? La princesse Daenerys ne s'en vexerait pas, elle comprendrait... Mais le prince de Dorne? C'était un noble. Il y avait encore tellement de codes de la noblesse qu'elle ne connaissait pas encore... 

    76
    Lundi 28 Mai à 08:21

    (Mais la princesse ne vient-elle pas justement de lui proposer d'aller manger ?)

    "Horrible". Elle l'avait bien dit cette fois-ci. Elle trouvait "horrible" le concept de la chasse. Daron commençait à trouver la princesse un petit peu fade dans ses idées. Elle était bien sûr toujours aussi terriblement belle et douce, mais il se rendait compte qu'il ne l'aimait pas comme il avait aimé parfois, comme cette bref amante de sa jeunesse.

    Ce genre de considération n'allaient pas l'aider à rester crédible dans sa cour. Mais il n'était pas ici pour l'amour, son père avait été assez clair : qu'elle soit couverte de pustules ou plus volumineuse qu'un boeuf, il devait l'épouser. Fort heureusement, elle était très agréable à regarder et prévenante dans sa conversation. Mais on ne commande pas à l'amour.

    Et puis de toute façon, quel genre de concurrent pouvait-il bien avoir ? De petits nobles que le roi ne regarderait même pas en face ? Des incapables et des affairés ? La princesse était souvent seule, ce n'était un secret pour personne.

    - Laissons de côté les prouesse et autres démonstrations superflues. Que diriez-vous de faire quelques pas dans les jardins ?

    Il jeta un bref regard du côté de la servante. Il n'était pas gêné par sa présence, loin s'en faut, mais il vérifiait juste sa réaction.

    77
    Lundi 28 Mai à 09:35

    La princesse se tourna vers Théodora. Hésitant un instant par politesse de ne pas l'ignorer au point de partir ainsi. 

    - Nous nous retrouverons après ton repas.. désolé Théodora... 

    Elle s'excusait réellement, son ton accompagnait ses paroles. 

    Puis, elle suivit le prince. 

    Quand bien même elle decevait le prince dans ses attentes, elle n'en avait que faire et cela la confortait presque dans son idée de ne pas être marier ou de vouloir dégoûter ses prétendants pour que personne ne veille d'elle, même si son frère ne devrait pas vraiment approuver. 

    78
    Lundi 28 Mai à 16:29

    (Si mais justement, Théodora ne sait pas quel est le protocole pour partir ^^)

     

    79
    Lundi 28 Mai à 21:12

    (Et bien au moins, la voici maintenant épargnée de ce soucis ^^)

    Daron marchait lentement dans les allées aux côtés de Daenerys. Il ne voyait plus de moyen d'animer la conversation sans être superflu, alors il se taisait. Il avait perdu tout intérêt pour la servante et cherchait à définir les chances qui lui restaient avec la princesse sachant qu'il finirait forcément par lâcher un mot de travers sur le fond de sa pensée.

    Bah... Il était prince de Dorne. Il avait toutes ses chances.

    80
    Lundi 28 Mai à 21:21

    Qu'il soit entièrement bonnet, c'est tout ce qu'elle voulait. D'ailleurs, une question lui tournait inlassablement dans la tête, après hésitation, elle hosa enfin la poser. 

    - Pourquoi tous ces compliments en début de conversation ? Fit-elle alors sans oser le regarder, d'une voix calme. Elle ajouta pour l'inciter à répondre franchement. 

    - Soyez sincère. 

    81
    Lundi 28 Mai à 21:27

    Voilà que Théodora était débarrassée d'une bonne épine du pied, comme on dit. Elle se sentit soulagée quand elle fut assez loin des deux nobles. 

    Et bien, on dirait bien que le prince de Dorne était décidé à avoir les faveurs de la princesse Daenerys. Il l'avait complimenté, cherchait à passer du temps avec elle... Dans l'esprit de Théodora, cela avait quelque chose de romantique. 

    82
    Mardi 29 Mai à 07:30

    Être sincère. Elle lui demandait d'être sincère. Elle lui coupait toute échappatoire et toute possibilité de détourner la conversation, mais il ne voulait pas s'y dérober de toute façon.

    - Je veux vous être agréable Lady Daenerys.

    Dans l'absolu, c'était la vérité.

    83
    Mardi 29 Mai à 09:18

     Bien... Elle le regarda un instant. 

    - Pour vous apporter mes faveurs ? Et donc pour avoir celles de mon frère. Pour augmenter vos chances d'obtenir la fidélité -et autre- de part le mariage ? 

    Bien évidemment qu'elle avait la réponse à ses questions, mais l'entendre approuver lui apporterait..  quelque chose... Qu'elle voulait. Après réflexion, peut-être ne voulait-elle revenir qu'à la franchise. Que la vérité soit bonne ou mauvaise, elle la voulait dans tous les domaines possible et inimaginable. Malheureusement... Trop de personnes mentaient dans ce monde. 

    84
    Mardi 29 Mai à 19:28

    Daron haussa les épaules et s'avoua vaincu.

    - Annoncé de cette façon, ce n'est guère flatteur en effet... Mais malheureusement, pensez-vous que les mariages d'amour soient monnaie courante à la cour ? Quitte à devoir épouser quelqu'un par intérêt, mieux vaut s'être agréable l'un l'autre.

    Il généralisait le cas, mais le sous-entendu n'en n'était même plus un.

    85
    Mardi 29 Mai à 21:31

    - les mariages d'amour à la cour son tellement rare qu'on peut dire qu'ils sont impossible. Approuva t-elle, également pour montrer qu'elle avait déjà son idée la dessus, qu'elle n'était pas naïve au point d'y croire. 

    - vous avez raison sur ce point, autant se tolérer. 

    Cette discution était plus qu'étrange. Depuis quand elle parlait mariage ? En plus avec un de ses prétendants ! Enfin... Au moins ils se mettaient au clair en quelques sortes. Autant le faire. 

    - cependant... (Elle hésita) pouvez vous.. cesser vos compliments car il est toujours agréable d'en recevoir (oups) mais je préférerais ne plus recevoir des faux comme ceux-ci. Vous ne m'aimez pas, et je ne vous aime pas -amoureusement parlant-. Ils sonnent faut, je les rejette. Ça fait plaisir, mais en même temps... 

    Elle éprouvait un mal fou à parler et alligner des phrases ayant tête et queue. 

    - Enfin, ce que je veux dire c'est que..  

    Elle renonça, ne trouvant pas les mots pour exprimer son ressenti. D'un geste lasse de la main, elle lui montra qu'elle n'allait pas chercher à plus s'exprimer. 

    - Oubliez. J'aimerais juste en recevoir de la part d'un homme m'aimant, pas par intérêt. Peut-être n'en aurais-je plus de ma vie si je pars de ce principe car l'amour ici se base sur l'argent et l'intérêt mais je préfère, quand même. 

    Piouf... Elle réussi à mettre fin à sa demande. C'est presque si elle sentait les gouttes de sueur perler. (Non, bien sûr) 

    86
    Mardi 29 Mai à 23:23

    Daron en resta coi. Il fallait un certain courage pour oser prononcer ces paroles, même dans un lieu aussi calme que ces jardins ! Mais il hésitait sur la façon de les interpréter. Un moyen de lui faire savoir qu'elle repoussait sa cour ou une simple mise au point de leurs sentiments respectifs ?

    - Ce que je dis, Lady Daenerys, ne s'éloigne jamais de la réalité. Vous êtes une femme d'une grande beauté, personne ne peut le nier.

    Pas même lui. Avec ses formes gracieuses, sa peau parfaite et son visage angélique, elle avait dû faire chavirer le cœur de plus d'un homme. Sans compter ses cheveux d'argent et ses yeux si envoûtants. Daron continuait de préférer les femmes sombres de peau et de cheveux et au caractère plus piquant (comme cette Tysha qu'il n'oubliait pas malgré la brièveté de leur liaison), mais il n'était pas aveugle au point de dédaigner les charmes de la princesse.

    87
    Mercredi 30 Mai à 13:04

    Elle ouvrit la bouche, pour la refermer. Soupirer silencieusement. 

    - si vous le dites, mais moi je pourrais le nier jusqu'au bous. 

    Elle n'aimait vraiment pas cette conversation, elle avait juste à lui demander ne plus la complimenter, ils pouvaient en rester là. Il lui fallait un moyen de détournement, en parcourant un peu tout du regard, elle s'arrêta sur le sabre du prince. Voilà qui serait mieux. Avant qu'il ne puisse répondre, elle enchaîna 

    - votre épée à un forme bien inhabituelle ici. Quels sont les avantages à la courber ? 

    88
    Mercredi 30 Mai à 13:13

    Il fut surprit du soudain revirement de la conversation. Il mit quelques secondes à réagir, mais tout compte fait il lui était reconnaissant d'avoir détourné le précédent sujet.

    - Les sabres ne sont tranchants que d'un seul côté, contrairement aux épée lourdes qu'on trouve dans vos régions. Mais ils sont plus légers, et surtout très pratiques à cheval.

    Il trouva même l'occasion de sortir un point de culture remontant des tréfonds de sa mémoire :

    - Mon arme n'est pas si courbée en comparaison des arakh dothrakis.

    89
    Mercredi 30 Mai à 14:30

    Elle hocha la tête, de nouveau attentive. Elle essaya même de sourire. 

    - il est vrai qu'on dit que L'arakh donne une manoeuvrabilité des poignets bien meilleure à cheval que les épées. D'où sont utilitée chez ces hommes à cheval. 

    Elle se surprit à ressortir quelque chose à propos des armes ou des Dothrakis mais après tout, on lui en avait fait lire des livres, et elle en lisait beaucoup. 

    -il est dommage qu'elles ne coupent que d'un sens, n'est-il pas possible de faire des lames tranchantes sur ces deux côtés ? Pourquoi ne faire que sur un seul ? 

    90
    Mercredi 30 Mai à 15:37

    Daron réfléchit. Il ne s'était jamais vraiment posé la question.

    - Ils n'ont pas besoin de cela. Comme il s'agit surtout d'arme pour cavaliers, nous n'utilisons toujours qu'un seul tranchant de la lame.

    91
    Mercredi 30 Mai à 18:28

    Elle hocha la tête, voilà qu'il lui apprenait quelque chose. Elle ne trouva rien à ajouter et resta dans le silence. 

    92
    Jeudi 31 Mai à 21:47

    Elle demandait de la clarté et de la sincérité dans leurs relations, mais elle faisait mine de s'intéresser aux armes... Les femmes étaient décidément bien compliquées.

    Car oui, pour Daron Martell, quelqu'un qui ne supportait pas la simple évocation de la chasse ne pouvait pas décemment s'intéresser à tout ce qui touchait à la guerre et au combat.

    93
    Jeudi 31 Mai à 21:52

    dut vie d'homme cherchant à comprendre les femmes. C'est ce qu'on dit toujours. Elle ne trouvait toujours rien à dire le silence était lourd. 

    94
    Dimanche 3 Juin à 10:25

    Ils marchèrent encore quelques temps en silence. Un silence pesant, menaçant. Daron se sentit obligé de repartir avec la première pensée qui lui venait à l'esprit :

    - Au fait, Lady Daenerys... Avez-vous idée de quand aura lieu le fameux bal promit par votre frère ?

    Il considérait le temps qui le séparait de cet évènement comme la durée impartie pour "s'approprier" la princesse. Qu'il n'y ait plus de doute le jour même. Car pourquoi un bal en l'honneur de Daenerys si ce n'était pour choisir définitivement son futur mari ?

    95
    Dimanche 3 Juin à 12:33

    - le plus tard sera le mieux. Marmonna t-elle, peu audible. 

    Elle laissa un petit temps s'écouler. Elle aussi avait associé ce bal pour la décision de Valerys. Elle s'imaginait à la fin de cette soirée promise à un homme d'une décision définitive. 

    - je ne sais pas vraiment. Mais il arrivera très prochainement sans aucun doute... Répondit-elle alors d'une voix bien morne 

    96
    Dimanche 3 Juin à 12:38

    (ça vous dit dans deux jours? On n'a qu'à dire qu'un communiqué royale est lancé aujourd'hui.)

    97
    Dimanche 3 Juin à 15:13

    (Possible. Il aura le temps de tout organiser ?)

    Daron se rendit compte du manque d'enthousiasme dans sa voix. La princesse répugnait vraiment à se marier.

    Ce blocage non plus, il ne le comprenait pas. Il avait toujours considéré le mariage comme une étape obligatoire mais aux intérêts purement politique du fait de sa position. Le rapport à l'amour en était très éloigné. Et il n'avait jamais déclaré rester fidèle à sa future épouse.

    Mais pour Daenerys, c'était encore différent : elle allait quitter sa famille et subir l'homme que son frère (car en fin de compte c'était Valerys l'homme de la famille) lui aura donné. Il était déjà étonnant qu'elle ait voix au chapitre.

    - Vous serez de toute façon parmi les premiers prévenu lorsque la date sera fixée.

    98
    Dimanche 3 Juin à 15:39

    (okay ! Youpi ! Deux jours dans le jeu ? En comptant celui là ?) 

    - je n'en doute pas. 

    Plus d'une princesses avaient été heureuses de rencontrer leur futur mari. Avaient aimé recevoir la cour de cet homme et avaient prient du temps à se pouponner pour lui plaire. Mais ce n'était de toute évidence pas le cas de Daenerys qui aurait été prête à sortir non coiffer et habillée de souillon. Seulement, elle aurait fait la honte de sa famille et ce n'était pas ce qu'elle voulait. Déjà qu'elle se trouvait en décalé par rapport à ses frères... 

    Daron paraissait plus enclin au mariage. Elle le comprenait presque, ayant connaissance des droits à Dorne. Car ne changera sûrement rien pour lui car il pourra continuer à chasser, faire la cour à d'autres, gérer sa contré. Même l'ignorer s'ils ne s'apprécient pas. Il sera toujours chez lui. 

    99
    Dimanche 3 Juin à 19:29

    ('Faudrait déjà que Valerys puisse rentrer de Fossedragon. Mais après, rien n'empêche.)

    La discussion commençait réellement à être pesante. Daron avait même l'impression d'empirer la situation plutôt que de la détendre. Il était plus que temps de mettre fin au supplice.

    - Je... m'excuse Lady Daenerys, mais je n'avais pas vu le temps passer. Il est temps pour moi de retourner au donjon.

    Un peu trop sec. Un peu trop... franc ?

    100
    Dimanche 3 Juin à 20:21

    Retourner au donjon ? En même temps que cette lourde conversation ? Avec une excuse qui était souvent prétexter. Elle se retint de sourire. 

    Elle ne pouvait cependant pas vraiment y voir une sorte de l'achète, bien que ce pouvait être prit pour, mais elle comprenait. Elle s'était fermée, ses phrases avaient été brèves. Rien de mieux pour couper toute sorte de conversation. L'Avait-elle un peu repousser en agissant ainsi, intentionnellement ? Du moins il ne souhaitait pas rester, c'était un fait. Et puis, que faire d'autre... L'interlocutrice n'avait pas fait de grand effort pour parler, l'ambiance s'était alourdie. Enfin, elle comprenait. 

    Un instant elle l'avait regarder, comme les rares fois qu'elle le faisait vraiment car son regard était soit plutôt fuileur, soit elle regardait où elle marchait, pour lui montrer une certaine suspection (ça se dit ?) Avant de faire la fille naïve et forcer un sourire poli. Mais on le voyait que ce sourire n'était que forcé, elle n'était pas bonne actrice. 

    - Je vous en prit. E

    Elle fit une brève révérence et attendit qu'il accélère le pas pour tourner les talons et revenir sur les siens. 

    101
    Mardi 5 Juin à 08:09

    - Je vous souhaite donc une agréable fin de matinée.

    Daron s'inclina devant elle avec respect, comme le voulait la coutume. Puis il s'éloigna avec un dernier regard en arrière, comme pour s'assurer qu'elle ne s'envolait pas.

    102
    Mardi 5 Juin à 08:55

    Elle tourna donc les talons et retourna vers l'arbre. Elle ne daigna pas regarder derrière. Et risquer de croiser son regard ? Rien de plus malhaisant et qu'imaginerait-il ? De toute façons elle en avait aucune envie. 

    103
    Mardi 5 Juin à 16:03

    Avant que le prince n'ait le temps de beaucoup s'éloigner, la nourrice de la princesse la rejoignit de quelques pas. Elle paraissait plutôt hésitante malgré son air sévère. À vrai dire, dès qu'elle avait le malheur de venir donner quelques leçons déplaisante à Daenerys, elle ne se faisait pas écouter et se faisait renvoyer. 

    - Lady Daenerys. 

    La Laune fille tourna un instant la tête vers elle puis décida de s'arrêter par respect. Mais elle ne la salua pas. La nourrisse continua 

    - Nous avons reçu l'information : le bal se déroulera dans deux jours, de ce fait, il serait préférable que vous revisiez les pas principaux des meilleurs danses. 

    - non. Répondit-elle simplement mais fermement en reprenant son chemin. La nourrisse la suivit 

    - Mais ! Il est de votre petit devoir de ne pas faire honte à votre famille ! Vous devez assumer les leçons de votre rang. Vous passerez pour une inculte en vous trompant de pas... 

    - ne gaspillez pas votre salive ! Ne gaspillez pas vos forces, allez donc vous reposez au lieu de vous fatiguez. Hors de ma vue. 

    Le ton était devenu clairement menaçant, les yeux violet explicitent prenait un éclat de colère. Elle la fixa droit dans les yeux en s'arrêtant. 

    La nourrisse hésita à continuer puis se ravisa et Tourna les talons pour repartir. 

    104
    Mercredi 6 Juin à 21:28

    ( on en est où ? Ça n'avance pas...)

    105
    Mardi 9 Octobre à 19:39

    Rowena s'avança dans les jardins, avec aucun autre projet que celui de visiter un peu cet endroit de la citadelle. La dernière fois que je suis venue.. Elle eut un sourire narquois et amer. Mieux valais ne pas ce rappeler ce pourquoi elle étais venu la dernière fois. Elle avais renvoyé ses gardes. Seul son garde personnel restait, à quelques mètres derrière elle. La jeune dame marchais lentement, s'arrêtant quand une fleur attirais son attention. Cette promenade matinale lui faisait le plus grand bien.

    106
    Mardi 9 Octobre à 20:37

    Viserys avait enfin l'autorisation, depuis la veille, de déambuler à sa guise au sein du Donjon Rouge. Le Grand Mestre avait donné son assentiment.

    Faute d'épée, il marchait désormais avec un simple poignard ouvragé à la ceinture. Lors du bal, sa longue et lourde lame lui avait trop pesé sur la hanche et il préférait se remettre progressivement. Déjà, ne plus être cloué au lit et pouvoir arpenter les jardins comme bon lui semblait semblait le summum de la liberté. En s'imposant une promenade régulière, il ne doutait pas de la rapidité de son rétablissement et de la réadaptation de ses muscles. A ce train là, il pouvait retrouver les terrains d'entraînement avant la fin du mois.

    Comme il l'avait craint, il subissait les courbatures de la veille. Mais contrairement à ce qu'il avait craint, elles n'étaient pas douloureuses au point de l'empêcher de marcher. C'était plutôt une douleur agréable, qui lui rappelait l'existence de ses muscles.

    Il marchait donc entre deux allées d’hortensias fleuris lorsqu'il découvrit, au détour d'une allée, une jeune femme seule qui se promenait aussi. Bien matinale, elle devait déjà se trouver là avant lui. Soit elle n'avait pas été au bal de la veille, soit elle l'avait quitté tôt, car elle paraissait fraîche et dispos.

    107
    Mardi 9 Octobre à 21:10

    Rowena s'agenouilla auprès d'un fleur particulièrement belle, aux pétales rouge sang auréolé de bleu, et au fond violet. Sans la ceuillir elle la regarda attentivement, et ce dit qu'elle essaierais de la faire pousser en son propre château, dans une serre. Ce relevant avec grâce, elle aperçut un homme qui l'observais, à l'autre bout de l'allée, non loin d'un carré hortensia. Pas difficile de le reconnaître.Viserys étais connu de tous, d'autant plus après son accident. Elle s'avança à pas lent vers lui sans trop ce presser, comme il sied à une lady digne de ce nom, selon elle. Elle s'arrêta en face de lui, et fit une gracieuse révérence.

    " Prince Viserys. Un honneur de vous rencontrer." Dit-elle poliment,en relevant le buste.

    108
    Mardi 9 Octobre à 21:27

    Viserys ébaucha de son côté une révérence polie, moins gracieuse qu'il ne l'aurait souhaité à cause de ses douleurs persistantes.

    - Lady, tout le plaisir est pour moi. Je n'ai pas souvenir de vous avoir déjà vu dans nos couloirs ?

    Maintenant qu'elle était proche, il avait tout le loisir de l'observer. Elle était belle, on ne pouvait le lui nier. Vêtue sans provocation et avec beaucoup de simplicité, mais d'une robe dont la coupe et la qualité du tissus démentaient les origines délicates. Sur-mesures probablement. Une admirable teinte bleue qui ne pouvait malheureusement pas beaucoup le guider sur l'origine de cette belle dame.

    109
    Mardi 9 Octobre à 21:35

    Rowena eut un demi sourire. Pas le moins du monde vexé qu'on ne la connaisse pas, son regard s'attarda légèrement sur la posture du prince. A coup sur il n'étais pas remis de ses blessures.

    -" C'est tout naturel, je suis arrivée cette nuit à une heure tardive. .. Une affaire urgente à régler si non je serais arrivé plus tôt." Expliqua t-elle. La jeune femme ce présenta, en le regardant dans les yeux. " Je suis Rowena Arryn, Dame du Val."

    110
    Mardi 9 Octobre à 21:48

    Il haussa les sourcils avec un signe de tête, montrant qu'il reconnaissait ce titre. Les affaires du Val d'Arryn ne l'intéressaient pas plus que cela, mais il avait entendu parler de l'affaire de l'assassinat de l'ancien protecteur du Val, de la condamnation de son frère, puis de la mort du troisième un an plus tard. L'affaire avait pas mal fait jaser à la cour. Des ragots avaient même circulais comme quoi la femme, la "désirée" aurait intentionnellement tués tout les héritiers de la famille Arryn pour obtenir le titre de Dame. Bien sûr, avec la distance on pouvait dire ce qu'on voulait. Viserys n'avait pas été présent au procès de la dame puisqu'il était en voyage, mais il en avait entendu parler malgré la distance. Et il l'avait rangé dans sa mémoire avec toutes les affaires et les scandales qui secouaient régulièrement le royaume avec plus ou moins de force. Celui-ci avait finalement eut assez peu d'impact, puisque Lady Rowena occupait sa place de régente du Val avec une efficacité et un retrait exemplaire. Elle n'avait pas causé de difficulté au trône à aucun moment.

    - Enchanté, Lady Rowena.

    Narquois, il ajouta :

    - ... Une affaire si urgente qu'elle passe après les hortensias, à ce que je vois ?

    111
    Mardi 9 Octobre à 23:14

    Rowena pinça les lèvres, mais garda le visage serin. Elle savais reconnaître les être intelligents, et apparemment le prince en faisait parti. La jeune dame avais toujours aimé jouter oralement avec d'autres, mais malheureusement pour elle, entre son mari et son persécuteur, doublé de ses dames toute pleine d'une bêtise toute emplie de petite bourgeoisie, Rowena n'avais jamais vraiment été entouré de personnes qu'elle trouvât assez digne d’intérêt.

    -" Disons " dit-elle en faisant une moue charmante, " Que je n'ai jamais aimé les bals où on cours après une personne comme si elle étais une pièce de venaison. Votre charmante sœur doit ce trouver un mari, je crois. Qu'aurais-je fait en un bal dédié aux prétendant de notre princesse, moi qui n'est aucun membre mâle de ma famille à présenter ? Non vraiment, je ne crois pas que ma présence ait été très regretté. " Dit-elle, en regardant le jardin.

    Son regard revint sur le prince." Mais cessons de parler de ma personne voulez-vous ? J'ai appris que vous aviez combattu le dragon de votre défunt père. Vos blessures vont mieux, à ce que je puis voir. " s'informa t-elle poliment.

    112
    Mercredi 10 Octobre à 06:48

    Une femme qui plairait sans doute à Daenerys, il en était certain. Ce qui ne lui enlevait pas son charme et son cran, deux qualités... qui l'avaient menées haut à en voir son poste actuel. Elle n'était même pas née Arryn, et s'était fait une place de Dame du Val.

    A propos du bal, il aurait pu désapprouver la métaphore avec le gibier et mettre en avant la bonne humeur générale, mais la jeune femme détournait la conversation sur un autre sujet qu'il appréciait davantage : lui-même. (Comment ça c'est égoïste et arrogant ? Chhhhut.)

    - Les hautes Montagnes de la Lune n'arrêtent pas ce genre de nouvelles à ce que je vois. Elles doivent les ralentir pour le moins, car cet évènement n'est plus nouveau. Mon rétablissement, par contre, est encore à faire : ce n'est que la première fois que j'ai autorité à mettre le nez dehors depuis trop longtemps à mon goût.

    D'ailleurs sont teint pâle de convalescent en était la meilleur preuve. Autrefois hâlé par le soleil de Dorne, il avait là de quoi faire pâlir un Nordique. Sans compter les cernes de la veille.

    113
    Mercredi 10 Octobre à 07:33

    (oh non... Lui aussi il est égoïste ? Mais... Oh je suis decue...) 

    114
    Mercredi 10 Octobre à 07:56

    (Rho, mais il n'y a pas QUE ça. Personne n'est parfait. Et puis, il y a différents degrés d'égocentricme...

    (D'ailleurs, pourquoi lui aussi ?)

    115
    Mercredi 10 Octobre à 08:03

    (ouais mais même... 

    Altaïr a un sacré gros degré d'egocentrisme aussi. Et je sais pas..  je ne supporte pas ceux qui penses a eux, ceux qui veulent être regarder, qu'on parle d'eux ou qui sont jaloux quand ce sont les autres qui son félicité ou regardé...) 

    116
    Mercredi 10 Octobre à 09:59

    (Moui, c'est vrai. Après Altaïr est un dragon, peut-on le juger avec les mêmes critères qu'un humain ?

    Je suis d'accord avec toi, au niveau relationnel je ne supporte pas non plus ce genre de personne qui s'affiche ouvertement supérieurs et qui se croient le centre du monde. Pas plus que je ne supporterais une assassine qui empoisonne sa famille de sang froid ou un dérangé près à tuer un pauvre gars parce qu'on lui a marché sur les pied.

    Pas d'accord avec moi ?

    Et puis, de l'égoïsme, on en a tous un peu. À différents degrés, et sans le montrer forcément... Mais si on est franc avec soi-même, on ne peut pas le nier.

    (À titre informatif, je sors de cour de philo.))

    117
    Mercredi 10 Octobre à 10:05

    (mh .. je ne vois pas de qui tu veux parler. C'est 0as pareil ! Enfin... Il y a un certain rapprochement...heu... Faut pas juger mes personnages sanguinaire d'accord... J'en ai pas beaucoup... je crois... (Par contre le deuxième je vois pas...) 

    C'est un peu vrai... )

    118
    Mercredi 10 Octobre à 10:45

    Rowena considéra attentivement le prince Targaryen avec un sourire scrutateur, qui disparut lentement sur ses lèvres.

    -" Effectivement, vous ne me paressez pas au milieu de votre forme, Prince. " Songeant à l'idée qu'il pourrais croire que la Lady ce moquais, elle continua gentiment. " Je vous plaint, sincèrement. Mais je suis convaincue que vous guérirez vite. Après tout, dans vos veines coule le sang du dragon. " Affirma t-elle. Je ne vois pas vraiment comment le sang d'une si grande bête pourrais ne pas bruler le corps charnel d'un homme. A dire vrai, je crois que je n'ai jamais cru à ces récits. Ce n'est que l’orgueil Targaryen qui a poussé à de telles légendes. Mais dans ce cas là s'en est une belle, et si cette maison veux croire en de telles choses, cela ne me fait ni chaud ni froid

    119
    Mercredi 10 Octobre à 15:28

    (Pour le deuxième je pensais à Karl, même si je n'avais pas de scène particulière en tête. Et encore, je n'ai pas parlé de Valtava !

    Bref, tout ça pour dire qu'on ne joue pas forcément des personnages qu'on cautionne, et encore heureux.)

    Hésitant sur la façon dont prendre cet appartement, Viserys fut comme rassénéré par la dernière remarque de la dame. Il se rendait bien compte qu'elle le "flattait" pour lui complaire, mais dans ce cas il ne voyait aucune raison de ne pas entrer dans son jeu : elle avait l'impression de mener la discussion, et lui était caressé dans le sens du poil. Si ce n'était par jeu, il n'avait pas besoin de la contredire.

    - Je ne puis que l'espérer. On a beau me répéter que j'ai eut de la chance de rester en vie, je vois mal la chance dans un enfermement forcé et prolongé. D'ailleurs, il faudra bien que quelqu'un s'occupe de... raisonner ce dragon fou.

    120
    Mercredi 10 Octobre à 16:56

    -" On ne s’aperçoit de sa chance que quand elle est partie au loin, croyez moi " Dit d'un air docte la jolie jeune femme avant de reprendre : " Pourquoi ne pas prendre le dragon du roi, ainsi que le vôtre ? Montez les, et détruisez le monstre qui terrifie le peuple." Dit-elle avec un sourire ambigüe. Quand elle avais appris que l'animal étais en liberté et totalement fou, la Dame en étais resté songeuse. Si les Targaryens n'étaient plus capable de maitriser leurs dragons, alors il faudrait peut-être régler cette histoire d'immense bêtes pour de bon. Un danger public étais suffisent. Pour peu que les deux autres le deviennent à leur tour...

    121
    Mercredi 10 Octobre à 17:37

    Viserys releva le menton. Qu'on se permette de les conseiller sur la façon de tenir leurs dragons, il ne le supportait pas. Mais elle n'avais pas tord et touchait un point sensible.

    - Madame, sachez qu'il est justement dans nos projet de libérer quotidiennement Bâal et Onys. Une fois cela fait, ils prendrons rapidement en taille et en force, n'ayez aucun doute là dessus.

    L'expérience le leur avait prouvé plus d'une fois par le passé, et Aragon en était la preuve vivante. De plus, si un dragon était puissant, il n'était pas immortel.

    122
    Mercredi 10 Octobre à 18:48

    Chose que l'on pourrais prendre comme une menace. Et pas des moindres. Songea Rowena en affichant un air amusé en voyant qu'elle l'avais touché à un point sensible. Les dragons ont l'air de lui tenir à cœur.

    -" Et j'en suis heureuse pour vous. " dit-elle en marchant quelques pas avec le prince. " Vous devriez venir un jour aux Eryés. L'air y est pur, je serais prête à parier que l'altitude aiderais à votre prochaine guérison. "

    123
    Mercredi 10 Octobre à 19:39

    Un détournement de conversation... plus ou mains habile, s'amusa Viserys. Il suivit le mouvement en promenant son regard sur les arbustes à sa gauche.

    - Pourquoi pas. C'est une région que je ne connais pas du tout, mais on la dit plutôt accidentée.

    Peut-être pas le pays idéal pour un convalescent. Mais la découverte et les voyages étaient dans ses gènes, autant batailles et équitation (batailles équitables si possible, pas face à une montagne de crocs, de feu et d'écailles).

    - Le royaume est en paix, et son économie est florissante. Je me ferais un plaisir d'y venir un jour, pourquoi pas lorsque Onys sera en taille d'être chevauché. Mais et vous, Lady ? Que pensez-vous de l'air pur de notre belle capitale ?

    124
    Mercredi 10 Octobre à 19:47

    Rowena continua sa marche mais, fronçant les sourcils, regarda Viserys, pour voir ainsi s'il ce moquais d'elle ou non.Même ainsi, elle étais charmante. " Je ne vais pas vous mentir, je crois bien que je ne m'y ferais jamais" dit-elle, préférant sa célèbre franchise à une menterie destiné à flatter un prince. " J'ai été trop bien habitué aux montagnes, voyez-vous. Cela dit, je pense que Port Real gagne à être visité. Je n'ai jamais eut ce plaisir, et c'est avec joie que j'en profiterais lors de ce passage, je crois. " Rajouta t-elle pour ne pas froisser le prince.

    125
    Mercredi 10 Octobre à 19:54

    Si il n'avait pas eut si mal aux côtes, il aurait éclaté de rire. Bien joué ma petite, c'était une question piège. A la place il lui fit un grand sourire entendu :

    - Montagnes ou pas, je plains ceux qui arrivent à s'habituer à l'odeur de cette ville. Ho, vous avez raison, il faut avoir vu une fois dans sa vie le Donjon Rouge, le Sanctuaire de Baelor et Fossedragon... Mais question qualité de vie et d'air, Port-Réal n'est pas aussi glorieuse que ce que chantent les bardes.

    126
    Mercredi 10 Octobre à 21:41

    La lady rit de bonne grâce. Son rire cristallin perça l'air frais du matin et fit s'élever une volée de moineau au loin, dans les arbres. Elle repris sa marche, en prenant soin de marcher lentement pour ne pas distancer Viserys, qui peinait apparemment de plus en plus. Elle ralentit insensiblement leur marche en ce disant que décidément, ce prince étais bien sympathique.

    " Votre sœur ce porte t-elle bien ?" s'enquit-elle finalement après une marche silencieuse, ou elle pu déguster la douceur de l'air à loisir. " J'imagine facilement combien elle dois être fatiguée. Choisir un mari n'est jamais facile. Connais t-on son jugement sur l'affaire ? " s'enquit-elle

    127
    Mercredi 10 Octobre à 22:02

    Viserys la regarda à nouveau avec plus de sérieux, comme cherchant à sonder ses intentions. Conversation désintéressée, rapport quelconque avec sa venue à la capitale... ou souvenir de sa propre expérience ?

    - Je ne l'ai pas encore croisée ce matin, elle a bien droit au sommeil après sa courte nuit. Mais si décision il y a, elle ne m'est en tout cas pas connue.

    Officiellement du moins. Il avait bien observé les différents prétendants, et il voyait mal quel partit pourrait être plus favorable à la jeune princesse que le beau et riche Daron Martell.

    128
    Mercredi 10 Octobre à 22:34

    Théodora était assise dans les jardins. Elle lisait un livre que lui avait conseiller la princesse pour s’exercer. Elle lisait à présent de manière convenable. Elle avait du mal à se concentrer car la servante avait encore les images du bal d'hier soir. Elle avait trouvé cela merveilleux ... de ses yeux de servante. Elle n'avait jamais vu autant de belles choses réunie en un moment. 

    129
    Jeudi 11 Octobre à 10:35

    Rowena hocha la tête, silencieuse. Ainsi donc on ne connaissait pas encore le choix de la princesse. Sans doute serait-elle annoncé cet après-midi, ou ce soir. Quoiqu'il en soit, elle étais contente d'être arrivé à temps. Un évènement de ce genre étais plus intéressant qu'un bal de prétendants.Elle étais femme, et sa curiosité, bien  que camouflé sous des étages et des étages d'autres émotions plus importante, était bien là.

    -" J'ose espérer que celui qu'elle choisira conviendra à votre très royal frère. " dit-elle en marchant, sans faire mine d'avoir vu le regard légèrement intrigué du prince.

    130
    Jeudi 11 Octobre à 16:18

    - Ils trouverons un terrain d'entente, ça ne fait aucun doute.

    C'était déjà assez délicat de devoir expliquer que la jeune princesse avait droit au choix pour son futur mari, alors que la tradition voulait que se soit son père (ou ici, son roi) qui le lui impose. Après, il fallait regarder les différents partis qui lui étaient proposés : aucun n'était mauvais sur le plan alliance. Restait les personnes en elles-mêmes qui pouvaient... faire plus ou moins jaser.

    131
    Jeudi 11 Octobre à 17:59

    Rowena hocha la tête en souriant à moitié. "Trouver un terrain d'entente " tant de jeunes filles auraient aimé en trouver un avec leur père. Elle avais eut de la veine. Son mari avait était doux et gentils envers elle, même si ce n'étais pas une lumière. Il y avais même eut une certaine affection pour lui, mais on aurais pas pu appeler ça de l'amour pour autant. Une entente cordiale, voila tout.

     

    132
    Jeudi 11 Octobre à 23:49

    Comme les deux nobles avaient apparemment épuisé toute les sources de discutions,  Rowena c'était tu. Cela ne lui déplaisait pas, car elle jugeait la bienséance d'un homme ou d'une femme principalement dans sa conversation. Un homme qui n'aurait cessé de parler l'aurait horripilé au plus haut point. La promenade lui plaisait, et les jardins agréables, quoi demander de mieux ?

    ( j'ai plus vraiment d'idées donc si tu as .. ^^ )

    133
    Vendredi 12 Octobre à 07:04

    (Ouips... Hier soir je n'avais à la fois pas l'inspiration et pas l'énergie pour la chercher... ce matin ça va mieux. sarcastic)

    Ils marchèrent tranquillement et en silence pendant quelques temps entre les allées de fleurs et d'arbustes taillés. La discussion s'était éteinte d'elle-même, doucement, comme un feu mourant, et Viserys n'avait pas cherché plus que l'autre à l'attiser.

    Dérivant peu à peu dans ses pensées, il lança de but-en-blanc :

    - Madame, avez-vous déjà vu un dragon ?

    134
    Vendredi 12 Octobre à 09:59

    ( ^^ Je n'en attendais pas moins de toi )

    Rowena qui regardais un instant des rosiers d'un rouge très clair fut un peu surprise de la question, à la qu'elle elle ne c'était pas attendue.

    -" Je n'ai jamais eut que les livres pour m'imaginer un dragon. " expliqua t-elle finalement, en détournant son attention du rosier pour la tourner vers Viserys. " L'ont dit beaucoup de choses d'eux, et j'avoue que j'ai un peu de mal à croire tout ce que j'ai entendu dire sur de tels êtres."

    135
    Vendredi 12 Octobre à 17:04

    - On raconte beaucoup de chose, effectivement... mais les dragons sont réellement des créatures qui dépassent le commun des mortels. Pourquoi pensez-vous que Aegon et ses sœurs aient réussit à assujettir les Sept-Couronnes ? Ce n'est pas la puissance de leur armée, c'est leurs dragons qui ont fait toute la différence.

    Bien qu'aucun dragon n'ait atteint la taille de l'immense Balerion depuis lors. Son crâne était toujours entreposé dans la salle du trône... de quoi avaler d'une seule bouchée un carrosse entier.

    136
    Vendredi 12 Octobre à 18:10

    Rowena ce retint de lever les yeux aux ciel.Aegon et ses sœurs, montés sur leurs dragons. Ce que son père lui avais raconté maintes fois depuis sa naissance. Comment les Targaryens, des êtres aussi fier avais-t-il pu avoir la chance, l'honneur, de pouvoir monter sur le dos des dragons ? .. Et pas les autres maisons ? A vrai dire la femme étais jalouse, chose qu'elle cachais bien. Étant petite elle avais rêvé d'avoir un dragon, elle en avais même demandé un à son père, une fois. On lui avais rit au nez, et ce soir là, elle n'avais pu dormir. Mettant tout ses émotions de côté, elle sourit, rêveuse.

    " J'aurais aimé voir ces choses là de moi même... Le spectacle devais être magnifique"

    137
    Vendredi 12 Octobre à 18:27

    - Et il l'est encore madame, s'esclaffa Viserys. Ici même à Port-Réal vous avez deux dragons qui n'attendent plus qu'un peu de vent dans leurs ailes.

    Il ne doutait pas de la capacité de Daenerys à convaincre son frère. Le décret royal consistant à leur offrir un peu de liberté chaque jour ne pouvait plus tarder. Et avec sa nouvelle autorisation à marcher enfin... Viserys allait enfin pouvoir retrouver son dragon. Il ne l'avait plus vu depuis la bataille contre Aragon... comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs.

    138
    Vendredi 12 Octobre à 18:41

    -" L'on a pas vu de dragons voler seul depuis des années." nota la Lady en faisant un petit sourire curieux mais poli. " Cela serait-il prêt de changer ?" Curieuse bien-sur, Rowena  attendit la réponse avec impatience. Si les dragons pouvaient de nouveau voler plus d'une fois tout les trois mois pour on ne sait qu'elle royal occasion, cela ferais à coup sur jaser les seigneurs. Les plus poltrons pourraient même voir là une menace.

    139
    Vendredi 12 Octobre à 18:55

    (Pas comme si ça avait déjà été dit aux RP 121 et 122...)

    - Humf... Il y a bien un dragon volant seul en ce moment même dans un lieu inconnu de nous tous. Ce même dragon prit de folie auquel je dois ces semaines d'enfermement. Mais ne doutez pas, madame, que justice sera rendue et ce danger écarté... dès que nous saurons enfin où le trouver.

    Il ne savait pas où en était les enquêtes à propos d'Aragon, mais il espérait au moins que son frère y mettait tout son possible. Un dragon incontrôlable et dangereux lâché sur Westeros... il y avait de quoi faire prendre un sacré coup à la réputation des Targaryen.

    140
    Vendredi 12 Octobre à 21:02

    ( xD Désolé, j'avais déjà oublié/: Tu vois comme faut pas ce fier à sa mémoire ! )

    -" Je n'en doute pas, " dit-elle tranquillement. " Vous me paraissez homme à tenir votre réputation bien en main.. Et votre frère doit être de la même trempe, je gage. " Elle continua sur sa lancée. "Serait-il possible d'aller voir ces dragons d'un peu plus près ?"

    141
    Vendredi 12 Octobre à 23:33

    Son frère... Encore une fois, il en aurait rit effrontément si ça n'avait pas été contraire à toutes les lois de la famille. On pouvait difficilement faire plus différent de lui et son frère sur la façon de tenir sa réputation.
    Certes, depuis qu'il avait accédé au trône, il faisait des efforts pour paraître en société, et il s'était affermit ! "Le bouquineur" avait d'ailleurs surprit tout le monde la veille au soir en échangeant quelques mots avec pratiquement tout les invités.

    Répondant à la question la plus directe de Rowena, Viserys poursuivit :

    - Ils se trouvent actuellement à Fossedragon, ce qui fait un bout de chemin depuis le Donjon Rouge... Mais avec l'autorisation -voire la présence- d'un Targaryen, rien de plus facile.

    Il guetta sa réaction avec une petite lueur d'amusement dans le regard.

    142
    Vendredi 12 Octobre à 23:49

    Rowena leva la tête vers son compagnon de route. Légèrement plus grand qu'elle, elle pencha légèrement la tête sur le côté, l'air espiègle et charmante, et aussi un peu flattée. Ce faire proposer une invitation par un Targaryen, même le plus inintéressant pour le moment, ce n'étais pas rien.

    -" Serais-ce une invitation ? " demanda t-elle, la voie enjôleuse mais amusé. " Si telle est le cas je l'accepterais avec plaisir, Prince. "

    143
    Samedi 13 Octobre à 00:01

    ("Inintéressant"... "inintéressant"... 'vais t'en donner du "inintéressant".  tongue)

    - Madame est perspicace. Peut-être pas sur l'instant, mais dans le courant de la journée il ne faudra pas long pour l'organiser.

    Surtout si Daenerys arrivait à faire imposer son idée de sorties à heures fixes. Il allait de toute façon falloir prévenir les hommes chargés du nourrissage et de l'entretient, et une petite promenade ne pouvait pas lui faire de mal. En carrosse à défaut d'être à cheval puisque l'équitation lui était encore interdite, mais c'était toujours mieux que rien.

    144
    Samedi 13 Octobre à 00:06

    (eh que veux tu, il y en a un qui est roi, l'autre qui va ce marier.. Et le dernier qui pour le moment est blessé. Donc bon ! Mais t'inquiète, je l'aime moi ton petit Viserys

    Je répond demain, vais me coucher ^^ Bonne nuit !  )

    145
    Samedi 13 Octobre à 00:12

    (Bonne nuit !!!)

    146
    Samedi 13 Octobre à 09:16

    Rowena hocha la tête.

    " Cela me conviens." dit-elle, secrètement ravie. Enfin elle allais pourvoir voir des dragons ! Ces énormes bêtes qui avaient mis à genoux ces ancêtres, alors même que le Val étais réellement une citée imprenable.  

    147
    Samedi 13 Octobre à 21:32

    - Parfait.

    Comme ils passaient près d'un banc de pierre, Viserys en profita pour s'assoir. Il ne le montrait pas, mais la station debout était encore pénible. Il allait falloir ré-habituer tranquillement ses muscles.

    - C'est après-midi, tout sera près. Dans la cour du Donjon Rouge, nous vous attendrons.

    Il n'en fallait pas tant pour préparer une sortie, mais il ne se sentait pas près à aller à Fossedragon de si bonne heure.

    148
    Dimanche 14 Octobre à 10:05

    Rowena s'arrêta quand le prince s'assit.Décidément le pauvre, il est tombé bas. Pour ne pas blesser le prince, elle s'assit à son tour, ce disant qu'il pourrais ce vexer de ce qu'une femme reste debout alors que lui doivent être assit, chose dont elle n'avais aucune envie. Elle ce demanda un instant qui est ce que le "nous" cachais. Pas besoin de toute une expédition pour aller voir des dragon, aussi royaux soit-ils.. Si ?

    " Vous n'aurez pas à m'attendre " dit-elle avec un sourire, la voie franche. Elle laissa un peu de temps passer puis : " Je vais rentrer au Donjon, voulez-vous que nous rentrions ensemble ?" Proposa t-elle, fine mouche, car les jardins étais légèrement en contrebas des appartements royaux. Il faudrait monter, et elle ce doutais que si Viserys était déjà fatigué, la montée serait dure pour lui. Elle doutait un peu qu'il accepte, et cela ne la froisserait pas s'il n'acceptais pas.

    149
    Jeudi 18 Octobre à 10:56

    ( manque d'inspiration? ^^ )

    150
    Jeudi 18 Octobre à 14:10

    (Que.... Ho, desoléééé... J'ai totalement raté ta réponse. Entre la Forteresse Noire et ici, tu es gâtée...)

    Viserys releva quelques instants les yeux sur l'imposant bâtiment de pierre dressé derrière lui. Il n'avait pas particulièrement envie de rentrer, mais pas non plus de rester seul ici. Autant accepter la proposition de la jeune dame, à ce titre là.

    - Soit. En ce cas, me ferez-vous l'honneur de me parler de cet urgent évènement qui vous amène du Val ?

    151
    Jeudi 18 Octobre à 17:50

    ( ce n'est rien ! ^^ Je suis trop pressé aussi, vous vous avez l'école, moi j’attends  16h30 pour pouvoir écrire des Rps avec vous ^^ :)

    Rowena ce leva, et attendit que le prince en face autant. Elle sourit à sa question. Après tout, il n'y avais aucun secret à cacher. Un de plus ou de moins...

    -" Mais avec joie : A vrai dire c'est fort simple, et peu digne d’intérêt, j'en ait peur. C'est un prétendant qui m’amène à Port Real. De la maison Tully. Dans les Eryés, on m'a pressé d'accepter de le rejoindre ici, à la capitale, parce-que c'est le meilleur partis qui ce soit présenté. Je ne le connais pourtant pas, et jamais je n'accepterais de Seigneur sans l'avoir avant jugé apte à guider avec aplomb le blason de ma famille. " expliqua t-elle

    152
    Jeudi 18 Octobre à 18:04

    (Je te comprends aussi. L'autre jour je n'avais pas cour de l'après-midi pour cause de profs absents... Si j'avais sût que tu m'attendais ici, je ne t'aurais pas fait languir ainsi !)

    Viserys se leva à son tour et approuva lentement.

    - Je comprend, c'est le destin du Val qui est entre vos... mains. Il paraît aussi que vous n'avez pas d'héritier pour le moment ?

    Loin de s'être penché sur l'affaire de l'empoisonnement et de la fausse couche, il savait simplement que le Val était encore gouverné par sa dame et ne possédait pas d'héritier mâle. Si elle venait à dépérir sans avoir eut d'enfant, c'est un terrible conflit de succession qui adviendrait... Mais si elle choisissait avec trop d'empressement son mari, c'était aussi le risque de faire tomber le Val sous la coupole d'une autre maison. Elle avait l'air de s'en rendre compte, c'était une femme avisée.

    153
    Jeudi 18 Octobre à 18:18

    Une ombre passa sur le visage de la belle jeune femme, et une de ses mains ce dirigea instinctivement vers son ventre, mais qu'elle arrêta à temps. Mais c'était bien là le signe de son ancienne maternité. Elle n'oublierais jamais l'empoisonnement qui avais couté la vie à son enfant, qui n'avais pas eut la chance de voir le jour. Ce reprenant rapidement, elle cligna des yeux.

    -" Pas pour le moment, en effet. " dit-elle, la voie aussi douce et ferme qu'avant. Cela dit un être perspicace et habitué aurais pu déceler une touche amère dans ses paroles..; Elle rajouta avec un sourire dénué de toute chaleur. " Quel dommage que mes chers beau-frères soient décédés. Paix à leurs âmes ! "

    154
    Jeudi 18 Octobre à 19:22

    - Quel dommage, en effet.

    Viserys plissa les yeux. Rowena avait été acquittée par la justice, mais quelle était sa part réelle de responsabilités dans tout cela ? En tout cas, son bref mouvement n'avait pas échappé au prince. Il se promit de se renseigner un peu mieux sur son cas dès que possible (ce qui, vu le peu d'activités qui lui étaient permises pour le moment, devait pouvoir se faire dans un temps assez proche).

    - Ce Tully... le frère de Talisa, celle qui s'est mariée il y a peu ?

    Ça, il en savait quelque chose. C'était en l'honneur de cette jeune dame qu'un tournois avait été organisé à Vivesaigue... et que son père y était mort, dans sa propre armure.

    155
    Jeudi 18 Octobre à 19:30

    -" Celui là même." Répondit-elle en prenant en compte que feu le roi étais mort à un tournoi organisé par son potentiel mari, et qu'elle parlais en ce moment avec son fils, qui n'avais certainement pas oublié l'affaire. " Vous le connaissez ? Que pourriez-vous me dire sur lui ? " Demanda t-elle avec une réelle curiosité, tandis qu’ils avançaient à travers les allées

    156
    Jeudi 18 Octobre à 19:36

    - Le connaître ? C'est un bien grand mot... J'ai été à la cour de son père à l'occasion du tournoi, comme nombre d'autres nobles et chevaliers. Du point de vue des joutes, je puis vous dire qu'il avait tendance à ne pas fixer assez sa lance... sinon, c'est à peu près tout. Il m'a semblé qu'il était assez protecteur avec sa sœur, si vous prenez les vagues observations.

    Si il avait parlé avec bon nombre de concurrents, le jeune Tully n'en faisait pas partie. Son père, si, mais le freluquet ne l'intéressait pas. Il n'était même pas au courant qu'il était en ce moment à la capitale.

    Ils n'étaient plus qu'à quelques allées de la sortie des jardins, et par là même du donjon.

    157
    Jeudi 18 Octobre à 19:41

    -" Cela me conviens." dit-elle en un mince sourire. " Toute informations est bonne à prendre. " fit-elle en le remerciant d'un léger signe de tête. " J'ose seulement espérer qu'il ne me fera pas attendre. Je trouve déjà que me faire venir à Port Real comme une marchandise à examiner et suffisamment dégradant. " Ajouta t-elle avec une moue méprisante mais charmante. C'est vrai quoi ! S'il  me voulais vraiment, il aurais très bien pu venir aux Erryés. Qu'elle idée ais-je eut de vouloir contenter mes conseillers.

    158
    Jeudi 18 Octobre à 20:35

    - Si je puis me permettre... il s'est lui aussi déplacé si il se trouve actuellement au Donjon Rouge. C'était peut-être un moyen de rétablir justement une égalité entre vos deux maison, de telle sorte qu'aucun de vous ne soit avantagé.

    Étrangement, l'idée ne lui paraissait pas si saugrenue. C'était même plutôt malin, quoique un poil trop subtil de la part d'un homme comme Lord Tully, d'après ce qu'il avait pu voir au tournoi... Son fils était peut-être plus délicat dans sa manière de mener ses affaires ? Si il s'était déplacé aux Erriyés, il aurait été vu comme un homme facile s'écrasant devant son éventuelle femme comme un chien devant son maître. En faisant venir Rowena à Vivesaigues, avant même qu'elle n'accepte ses avances, ç'aurait été s'attirer le dédain de la dame du Val et diminuer fortement ses chances d'office. Il la trouvait assez prompte dans son jugement, pour quelqu'un n'ayant jamais vu l'homme en question.

    159
    Jeudi 18 Octobre à 20:50

    -" Vraiment ?" Rowena regarda attentivement le prince. Il avais même l'air sincère ! " Un homme qui ne veux point faire l'honneur à la femme d'habiter sous son toit, de partager la nourriture de sa maison, voila qui n'est pas très galant. " Elle grimpa quelques marches. " Si ce même homme voulais vraiment de moi, ne serait-il pas venu directement me voir, et voir ainsi sa potentielle demeure, qu'il n'a jamais visité ? Certes, le point d'égalité est à noter. Mais je ne vois pas en quoi il serait dégradant pour un futur Lord de monter en ma forteresse. Cela me prouverais son envie de faire de moi sa femme, pour les avantages que le Val peux lui offrir, bien entendu. " Le fait qu'il est envie de causer de telle chose amusa légèrement Rowena, qui ne s’attendait certainement pas à ce que le Prince est une bonne conversations dans ces domaines là. En temps que femme, elle avais ces propres idées, et il étais plaisant d'en discuter avec un homme qu'elle connaissait à peine, mais qui avais une excellente conversation.

    160
    Jeudi 18 Octobre à 21:21

    Viserys était plutôt lent dans son ascension. Il n'avait pas mal à proprement parler, mais certains mouvements lui étaient plus désagréable que d'autres, surtout lorsqu'il fallait faire fonctionner les muscles du dos ou des abdominaux. Ceux qui avaient le plus été immobilisés pendant tout ce temps.

    - L'idéal serait peut-être d'en parler avec lui, qu'en dites-vous ? Je ne voudrais pas me faire l'avocat d'un homme dont j'ignore jusqu'au nom.

    Et surtout, il n'avait aucune envie de dépenser sa salive pour cette affaire qui non seulement ne le concernait pas, mais lui paraissait bien trop houleuse pour s'y engager. Faciliter la vie à un éventuel imbécile, ou laisser médire dans le dos d'un galant homme ? Dans les deux cas, si Rowena était aussi fine qu'elle voulait le laisser paraître, elle se débrouillerait pour se faire sa propre idée.

    161
    Jeudi 18 Octobre à 21:38

    Rowena eut un sourire. Je me disait bien aussi. Songea t-elle, amusé, avant de ce rendre compte que son compagnon de promenade souffrais visiblement à monter aussi rapidement qu'elle. Elle lui tendit un bras, pour qu'il s'appuie dessus, non pas par tactique de rapprochement, mais tout naturellement. La jeune femme n'avais aucun intérêt à ralentir sa marche ou à blesser le prince Targaryen, et souffrir par fierté étais vraiment sot, pour elle. Mais la fierté est une faiblesse qui est en tout homme.Songea t-elle en penssant à la sienne, qui n'étais pas moindre

    162
    Jeudi 18 Octobre à 22:07

    Viserys marqua un certain étonnement en voyant ce bras secoureur se tendre à son intention, si bien qu'il faillit s'arrêter. Il était tombé bien bas si une femme avait pitié de lui au point de lui proposer son assistance...

    Évidemment, il dédaigna l'offre et poursuivit sa marche avec la ferme intention de soutenir son rythme. Et surtout, de ne pas se montrer essoufflé. De toute façon, à quoi lui aurait servit ce bras, aussi charmant soit-il ? Décaler son centre de gravité, se donner l'impression d'être aidé... pour en fin de compte pas grand chose. A part entamer sérieusement sa fierté.

    Ils étaient sortis des jardins et arrivaient bientôt au perron du Donjon Rouge. Quelques gardes de la garnisons étaient en poste dans ce coin, nonchalamment adossés au mur de pierre rouge. En voyant arriver le prince et une belle dame de la cour, ils se redressèrent tous dans une attitude stricte et sérieuse.

    163
    Jeudi 18 Octobre à 22:32

    (dégoutéeeeeeee ! J'ai quitté bêtement mon message .. )

    Rowena retira son bras avec prestance, et le replia contre son ventre comme si de rien n'était, sans ralentir sa marche ni regarder le prince vexé. C'était très prévisible, et totalement prévu, par ailleurs. Reflexion faîtes, la jeune Dame ne voyais même pas pourquoi elle avais proposé son aide au Prince. Sans doute par réflexe. Elle ralentit quand même insensiblement la marche en le voyant accélérer pour tenir le rythme. Elle nota en arrivant que décidément les gardes de Port Real ne valaient rien. Aucune fierté, aucun port noble qu'elle retrouvais sans conteste dans ses terribles guerriers du Val, moins nombreux mais qui très certainement valaient ceux de la capitale, par bien des manières.

    Comme ils s’arrêtaient pour prendre congé l'un de l'autre, un page aux couleurs Tully arriva en trotinnant, ce qui donna à penser à la Lady qu'elle devrais ce présenter plus tôt devant son potentiel prétendant. Après s'être présenté cérémonieusement, la page, qui paressait très impressionné, commença en ses thermes :

    -" Ma Lady, mon seigneur vous salue. Il est ravi que vous soyez ici, à Port Real, et si cela vous conviens, il aimerais vous rencontrer au plus tôt. Actuellement il ce trouve à la bibliothèque. Si cela vous sied, mon seigneur aimerais à vous rencontrer là bas. " La bibliothèque ? Drôle d'endroit. Et surtout, je croyais que celui là n'étais pas un homme de lettre, mais d'action. Peut-être des deux ?  Rowena commença à espérer. Non pas que le pouvoir ne lui plût pas, mais enfin avoir des enfants pouvais prendre du temps, et bien qu'elle soit encore jeune, elle préférais ne pas avoir à chercher toute sa vie un Lord convenable pour ses terres. Elle ce tourna vers Viserys. 

    " Cher prince," dit-elle,"ce fut-un plaisir de marcher avec vous. "

    164
    Jeudi 18 Octobre à 22:53

    (En plus, vu la longueur de ton texte... je compatis.)

    Viserys vit arriver le petit messager et l'écouta débiter ses phrases toutes faites avec un certain amusement. Il comprit bien vite que Rowena allait devoir se rendre à cette invitation, ce qui laissa à lui-même l'occasion de préparer ce qu'il avait promit pour cet après-midi, et de se renseigner un peu mieux à propos des Arryns sur ces dernières années.

    - Madame. Tout le plaisir fut pour moi.

    165
    Jeudi 18 Octobre à 23:29

    ( A chaque fois je me laisse surprendre, et à chaque fois je recommence ! C'est ça le plus rageant je crois ! ^^ )

    Rowena hocha la tête, et inclina la tête. Après un dernier regard elle ce détourna lentement du Prince, puis, tout en dignité et grâce, le quitta, suivis du page qui n'avais toujours pas reçu de réponse. Comme il la collais d'un peu trop près à son gout, Rowena s'en irrita et le chassa d'un geste de la main.

    -" Dit à Lord Tully que j'arrive dans quelques instants. " dit-elle avant de ce diriger vers ces appartements

    166
    Vendredi 19 Octobre à 06:32

    (Tu écris sur ordi ?)

    167
    Vendredi 19 Octobre à 12:00

    ( Oui, pourquoi cette question ?)

    168
    Samedi 20 Octobre à 21:53

    Théodora faisait une pause dans sa lectyure. Elle regarda autour d'elle le paysage des jardins. Au loin, elle vit la princesse marchait d'un pas pressé. Même d'ici, elle n'avait pas l'air contente du tout. Elle était suivi par Ragon. Quelque chose avait dû se produire. Théodora ne se leva pas. Même en supposant qu'elle serait assez rapide pour les rejoindre, elle n'avait à se mêler des affaires de la princesse si celle-ci ne lui donnait pas l'odre. 

    169
    Lundi 22 Octobre à 07:22

    Voilà un moment qu'Arial marchait, a la visite du donjon. Depuis l'aube en réalité. Elle avait atterri dans le jardin il y a peu de temps mais prenait plaisir a se perdre a travers les allées de ce labyrinthe fleuri. C'était si beau que même la personne insensible qu'elle était aimait s'y promener. A sa grande surprise, elle s'arrêta pour sentir de doux parfum d'une rose. Qu'est ce que tu fabriques ? s'etonna t-elle en revenant a sa place et se baffant mentalement. Mais ce geste, elle le connaissait d'il y a fort longtemps. Au temps où ses parents étaient en vie. Au temps où elle voulait grandir épanouie et savante du monde qui l'entoure. Au temps où chaque oiseaux et pétales étaient digne d'être observer de ses yeux d'enfant. Croyant que le monde était merveilleux. Horrifiée de voir réapparaître cette enfant, Arial se débarrassa rapidement de cette pensée. L'envoya violement s'enterrer six pieds sous terre, a des lieux et des lieux d'ici. Son facial se renferma une nouvelle fois et la beauté de l'endroit disparu. Elle marcha a nouveau dans l'optique de connaître le donjon et non de l'observer. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :